Dix-neuf poèmes anciens

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Dix-neuf poèmes anciens (en chinois traditionnel 古詩十九首, en chinois simplifié 古詩十九首, en pinyin Gǔ​shī​ Shí​jiǔ​ Shǒu) sont une anthologie de poèmes populaires chinois de la dynastie Han. Ils ont été composés quelque part entre le IIIe siècle avant J.-C. et le début du IIIe siècle après J.-C. et la plupart sont anonymes. Ce sont des classiques de la poésie chinoise.

La vie de l'homme : un seul séjour dans l'existence,
Prompt et subit, comme poussière en un typhon.

  • (zh) Les Dix-Neuf Poèmes anciens, Anonyme (trad. Jean-Pierre Diény), éd. Les Belles Lettres, coll. « Bibliothèque chinoise », 2010, poème 4, p. 5, vers 9-10


Soudain nous passerons ainsi que toute chose,
N'accordons de valeur qu'à l'éclat d'un beau nom.

  • (zh) Les Dix-Neuf Poèmes anciens, Anonyme (trad. Jean-Pierre Diény), éd. Les Belles Lettres, coll. « Bibliothèque chinoise », 2010, poème 11, p. 12, vers 11-12


La vie de l’homme : une halte rapide,
Ses jours résistent moins que pierre ou que métal.

  • (zh) Les Dix-Neuf Poèmes anciens, Anonyme (trad. Jean-Pierre Diény), éd. Les Belles Lettres, coll. « Bibliothèque chinoise », 2010, poème 13, p. 14, vers 11-12


Bien que la vie ne couvre pas un siècle,
Des soucis de mille ans sans cesse nous occupent.

  • (zh) Les Dix-Neuf Poèmes anciens, Anonyme (trad. Jean-Pierre Diény), éd. Les Belles Lettres, coll. « Bibliothèque chinoise », 2010, poème 15, p. 16, vers 1-2


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :