Ferdinand de Saussure

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferdinand de Saussure.

Ferdinand de Saussure , né à Genève le 26 novembre 1857 et mort au château de Vufflens-sur-Morges le 22 février 1913, est un linguiste suisse. Reconnu comme fondateur du structuralisme en linguistique, il s'est aussi distingué par ses travaux sur les langues indo-européennes.

Citations de Ferdinand de Saussure[modifier]

Cours de Linguistique générale, 1913[modifier]

Les citations mentionnées ici proviennent de l'édition du Cours de Linguistique générale établie par Tullio de Mauro.

Bien loin que l'objet précède le point de vue, on dirait que c'est le point de vue qui précède l'objet.
  • Cours de Linguistique générale (1913), Ferdinand de Saussure, éd. Payot, 1972, p. 23


C’est à la fois un produit social de la faculté du langage et un ensemble de conventions nécessaires, adoptées par le corps social pour permettre l’exercice de cette faculté chez les individus.
  • À propos de la langue.
  • Cours de Linguistique générale (1913), Ferdinand de Saussure, éd. Payot, 1972, p. 25


La langue est un système de pures valeurs que rien ne détermine en dehors de l'état momentané de ses termes.
  • Cours de Linguistique générale (1913), Ferdinand de Saussure, éd. Payot, 1972, p. 116


La valeur de n'importe quel terme est déterminée par ce qui l'entoure.
  • Cours de Linguistique générale (1913), Ferdinand de Saussure, éd. Payot, 1972, p. 160


La langue est un trésor déposé par la pratique de la parole dans les sujets appartenant à une même communauté, un système grammatical existant virtuellement dans chaque cerveau, ou plus exactement, dans les cerveaux d'un ensemble d'individus ; car la langue n'est complète dans aucun, elle n'existe parfaitement que dans la masse.
  • Cours de Linguistique générale (1913), Ferdinand de Saussure, éd. Payot, 1972, p. 30