Fénelon

Citations « Fénelon » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

François de Salignac de La Mothe-Fénelon dit Fénelon, né le 6 août 1651 au château de Fénelon à Sainte-Mondane, mort le 7 janvier 1715 à Cambrai, est un homme d'Église, théologien et écrivain français.

Citations[modifier]

Chacun doit infiniment plus au genre humain, qui est la grande patrie, qu'à la patrie particulière dans laquelle il est né.

  • « Dialogues des Morts » (1692-1696), dans Oeuvres de Fénelon, Fénelon , éd. Lefèvre, 1835, t. 2, chap. 25, Dialogue 17, p. 584


Le bon historien n'est d'aucun temps ni d'aucun pays ; quoiqu'il aime sa patrie, il ne la flatte jamais en rien.

  • « Lettre à l'Académie » (1716), dans Lettres à l'Académie française, Fénelon, éd. Slatkine Reprints, 1970, VIII (« Projet d'un traité sur l'histoire »), p. 111-112 (voir la fiche de référence de l'œuvre)

Citations sur Fénelon[modifier]

Fénelon laisse plus souvent tomber sa pensée qu’il ne la termine. Rien en lui n’est assez moulé.


Autres projets: