Elefthérios Venizélos

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Elefthérios Venizélos.

Elefthérios Venizélos (1864 - 1936) est un homme politique grec.

Citations de Venizélos[modifier]

Ne dites pas de telles sottises. Les gens vont penser que j'étais Dieu
  • (en) Don't repeat such nonsense. People will think I was God.
  • Elefthérios Venizélos, à propos des légendes entourant sa naissance
  • Eleftherios Venizelos, the Trials of Statesmanship, Paschalis Kitromilides, éd. Edinburgh Univesity Press, 2008, p. 39


J'ai vu La Canée en flammes. Elle a été mise à feu par les musulmans qui ainsi déclenchèrent la grande révolte.
  • (en) I saw Canea in flame. It had been set on fire by the Mussulmans, who thus started the great revolt
  • Elefthérios Venizélos à propos de l'incendie de La Canée par les Turcs
  • Life of Venizelos, S.B Chester, éd. Constable, 1921, p. 35


La dynastie est indispensable à la Grèce et le roi actuel rend au pays des services dont il ne peut se priver. Si je dois prendre part à la vie politique de la Grèce, je suis résolu à soutenir le trône aussi énergiquement que possible. C'est tout à fait à tort que l'on m'a présenté comme un ennemi de la famille royale.
  • Elefthérios Venizélos à un ambassadeur occidental, début octobre 1910
  • Histoire diplomatique de la Grèce de 1821 à nos jours. tome V, Edouard Driault et Michel Lheritier, éd. PUF, 1926, p. 48


La neutralité n'est pas une politique.
  • Elefthérios Venizélos à l'été 1914
  • Histoire diplomatique de la Grèce de 1821 à nos jours. tome V, Edouard Driault et Michel Lheritier, éd. PUF, 1926, p. 164
La victoire allemande serait un désastre pour la liberté en Europe en général et l'indépendance des petits États en particulier. Je suis persuadé que nous devons contribuer à ce que la Triple Entente soit victorieuse. La Grèce en outre serait prête à s'associer à ces puissances de la Triple Entente, si la Bulgarie était convaincue de marcher avec nous ou au moins se retrancher dans la neutralité.
  • Elefthérios Venizélos, télégramme au Ministère roumain des Affaires étrangères, post-scriptum pour Dimitru Ionescu
  • Souvenirs, Dumitru Ionescu, éd. Payot, 1919, p. 196


Étant donné les principes qui viennent d'être proclamés dans le monde, nous ne pouvons admettre que la nationalité puisse être basée sur autre chose que la conscience nationale. Je suis Grec. Je ne sais pas exactement quelle proportion de sang grec j'ai dans les veines. Mais peu importe puisque j'ai la conscience grecque. Dans cet ordre d'idées, le droit réclamé par ces populations d'appartenir à la Grèce est tout à fait conforme aux principes pour lesquels nous nous sommes battus.
  • Elefthérios Venizélos devant la « Commission des affaires grecques » à la Conférence de la Paix à Paris 24 février 1919 à propos des revendication territoriales grecques
  • Histoire diplomatique de la Grèce de 1821 à nos jours. tome V, Edouard Driault et Michel Lheritier, éd. PUF, 1926, p. 349-350


Je suis convaincu que les droits de mon pays sur Smyrne sont en parfait accord avec la situation générale du monde comme avec les vœux et les intérêts des populations.
  • Elefthérios Venizélos à la Conférence de la Paix à Paris 13 novembre 1919
  • Histoire diplomatique de la Grèce de 1821 à nos jours. tome V, Edouard Driault et Michel Lheritier, éd. PUF, 1926, p. 372


Tout notre cerveau, tout notre cœur, toute notre vie, nous devons les employer à grandir, à renforcer nos souverains. Et nous savons bien qu'à leur tour, ils ne feront que nous réduire s'ils ne peuvent pas nous détruire.
  • (en) We must employ all our mind, all our heart, all our life to make our sovereigns better, to strengthen them. And we know, that they, in return, will do nothing but belittle us if they can't destroy us.
  • Elefthérios Venizélos, à Dimitru Ionescu
  • Souvenirs, Dumitru Ionescu, éd. Payot, 1919, p. 200


Citations sur Venizélos[modifier]

Avec des hommes comme ceux qui m'ont rendu visite hier, vous ne devriez pas vous inquiéter pour que votre pays soit libéré des Turcs
  • (en) With men like those who visited me yesterday you should not be affraid your country will not be liberated from the Turks
  • Joseph Chamberlain au gouverneur de la Banque de Grèce, octobre 1889
  • Eleftherios Venizelos, Paschalis Kitromilides, éd. Edinburgh University press, 2008, p. 44


Je ne vais pas vous parler de la grandeur de l'Acropole ni vous importuner avec un cours d'archéologie. J'ai vu des pays étranges et pittoresques et parmi eux la Crète. Vous ne devinerez jamais cependant quelle fut ma plus intéressante découverte, bien plus intéressante que les splendeurs issues des fouilles. Je vais vous dire. Un jeune avocat, un certain monsieur Venezuelos... Venizélos? Franchement, je ne peux me rappeler de son nom, mais l'Europe entière parlera de lui dans quelques années.
  • (en) I am not going to talk of the grandeur of the Acropolis, nor do I intend to torment you with alecture of archeology. I been to see strange and picturesque lands, among them Crete. You will never guess, though my most interesting discovery in the island, one more interesting by far than the splendours of the excavations. I will tell you. A young advocate, a M. Venezuelos... Venizelos? Frankly, I can not quite recall his name, but the whole of Europe will be speaking of him in a few years.
  • Georges Clemenceau à Maurice Barrès et Mademoiselle Vacaresco, automne 1899.
  • Life of Venizelos, S.B Chester, éd. Constable, 1921, p. 5


Monsieur Venizélos était certainement la personnalité la plus distinguée
  • (en) M. venizelos was certainly the most distinguished personnality
  • Prince Lichnowski à la Conférence de Londres (1913)
  • Life of Venizelos, S.B Chester, éd. Constable, 1921, p. 5


Toutes les grandeurs sont rares. La grandeur humaine surtout. J'entends par grandeur humaine l'harmonieux ensemble d'une haute intelligence, de la beauté morale et de l'inflexibilité de volonté. De grandes intelligences ne sont pas aussi rares qu'on le croit ; les beautés morales, heureusement sont nombreuses, surtout chez les petits ; la ténacité de la volonté va souvent avec la perversité morale. Mais, l'ensemble, qui, d'après moi, constitue la vraie grandeur humaine, est tellement rare qu'on peut passer toute une vie sans le rencontrer.
  • Souvenirs, Dumitru Ionescu, éd. Payot, 1919, p. 184

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :