Géographie

Citations « Géographie » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

D'un point de vue étymologique, la géographie est l'étude de la surface de la Terre.

Aujourd'hui, la géographie est une science sociale, comme la sociologie ou l'économie. C'est la science qui étudie l'espace des sociétés, ou la dimension spatiale du social, c'est-à-dire la façon dont les sociétés établissent les distances qui séparent leur composants (individus, entreprises, États, ressources, etc).

Citations[modifier]

Cette nouvelle géographie donna à l'homme non pas seulement une connaissance du monde mais une méthode pour connaître ; science de l'observation, elle apprit à voir. Tant de gens ne savent pas voir, non pas parce qu'ils ont de mauvais yeux, mais parce qu'ils ont une attention nonchalante qui ne sort de sa torpeur que devant les choses extraordinaires ; on ne voit que l'anormal, l'exceptionnel, les monstruosités ; c'est un des grands préjugés sur lequel est bâti notre système d'observation ; les livres-guides ne nous invitent-ils pas à remarquer seulement les rochers fantastiques, les monuments étonnants, les cascades les plus hautes?… et l'on en donne avec soin les chiffres-records. Il se crée une mentalité-guide qui associe étrangement le beau au rare. Ce qu'on néglige de remarquer, c'est précisément le plus important, ce qui est typique et trace comme le grand fond de tableau : le paysage classique, la maison typique, la vie profonde, la beauté intime. Le géographe a cet amour secret du terroir, cette esthétique et cette poésie spéciale qui découvrent tous ces faits menus et nombreux dont l'ensemble forme le paysage et la vie de chaque coin de terre…

  • Géographie et Colonisation, Pierre Deffontaines, éd. Gallimard, coll. Géographie humaine, 1933, partie préface du premier livre, p. 8


La géographie, ça sert, d'abord, à faire la guerre.

  • La Géographie ça sert d'abord à faire la guerre., Yves Lacoste, éd. La Découverte, 1976, p. titre


Il est bien difficile, en géographie comme en morale, de connaître le monde sans sortir de chez soi.

  • Questions sur l’Encyclopédie, sixième volume, Voltaire, éd. Cramer, 1771, p. inconnue