Esprit critique

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'esprit critique, du grec κριτικός (« qui discerne »), est une attitude qui n’accepte aucune assertion sans s’interroger sur sa valeur et qui tient une proposition pour vraie seulement quand elle a été établie.

Citations[modifier]

Attitude scientifique et comportement citoyen nécessitent en fait le même terreau mental et moral spécifique pour leur développement. Une société véritablement démocratique présuppose nécessairement des citoyens aptes à la réflexion. Voilà pourquoi il serait encore plus grave qu'on ne le pense généralement que l'esprit scientifique, c'est-à-dire l'esprit critique, se trouve submergé par la crédulité. N'oublions jamais que le droit au rêve ne prend toute sa valeur qu'accompagné du droit à la lucidité.
  • Devenez sorciers, devenez savants, Georges Charpak et Henri Broch, éd. Odile Jacob, coll. « sciences », 2002  (ISBN 2-7381-1093-2), chap. 5 Droit au rêve et à la lucidité, p. 200


Encyclopédie anarchiste, Robert Collino, entrée : <Matérialisme>, 1925-1934[modifier]

Alors que le propre de toutes les métaphysiques et de toutes les religions est d'enserrer l'individu dans un réseau de croyances l'asservissant à d'absurdes et criminelles obligations ; alors qu'elles obnubilent l'esprit critique, cristallisent l'intelligence, favorisent l'ignorance, encouragent et développent la superstition, le concept matérialiste dégage la personnalité humaine de ces servitudes écrasantes, la libère des épouvantes et des terreurs, forme son jugement et sa raison.
  • Matériaux philosophiques et scientifiques pour un matérialisme contemporain, Collectif (dir : Marc Silberstein), éd. Éditions Matériologiques, 2013  (ISBN 9782919694266), p. 974


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :