François Dupeyron

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
François Dupeyron
François Dupeyron

François Dupeyron est un écrivain et réalisateur français, né le 14 août 1950 à Tartas et mort le 25 février 2016 à Paris

Citations[modifier]

Le grand soir (2006)[modifier]

C'est quoi être heureux ? C'est si simple que la réponse nous échappe, toujours tout ce qui est trop simple nous échappe, c'est une eau qui coule entre nos mains, être heureux, c'est le temps devenu liquide qui nous laisse une sensation si douce qu'on l'oublie, on ne la reconnaît que lorsqu'elle cesse, à regret, à vouloir la retenir... mais on ne retient rien, le bonheur on n'en conserve que la trace, un souvenir grossier, grossier parce qu'il a perdu de sa fluidité, sa plénitude, ce n'est plus qu'une enveloppe vide de sa chair, la grâce s'est perdue, c'est une eau qui s'est retirée, il ne reste qu'une croûte, une brûlure, un désert.
  • Le grand soir, François Dupeyron, éd. Actes sud, 2006, p. 27


Il y a deux façons de rompre [une relation], comme de mourir, on casse net et on se tient à distance, ou bien on revient vers l'autre, plusieurs fois, aussi longtemps qu'il le faut pour que chaque cellule se rende à l'évidence qu'il n'y a rien d'autre à faire... chaque cellule.
  • Le grand soir, François Dupeyron, éd. Actes sud, 2006, p. 46


C'est une grâce l'amour, un rayon de soleil qui vient vous réveiller en pleine nuit, personne ne le voit que vous. .
  • Le grand soir, François Dupeyron, éd. Actes sud, 2006, p. 169


Pour ne pas se tromper sur les hommes, il faut toujours imaginer le pire... et quand il ne vient pas, se dire que c'est une heureuse surprise.
  • Le grand soir, François Dupeyron, éd. Actes sud, 2006, p. 212


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :