Final Fantasy: Unlimited

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Final Fantasy: Unlimited est un anime basé sur la licence Final Fantasy, qui a débuté le 21 octobre 2001 au Japon et s'est conclu après 25 épisodes, alors que 52 étaient prévus au début du projet. Au total, l'anime se sera répartie entre 2001 et 2002.

Citations récurrentes[modifier]

Kaze : Il a bougé.
La Terre est mon pouvoir et ma force. Magun a retrouvé sa forme.
Il a été décidé d'utiliser contre toi ces trois charges de Terre.

  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, dans plusieurs épisodes, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō 21 octobre 2001.


Épisodes[modifier]

Le Pays des Merveilles – Voyage vers les ténèbres (1.1)[modifier]

Fabula : Mes très chers invités, entrez donc, je vous en prie. Bienvenue dans la Nuit du Pays des Merveilles, je suis Fabula. Il y a maintenant 12 ans, le jour de la Conjonction, le Pilier des Ténèbres a surgit pour la première fois du grand Chaos. Mais aujourd'hui, un nouveau voyage, de nouvelles pérégrinations se préparent et cette fois pour une nouvelle destination, un endroit que l'on appelle : Le Pays des Merveilles. Oui ... le Pays des Merveilles.
Kaze : Elle est l'origine de toute chose, Mère Noire. La chaleur qui dévore tout, Rouge Feu. Et pour finir, le point commun à toute chose, l'Or Brûlant. Brûles! C'est toi que j'invoque, PHOENIX !

  • (ja) Kikuko Inoue, Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 1, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō 21 octobre 2001.


Magun – L'homme du vent noir (1.2)[modifier]

Kaze : Une infinité qui va au-delà des nues, Bleu Ciel. L'entité complète qui traverse les sols les plus durs, Marron Terre. Et pour finir le piège qui bouleverse la dimension, Violet Magique. Sors ! C'est toi que j'invoque, THYPHON !
  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 2, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Fruit – La ville au doux parfum (1.3)[modifier]

Kaze : Le cri de l'âme privée de lumière, Vert Sombre. Celui qui empêche la naissance de la vie, Blanc Virginal. Et pour finir celui qui gèle tout ce qui vit, Bleu de Glace. Brille ! C'est toi que j'invoque, SHIVA !
  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 3, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Makenshi – L'étude en blanc (1.4)[modifier]

Makenshi : Tu es tellement décontracté, comme toujours Vent Noir. Que l'air magique chanté par la brume t'étreigne. Dors maintenant ! Étude Blanc Argenté !
  • (ja) Akira Ishida, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 4, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Cid – La rivière souterraine (1.5)[modifier]

Kaze : Le sommeil qui enveloppe la mort, Gris Acier. Le sang qui coule et qui bout, Vif Carmin. Et pour finir l'éclairage qui transperce les ténèbres, Jaune Lumière. Rugis ! C'est toi que j'invoque, IXION !
  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 5, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Kigen – Le sauveur des âmes (1.6)[modifier]

Kaze : Il pulvérise la roche avant de l'avaler, Gris Requin. Celui qui boit la soif jusqu'à la dernière goutte, Bleu de l'Eau. Et enfin celui qui ronge jusqu'au vide de l'espace, Blanc Pilé. Rugis ! C'est toi que j'invoque, BISMARK !
  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 6, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Métro – L'ennemi du tunnel dimensionnel (1.7)[modifier]

Kaze : L'éclat du croc sanglant, Rouge Cardinal. L'ouragan de sang noir, Carmin Sombre. Et enfin la force de l'acier, Ciel Brûlé. Dessèche et brûle ! C'est toi que j'invoque, IFRIT !
  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 7, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Terre – Le cœur de Magun (1.8)[modifier]

Pist : Il a été décidé d'utiliser contre toi ces trois charges de Terre. L'éclat de l'intelligence qui brille, Orange Vermillon. Le désir d'une quête sans fin, Violet Folie. Et enfin la promesse d'une victoire parfaite, Rose Corail Vif. C'est la combinaison parfaite et indéfectible, lorgne le Magun et suit bien le flux de sable qui s'écoule. Vas-y, tire, toi la plus grande des invocations.
  • (ja) Takehito Koyasu, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 8, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Terre – Le cœur de Magun (1.9)[modifier]

Kaze : La lumière qui décide du temps de l'éternité, Argent Lumineux. L'obscurité qui décide de l'heure de la destruction, Noir Démolition. Et enfin l'instant qui détermine l'heure de l'anéantissement, Gris Acier. Pénètres ! C'est toi que j'invoque, ODIN !
  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 9, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Citadelle – Souvenir d'Orchid (1.10)[modifier]

Kaze : La furie qui rase tout ce qui existe, Bleu Tempête. L'essence qui efface toute couleur, Gris Cendré. Et pour finir l'esprit qui sombre dans l'infini des ténèbres, Noir Silence. Apparaît ! C'est toi que j'invoque, ATOMOS !
  • (ja) Nobutoshi Kanna, Final Fantasy Unlimited, saison 1, 10, écrit par Mahiro Maeda, première diffusion par TV Tōkyō.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :