Elizabeth Hand

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Elizabeth Hand lors de la convention Worldcon à Helsinki en 2017.

Elizabeth Hand, née le à Yonkers dans l'État de New York, est une romancière américaine de science-fiction et de fantasy. En 1995, son roman L'Éveil de la Lune a obtenu le prix James Tiptree, Jr.. Pour ses nouvelles, elle a obtenu deux prix Nebula et quatre prix World Fantasy. En 2018, elle reçoit un prix Inkpot au Comic Con de San Diego, pour l'ensemble de son œuvre.

Interviews[modifier]

J'ai toujours voulu vivre dans un musée.
  • (en) I always wanted to live in a museum.
  • (en) « Interview : Elizabeth Hand », propos recueillis par Cheryl Morgan (trad. Wikiquote), Strange Horizons, 29 novembre 2004 (lire en ligne)


J'ai toujours trouvé très séduisants les personnages qui ont des défauts. Et pas juste les personnages qui ont des défauts, mais vraiment les ratés de première ; ils sont très attirants.
  • (en) I have always found flawed characters to be very attractive. And not just flawed characters, but serious fuck-ups; they are very appealing.
  • À propos de certains personnages de ses romans.
  • (en) « Interview : Elizabeth Hand », propos recueillis par Cheryl Morgan (trad. Wikiquote), Strange Horizons, 29 novembre 2004 (lire en ligne)


Je pense que je peux remonter à un article que vous avez écrit dans SF Eye où vous déclariez que vous vouliez vraiment écrire un livre à propos d'un personnage transexuel.

EH : Oui, c'était quelque chose que j'ai toujours vraiment voulu faire, pas parce que je pensais que ce serait à la mode ou transgressif ou ce genre de chose, mais parce que je suis bisexuelle et que j'ai toujours eu l'impression que la sexualité est très fluide. Pour moi les individus transgenres sont capables de vivre cela et de le porter à un niveau supérieur. Je pense que dans le futur nous allons voir beaucoup plus de choses comme ça, avec toutes sortes de corps qui se définiront et se redéfiniront. Les gens sont désormais capable de prendre leur corps et leurs genres et leurs sexualités et de leur conférer la forme qu'ils veulent leur donner, soit pour aboutir à un nouvel état, soit pour parvenir à un état modifiable. C'est une idée que j'ai effleurée dans Winterlong et Æstival Tide avec le personnage de Reive, le gynandre. Mais dans L'Éveil de la Lune (Waking the Moon) je voulais avoir des personnages originaires de notre époque présente. J'ai fni par jouer à nouveau avec ça dans L'Ensorceleuse (Mortal Love) avec Judah Trent, qui est un personnage qui n'est pas médicalement transgenre, mais est malgré tout d'un genre ambigu.

  • (en)

    I think I can trace that back to an article you wrote in SF Eye in which you said that you really wanted to write a book about a transsexual character.

    EH: Yeah, it was something that I've always wanted very much to do, not because I felt that it was trendy or trangressive or anything, but because I'm bisexual and I have always felt that sexuality is very fluid. To me transgendered individuals are able to live that and take it to another level. I think in future we are going to see a lot more of that, with all sorts of body defining and redefining. People are now able to take their bodies and their genders and their sexualties and form them to what they would like them to be, either to a new state or to a mutable state. That's something that I toyed with a bit in Winterlong and in Aestival Tide with the character of Reive, the gynander. But in Waking the Moon I wanted to have characters who were from our present day. I ended up playing with that again in Mortal Love with Judah Trent, who is a character who is not medically transgendered, but is nevertheless ambiguous in gender.

  • (en) « Interview : Elizabeth Hand », propos recueillis par Cheryl Morgan (trad. Wikiquote), Strange Horizons, 29 novembre 2004 (lire en ligne)


Glimmering [un des romans de Hand] était en bonne partie une réponse à l'épidémie de sida, qui, au moment où j'ai écrit le livre, n'avait aucun traitement connu. Depuis que j'étais jeune adolescente j'avais eu beaucoup d'amis qui étaient gays, la plupart des hommes mais aussi des femmes. J'étais très active sur la scène des clubs disco qui étaient aussi des entrepôts gays dans la fin des années 1970 et le début des années 1980. Et le père de mes enfants était gay. Et soudain ce terrible phénomène est apparu, et Glimmering a été ma réponse à ça.
  • (en) Glimmering was very much a response to the AIDS epidemic, which when I wrote the book there was no viable treatment for. Since I was a young teenager I have had many friends who were gay, mostly men but some women as well. I was very active in the gay warehouse disco club scene in the late '70s and early '80s. And the father of my children was gay. And suddenly this terrible thing started happening, and Glimmering was my response to it.
  • (en) « Interview : Elizabeth Hand », propos recueillis par Cheryl Morgan (trad. Wikiquote), Strange Horizons, 29 novembre 2004 (lire en ligne)


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :