Farouk Hosni

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Farouk Abd-El-Aziz Hosni (en arabe : فاروق حسنى), (né en 1938 à Alexandrie, Égypte) est un artiste peintre et homme politique égyptien. Il fut directeur de l'Académie égyptienne de Rome, puis ministre de la Culture entre 1987 et 2011.

Citations[modifier]

Je ne conçois pas d’être un ministre — et surtout pas ministre de la culture — sans imagination, sans pouvoir mobiliser l’imagination, la mienne, ainsi que celle des autres, au service d’une politique culturelle audacieuse.
  • « Entretien avec Farouk Hosny », n. c., Le Courrier de l’UNESCO (ISSN 0304-3118), nº 4, avril 1991, p. 4


Citations rapportées[modifier]

Israël n'a jamais contribué à la civilisation à quelque époque que ce soit car il n'a jamais fait que s'approprier le bien des autres.
  • Propos d'avril 2001.


La culture israélienne est une culture inhumaine ; c'est une culture agressive, raciste, prétentieuse, qui se base sur un principe tout simple : voler ce qui ne lui appartient pas pour prétendre ensuite se l'approprier.
  • Propos de juin 2001.
  • « Unesco : la honte d'un naufrage annoncé », Bernard-Henri Lévy, Claude Lanzmann et Elie Wiesel, Le Monde (ISSN 0395-2037), nº 20006, 22 mai 2009, p. 17 (lire en ligne)


Brûlons ces livres ; s'il s'en trouve, je les brûlerai moi-même devant vous.
  • « Unesco : la honte d'un naufrage annoncé », Bernard-Henri Lévy, Claude Lanzmann et Elie Wiesel, Le Monde (ISSN 0395-2037), nº 20006, 22 mai 2009, p. 17 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :