Grégoire de Nazianze

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de Grégoire de Nazianze.

Grégoire de Nazianze (329 - 390), ou de Naziance dit le Jeune, alias Grégoire le Théologien ou Saint Grégoire, théologien, docteur de l'Église, né en Cappadoce. Il est vénéré tant par les catholiques que les orthodoxes.

Citations par thèmes[modifier]

Foi trinitaire[modifier]

Avant toute choses, gardez-moi ce bon dépôt, pour lequel je vis et je combats, avec lequel je veux mourir, qui me fait supporter tous les maux et mépriser tous les plaisirs: je veux dire la profession en le Père et le Fils et le Saint-Esprit. Je vous la confie aujourd'hui. C'est par elle que je vais tout à l'heure vous plonger dans l'eau et vous en élever. Je vous la donne pour compagne et patronne de toute votre vie. Je vous donne une seule Divinité et Puissance, existant Une dans les Trois, et contenant les Trois d'une manière distincte. Divinisé sans disparité de substance ou de nature, sans degré supérieur qui élève ou degré inférieur qui abaisse [...] C'est de trois infinis l'infinie connaturalité. Dieu tout entier chacun considéré en soi-même [...], Dieu les Trois considérés ensemble [...]. Je n'ai pas commencé de penser à l'Unité que la Trinité baigne dans sa splendeur. Je n'ai pas commencé à penser à la Trinité que l'unité me ressaisit.
  • Catéchisme de l'Église Catholique (1992), Grégoire de Nazianze, Discours 40, 41, éd. Poket, 2010  (ISBN 978-2-266-09563-1), p. 74


Esprit-Saint[modifier]

L'Ancien Testament proclamait manifestement le Père, le Fils plus obscurément. Le Nouveau a manifesté le Fils, a fait entrevoir la divinité de l'Esprit. Maintenant l'Esprit a le droit de cité parmi nous et nous accorde une vision plus claire de Lui-même. En effet il n'était pas prudent, quand on ne confessait pas encore la divinité du Père, de proclamer ouvertement le Fils, et quand la divinité du Fils n'était pas encore admise, d'ajouter l'Esprit-Saint comme un fardeau supplémentaire, pour employer une expression peu hardie... C'est par ces avances et ces progressions "de gloire en gloire" que la lumière de la Trinité éclatera en plus brillante clartés.
  • Catéchisme de l'Église Catholique (1992), Grégoire de Nazianze, Discours théologique 5, 26, éd. Poket, 2010  (ISBN 978-2-266-09563-1), p. 179


Confession[modifier]

Les pères ont eu raison d'appeler la pénitence "un baptême laborieux".
  • Catéchisme de l'Église Catholique (1992), Grégoire de Nazianze, Discours 39, 17, éd. Poket, 2010  (ISBN 978-2-266-09563-1), p. 250


Prière[modifier]

Il faut se souvenir de Dieu plus souvent qu'on ne respire.
  • Catéchisme de l'Église Catholique (1992), Grégoire de Nazianze, Discours théologique 1, 4, éd. Poket, 2010  (ISBN 978-2-266-09563-1), p. 648


[la prière est] l'Union de la Sainte Trinité tout entière avec l'esprit tout entier.
  • Catéchisme de l'Église Catholique (1992), Grégoire de Nazianze, Discours 16, 9, éd. Poket, 2010  (ISBN 978-2-266-09563-1), p. 617


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :