Gérard Longuet

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gérard Longuet

Gérard Longuet, né le 24 février 1946 à Neuilly-sur-Seine, est un haut fonctionnaire et homme politique français.

Citations de Gérard Longuet[modifier]

Peu importe que des hommes d'opinions différentes mais également respectés comme Paul Quilès ou Alain Juppé s'indignent publiquement. Peu importe qu'une commission parlementaire, en 1998, dont le rapporteur était Bernard Cazeneuve, ait consacré des centaines d'heures d'auditions et ait produit des centaines de pages de conclusions, sans équivoques, concernant notre armée, peu importe que le Tribunal d'Arusha ait exonéré les principaux inculpés rwandais de la préméditation de génocide, peu importe que le FPR de Paul Kagamé ait envahi à plusieurs reprises et victorieusement au printemps 1994 le Rwanda où son soutien populaire était parfaitement minoritaire, peu importe tout cela, il faut que la France soit coupable.
  • « L'hommage que nous devons à nos armées », Gérard Longuet, Conflits, nº 02, Juillet-Août-Septembre 2014, p. 17 (lire en ligne)


Sans le courage de quelques officiers, sans l'obstination de quelques spécialistes comme Bernard Lugan, sans « les coups de gueules » des ministres concernés, l'histoire voulue par les détracteurs serait définitivement établie.
  • « L'hommage que nous devons à nos armées », Gérard Longuet, Conflits, nº 02, Juillet-Août-Septembre 2014, p. 18 (lire en ligne)


Certes, le Rwanda n'est pas le principal sujet français, mais l'Histoire de notre pays ne doit subir aucune concession à la mauvaise foi. C'est l'hommage que nous devons à nos armées. Et c'est pourquoi il ne faut laisser aucun doute et défendre l'honneur de nos soldats injustement attaqués. Une France sans fierté n'a pas d'avenir. Avant la repentance, la connaissance des faits. Et les faits au Rwanda, militent pour l'honneur du pays.
  • « L'hommage que nous devons à nos armées », Gérard Longuet, Conflits, nº 02, Juillet-Août-Septembre 2014, p. 18 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :