Dobermann

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dobermann est un film réalisé par Jan Kounen en 1997.

Citations[modifier]

Inspecteur Sauveur Cristini : Ils ont tous des têtes de camés, ça s'défonce, ça s'flingue ... c'est la mode, avec moi tout ces bouffons y s'raient déjà morts.
  • Tchéky Karyo, Dobermann (1997), écrit par Joël Houssin


Inspecteur Sauveur Cristini : Tu te rends compte faudrait en sucer des kilomètres de queue hein pour se payer une bagnole comme ça.
  • Tchéky Karyo, Dobermann (1997), écrit par Joël Houssin


Olivier Bréchet/Sonia : Et toi, maman, c'est plus la peine de me donner tes cachets , si j'pète tout le temps c'est que j'arrête pas d'me faire défoncer le cul.
  • Stéphane Metzger, Dobermann (1997), écrit par Joël Houssin


Yann/Dobermann : Ah t'es dégueulasse! Tu t'es pissé dessus t'es vraiment trop une merde. Bang. Changes de fringues mec, de nos jours on fait pas de vieux os avec un uniforme.
  • Vincent Cassel, Dobermann (1997), écrit par Joël Houssin


Inspecteur Sauveur Cristini : Braquer une banque pour le plaisir, c'est pas humain ! On n'a pas le droit de mépriser l'argent comme ça !
  • Tchéky Karyo, Dobermann (1997), écrit par Joël Houssin


Inspecteur Sauveur Cristini : Le voyou, c'est comme le gibier : faut que la viande pourrisse un peu pour qu'elle soit bonne.
  • Tchéky Karyo, Dobermann (1997), écrit par Joël Houssin


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :