Eva Joly

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eva Joly en juin 2013

Eva Joly, née le 5 décembre 1943 à Oslo, est une ancienne magistrate franco-norvégienne. Elle s'est fait connaître au grand public lors de l'instruction de dossiers sensibles, comme celui l'affaire Elf.

Citations[modifier]

Il y a un décalage terrible entre les images que les Français ont d'eux-mêmes et l'image qu'ils inspirent dans le monde. Vous ne vous en rendez pas bien compte à Paris, mais toutes les affaires judiciaires laissées en suspens, non traitées, étouffées, ont toutes un prix en matière de réputation internationale.
Moi, je ne descends pas de mon drakkar. Ça fait cinquante ans que je suis en France et donc je suis Française. Ce n'est pas parce que je soulève ce qui pour moi est un vrai problème qu'on doit me discréditer et penser que ce que je dis est nul et non avenu, parce que je ne serais pas assez française
  • En réponse aux propos de François Fillon : « Je pense que cette dame n'a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l'histoire française. Les forces armées françaises concourent au bon fonctionnement de la démocratie dans notre pays et c'est normal de leur rendre hommage.
  • Rue89, 31 août 2007, Festival d'Avignon, dans Rue89, paru 15 juillet 2007, Pascal Riché.
Je ne comprends pas un pays qui responsabilise ses enfants et ses fous et irresponsabilise ses élites et cela me paraît une grave erreur et surtout une absence de compréhension de ce que veut dire la criminalité organisée et économique.
  • Lors des universités d'été du Medef
  • Eva Joly, 31 août 2007, Universités d'été du Medef, dans Reuters, paru 3 septembre 2007, Reuters.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :