Esprit critique

Citations « Esprit critique » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

L'esprit critique, du grec κριτικός (« qui discerne »), est une attitude qui n’accepte aucune assertion sans s’interroger sur sa valeur et qui tient une proposition pour vraie seulement quand elle a été établie.

Citations[modifier]

Déjà naissant avec le lettré de la société féodale, c’est avec le « réformé » puis le bourgeois « libre » de la société de classe moderne que put s’affirmer un individu « à l’esprit critique ». Il s’est alors exprimé dans le rationalisme critique (Les Lumières, Hume, Kant…) qui en fit un opérateur essentiel de la science comme activité séparée. Mode de connaissance critique, la science s’est autonomisée des autres formes de connaissance et de croyances au nom de « l’esprit critique ». Celui-ci a constitué, à ce titre, une composante majeure de l’idéologie progressiste des fractions modernistes de la bourgeoisie. Courant de pensée antinomique de la conception religieuse de l’éducation « l’esprit critique » a certes contribué à l’affirmation du citoyen républicain exerçant sa « libre pensée », mais il a conditionné cette liberté individuelle à la détermination des individus par leur classe sociale. Seuls les enfants de la bourgeoisie reçurent une éducation, ceux des autres classes (paysannerie, classe ouvrière) étant quant à eux, socialisés dans les activités des adultes réalisées par leur classe d’appartenance.

  • « Activités critiques et éducation », Jacques Guigou, Temps critiques (ISSN 1146-6197), nº 14, hiver 2006, p. 171-172


Attitude scientifique et comportement citoyen nécessitent en fait le même terreau mental et moral spécifique pour leur développement. Une société véritablement démocratique présuppose nécessairement des citoyens aptes à la réflexion. Voilà pourquoi il serait encore plus grave qu'on ne le pense généralement que l'esprit scientifique, c'est-à-dire l'esprit critique, se trouve submergé par la crédulité. N'oublions jamais que le droit au rêve ne prend toute sa valeur qu'accompagné du droit à la lucidité.

  • Devenez sorciers, devenez savants, Georges Charpak et Henri Broch, éd. Odile Jacob, coll. sciences, 2002 (ISBN 2-7381-1093-2), chap. 5 Droit au rêve et à la lucidité, p. 200

Autres projets: