Flander's Company

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flander's Company est une série télévisée française de format shortcom, créée, écrite et réalisée par Ruddy Pomarede en janvier 2008 et diffusée sur la chaine Nolife.

Citations[modifier]

Saison 1[modifier]

Caleb : Tu vois qui c'est Bruce Wayne ?
Hippolyte : Le psychopathe en collants de Gotham City ?
Caleb : Voila. Eh ben il aurait eu la phobie des loutres, il serait jamais devenu Batman. Il serait devenu loutre-man. Comme quoi, le charisme, ben ça tient pas à grand-chose.

  • Ruddy Pomarede, Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Kitty Kat, écrit par Ruddy Pomarede.


Bienvenue au merveilleux bureau des candidatures spontanées de la flander's company, lieu de joie et d'harmonie, d'ulcère et d'infarctus.
  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Le Maillon faible, écrit par Ruddy Pomarede.


Mais tu vas la fermer oui ? Si j'entends encore UN mot sortir de l'éolienne à MERDE qui te sert de bouche, JE TE LA CLOUE À L'AGRAFEUSE !
  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Soule Girl, écrit par Ruddy Pomarede.


Parfois, le bonheur, c'est simple comme un coup de boule.
  • Vincent Ladeuille, Flander's Company, Saison 1, Trucidator, écrit par Ruddy Pomarede.


J'en peux plus docteur ! Ma vie professionnelle est plus glauque et plus ennuyeuse qu'un marais du Poitou-Charentes !
  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Le blues du DRH, écrit par Ruddy Pomarede.


Bon, je vais être clair et vous avez intérêt à bien m'écouter, sinon je vous botte le cul tellement fort que vous aurez aussi besoin d'un anus bionique !
  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Science Moderne, écrit par Ruddy Pomarede.


On vous enverra des oranges en prison... et de la vaseline. À dans quinze ans.
  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Incognitus, écrit par Ruddy Pomarede.


Carla : Hum! Super vilain. J'aime la façon dont vous prononcez ce mot. Il s'en dégage quelque chose de...
Nico : sauvage...
Carla : animal...
Nico : farouche...
Carla : bestial...
Nico : bref, avec des poils !

  • Marilyne Martin, Jérôme Gilliet, Flander's Company, Saison 1, Nico et Carla, écrit par Ruddy Pomarede.


Bienvenue dans notre stage de remise à niveau. Ceci est une vierge... (à la vierge) TA GUEULE ! Ceci est un épluche-légume, nous allons voir comment ces deux éléments peuvent interagir ensemble.
  • Clémence Perrot, Flander's Company, Saison 1, Pegasus Fantasy, écrit par Ruddy Pomarede.


Comme je suis quelqu'un de fondamentalement gentil je vais te laisser trente secondes... et d'un pour m'expliquer qui tu es, et de deux pour me donner une bonne raison de ne pas tapisser mes cloisons avec le contenu de ton crâne, et de trois... on oublie le trois vu qu'il ne te reste que vingt secondes !
  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Lumos Papillum, écrit par Ruddy Pomarede.


Mais je vous avertis, si vous m'annoncez que vous pouvez vous tartiner d'un pot de gel extra-fixant tout les jours sans choper un cancer métastasé, je vous garantis pas d'garder mon calme.
  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 1, Lumos Papillum, écrit par Ruddy Pomarede.


Dr Parker : Euh, les gens qui viennent me consulter ne souffrent pas tous de pathologies mentales lourdes.
Trueman : Ah ben lui je peux vous garantir que si ! Alors vous trouvez quel chromosome il a en plus, si c'est la faute à sa mère, à son père, à son chien, moi je m'en fous, mais vous le déclarez inapte au travail que je puisse le virer ! (à Caleb) Il a compris ? Dehors le boulet !

  • Vincent Ladeuille, Simon Brochard, Flander's Company, Saison 1, Terroriste!, écrit par Ruddy Pomarede.


Caleb : J'ai dit quelque chose que j'aurais pas dû ?
Trueman : Non, mais mon cerveau a planté en essayant d'assimiler le fait que vous bossiez. Noël c'est quand déjà ?

  • Ruddy Pomarede, Simon Brochard, Flander's Company, Saison 1, Pwned!, écrit par Ruddy Pomarede.


Saison 2[modifier]

(surpris) Non ? Des gens qui ont réussi à plaire à Hyppolite ça existe en vrai ?
  • Vincent Ladeuille, Flander's Company, Saison 2, Unlimited, écrit par Ruddy Pomarede.


Parker : J’irais bien chercher des pâtisseries en bas. Ça vous tente ?
Cindy : Stop ! Vous me faites trop flipper ! Ça va pas être possible ! (Caleb passe en chantonnant, des outils à la main) Vous savez quoi ? Je vais vous accompagner finalement.
(Caleb est connu pour ses inventions aux effets explosifs et très aléatoires)

  • Vincent Ladeuille, Clémence Perrot, Flander's Company, Saison 2, Unlimited, écrit par Ruddy Pomarede.


Parker : Vous pouvez me relâcher ?
Georges : Ne vous inquiétez pas. (il recharge son fusil) On ne vous veut aucun mal !
Parker : Vous faites bien de le préciser. Ceci dit c’est bizarre, je me sens pas du tout rassuré !

  • Vincent Ladeuille, Nicolas Galgani, Flander's Company, Saison 2, D Project, écrit par Ruddy Pomarede.


Damien : T’as un problème avec ma trogne, le geek ?
Caleb : Non non non, vous m’avez une tête plutôt sympathique, mais à chaque fois que vous me regardez, j’ai l’impression d’avoir l’espérance de vie d’un baba au rhum au milieu d’une réunion de soutien pour obèses !

  • Vincent Ladeuille, Ruddy Pomarede, Flander's Company, Saison 2, Niveau -3, écrit par Ruddy Pomarede.


Saison 3[modifier]

Chantal Connasse : Si l’opération OPA ne nous avait pas assurée des revenus records en 2009, vous feriez tous aujourd’hui partie de nos nouveaux locaux de Budapest !
Nadège : Vous nous auriez mutés dans le Tiers-Monde ?
Chantal Connasse : Quand je parlais de faire partie de nos nouveaux locaux chérie, il fallait le prendre au premier degré. Coulés dans le béton !

  • Antoine Orcel, Caroline Segarra, Flander's Company, Saison 3, Fashion Victims, écrit par Ruddy Pomarede.


Damien : Après ma petite virée nocturne d’hier soir au dispensaire du coin, il doit y avoir un peu trop de flics dans les parages à mon goût.
Cindy : Mais qu’est-ce que vous avez foutu au dispensaire ?
Damien : J’ai appliqué une solution très personnelle au problème national des retraites.
Cindy : J’veux pas savoir.

  • Vincent Ladeuille, Clémence Perrot, Flander's Company, Saison 3, De bons présages, écrit par Ruddy Pomarede.


Pyro (venant de tuer un super-héros qu'elle a pris pour un super-vilain) : A ma décharge, il portait un costume. N’importe qui aurait pu se tromper.
Mélo : Voyons, les super-héros portent des costumes. Oh, mais aussi les flics, les grooms et même les restaurateurs chinois. Tu comptes aussi atomiser tous les vendeurs de nems du 13è ?

  • Noémie Alazard-Vachet, Nicolas Lespagnet, Flander's Company, Saison 3, Something Wicked, écrit par Ruddy Pomarede.


Trueman : Je sais, je sais, mais tu m’excuseras chouquette, un mystérieux commando qui s’amuse à dégommer tous nos super-vilains, c’est juste un peu gros à avaler.
Cindy : T’as vu dans quel état on est rentré ? Tu crois qu’on a pu s’infliger ça tout seuls ?
Trueman : Je ne sais pas… Caleb était avec vous ?

  • Simon Brochard, Clémence Perrot, Flander's Company, Saison 3, Liaisons dangereuses, écrit par Ruddy Pomarede.


(en train d’établir un portrait-robot de leurs agresseurs)
Hyppolite : Elle était affreuse ! Et rose ! Et méchante ! Elle crachait du feu partout ! Rajoute des dents.
Caleb : Doucement, j’ai que deux bras !
(...)
Hyppolite : Voilà ! C'est exactement elle !
Trueman : Ça y est ? Vous avez terminé le portrait ?
Caleb : (montrant le résultat) Alors à-priori, on est menacé par un Godzilla version drag-queen et son nouveau pote le mime Marceau.
(Hyppolite acquiesce en tremblant)
Trueman : Vous m'aidez vraiment pas là...

  • Frédéric Hosteing, Ruddy Pomarede, Simon Brochard, Flander's Company, Saison 3, Liaisons dangereuses, écrit par Ruddy Pomarede.


Georges : Qu’est-ce que vous faites ?
Déborah : J'attends l'inspiration.
Georges : Vous ne devriez pas mâcher ce crayon.
Déborah : Je fais ce que je veux.
Georges : Ben, Gladys s’en sert pour se curer les oreilles mais effectivement, vous faites ce que vous voulez.
Déborah : (regarde bêtement le crayon) C’est donc ça ce petit goût de miel ?

  • Nicolas Galgani, Karine Lambin, Flander's Company, Saison 3, AEGIS, écrit par Ruddy Pomarede.


Caleb : Putain, mais tu trouves pas ça abusé de risquer de briser la structure même de l’espace-temps pour dégommer un abruti ?
Hyppolite : Je vois pas où est le problème.

  • Ruddy Pomarede, Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 3, Super Climax, écrit par Ruddy Pomarede.


Super-héros et super-vilains travaillant de concert dans une relation marchande. C’est vrai, au premier degré ça peut être choquant. Sauf quand on utilise ses neurones. On est des méchants, gamin. Des vrais de vrais. Contrairement à toi et tes potes loyal-cons, on ne suit aucune règle, aucun code de conduite. On n’a aucune limite. Mais le langage de l’argent, ça on respecte. Et c’est avec ce langage que la Flander’s Company nous lie à elle, nous forçant à jouer selon vos règles. Maintenant imagine ce qu’il se passerait si tu cassais ce système si pourri. Héros versus vilains ? Sans entraves ni effets scénaristiques ? Mais on vous démonterait la gueule sérieux ! Vous n’auriez aucune chance !
  • Simon Brochard, Flander's Company, Saison 3, Super Climax, écrit par Ruddy Pomarede.


Saison 4[modifier]

(En parlant de Caleb) Ne vous inquiétez pas. Avec toutes les vitamines que je lui ai prescrites, il pourrait tenter le tour de France et avoir même le culot de le gagner.
  • Vincent Ladeuille, Flander's Company, Saison 4, Don't feel like dancing, écrit par Ruddy Pomarede.


Lex Luthor : Ouais, ben secrétaire, ça daube comme fonction. Pourquoi je suis pas trésorier ?
Fatalouze : Parce que t’es plus malhonnête qu’un courtier en assurances, voilà pourquoi !

  • Cyril Villalonga, Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 4, Candle in the wind, écrit par Ruddy Pomarede.


(subissant l'attaque d'un ennemi)
Cindy : Ah, je me sens toute chose !
Trueman : C'est comme s'il suçait notre bonne humeur !
Hyppolite : Ça tombe bien, j’en ai pas…

  • Clémence Perrot, Simon Brochard, Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 4, no pain, no gain, écrit par Ruddy Pomarede.


Saison 5[modifier]

Nadège : On squatte le squat d’un rouquin squatteur.

  • Caroline Segarra, Flander's Company, Saison 5, When the shit hits the fan, écrit par Ruddy Pomarede.


Hippolyte : Je m’épanouis dans la souffrance.

  • Frédéric Hosteing, Flander's Company, Saison 5, When the shit hits the fan, écrit par Ruddy Pomarede.


Cindy : Vous prenez pas la gueule! On va récupérer le coup!
Trueman : En faisant quoi? On appelle Kévin. On lui demande de sortir une centrale nucléaire de son cul.
Carla : Oubliez! Y’a pas la place!

  • Clémence Perrot, Simon Brochard, Marilyne Martin, Flander's Company, Saison 5, When the shit hits the fan, écrit par Ruddy Pomarede.


Carla : Ben quoi! Je suis pas venue pour faire des compotes!

  • Marilyne Martin, Flander's Company, Saison 5, When the shit hits the fan, écrit par Ruddy Pomarede.


Carla : Oh, merde!

  • Marilyne Martin, Flander's Company, Saison 5, When the shit hits the fan, écrit par Ruddy Pomarede.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :