Frédéric Titinga Pacéré

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frédéric Titinga Pacéré

Frédéric Titinga Pacéré est un avocat, chef traditionnel, homme de lettres et de culture du Burkina Faso né en .

Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, 2004[modifier]

Si la branche veut fleurir, qu’elle honore ses racines.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 9


Si une femme ne sait pas cultiver, si une femme ne veut pas cultiver, pourvu qu’elle sache faire l’amour, elle produira des cultivateurs.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 24


La grande poubelle a besoin de détritus pour accroitre sa grandeur.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 38


On ne rase pas la tête d’un homme à son absence.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 48


Il n’est pas de bonne contrée ; savoir s’adapter est la bonne contrée.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 49


Celui qui recherche le meilleur repas favorise l’affamé.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 50


L’œil rougi de la femme n’éloigne pas l’amant.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 54


Se croire plus intelligent que son ami, c’est compromettre l’amitié.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 57


L’anus de la poule ne choisit pas lieux pour déféquer.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 61


L’argent ne suffit pas aux hommes, la mort suffira à tous.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 63


L’homme qui pense à l’avenir ne cherche pas à s’adosser au néant.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 68


La honte de l’aveugle est la honte de son guide.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 70


Quand on a une barbe, on ne souffle pas sur le feu.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 73


Dire que la parole n’a pas d’importance, c’est flatter la mère du bègue.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 75


Le bossu sait comment se coucher.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 78


Le soleil ne fait pas bouillir la marmite.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 80


Si le canari se brise sur la tête, il faut au moins se baigner de son eau.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 83


L’homme a beau être grand, il ne peut être plus haut que sa coiffure.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 100


La vie longue a écouté des conseils.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 105


Les critiques malveillantes n’ont pas de famille ; les critiques sincères ont une famille.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 115


La culture est le lait maternel du peuple.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 117


L’homme a pour destin la terre. La terre consomme ses excréments en attendant de consommer son corps.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 121


L’homme qui refuse la discipline acceptera l’esclavage.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 130


L’homme égoïste ne chassera pas son beau-père.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 137


C’est la preuve qui fait la justice des hommes, et la vérité la justice de Dieu.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 215


Même si la vache change de contrée, le lait continuera d’être blanc.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 217


Les larmes de l’Ancien coulent dans son cœur.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 219


La maladie est un ingrédient qui ouvre les yeux de l’homme pour qu’il connaisse ses amis.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 227


La médisance est un couteau qui se replie sur son maître.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 233


Celui qui veut mordre l’eau se mordra lui-même.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 240


Au cabaret de la mort, il n’ya pas de consommateurs ; ceux qui goutent manquent de sommeil, ne pensons pas a ceux qui consomment.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 241


La mouche qui meurt dans une plaie est morte au paradis.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 244


La prudence est la sœur aînée de la chance.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 293


La main qui possède ne se rebelle pas.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 293


Le plus long sentier commence toujours par un pas.
  • Pensées africaines : Proverbes, dictons et sagesse des anciens, Frédéric Titinga Pacéré, éd. L’harmattan, 2004  (ISBN 2-7475-7402-4), p. 315