Discussion:Mariage entre personnes de même sexe en France

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Citations retirées[modifier]

Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. (...) En vous présentant aujourd’hui ce projet de loi, qui contient des dispositions ouvrant le mariage et l’adoption à droit constant aux couples homosexuels, le Gouvernement choisit de permettre aux couples de même sexe d’entrer dans cette institution et de composer une famille comme les couples hétérosexuels, soit par une union de fait, que l’on appelle le concubinage, soit par un contrat, le PACS, soit par le mariage. (Applaudissements sur les bancs des groupes SRC, écologiste, RRDP et GDR.)
C’est bien cette institution que le Gouvernement a décidé d’ouvrir aux couples de même sexe.
M. Jacques Myard. Il a tort !
Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. C’est un acte d’égalité. (« Non ! » sur les bancs du groupe UMP.)
M. Marc Laffineur. Et l’enfant ?
Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. Il s’agit du mariage tel qu’il est institué actuellement dans notre code civil. Il ne s’agit pas d’un mariage au rabais, il ne s’agit pas d’une union civile…
M. Jean-Luc Reitzer. C’est dommage !
Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. …prétendument aménagée. Il ne s’agit pas non plus d’une ruse, d’une entourloupe (« Si ! » sur les bancs du groupe UMP.), il s’agit du mariage en tant que contrat entre deux personnes (Applaudissements sur les bancs des groupes SRC, écologiste, RRDP et GDR), en tant qu’institution produisant des règles d’ordre public.
Oui, c’est bien le mariage, avec toute sa charge symbolique et toutes ses règles d’ordre public, que le Gouvernement ouvre aux couples de même sexe, dans les mêmes conditions d’âge et de consentement de la part de chacun des conjoints, avec les mêmes interdits, les mêmes prohibitions, sur l’inceste, sur la polygamie, avec les mêmes obligations d’assistance, de fidélité (Exclamations sur de nombreux bancs du groupe UMP), de respect, instaurées par la loi de 2006, avec les mêmes obligations pour chaque conjoint vis-à-vis l’un de l’autre, les mêmes devoirs des enfants vis-à-vis de leurs parents et des parents vis-à-vis de leurs enfants.
Oui, c’est bien ce mariage que nous ouvrons aux couples de même sexe. Que l’on nous explique pourquoi deux personnes qui se sont rencontrées, qui se sont aimées (Exclamations sur les bancs du groupe UMP),…
M. Lucien Degauchy. On va pleurer !
M. Philippe Meunier. Sortez les violons !
Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. …qui ont vieilli ensemble devraient consentir à la précarité, à une fragilité, voire à une injustice, du seul fait que la loi ne leur reconnaît pas les mêmes droits qu’à un autre couple aussi stable qui a choisi de construire sa vie.
M. Yves Fromion. Il faut supprimer le divorce, dans ce cas !
Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. Qu’est-ce que le mariage homosexuel va enlever aux couples hétérosexuels ? (« Rien ! » et applaudissements sur les bancs des groupes SRC, écologiste, RRDP et GDR. – Exclamations sur de nombreux bancs du groupe UMP.) S’il n’enlève rien, nous allons oser poser des mots sur des sentiments et des comportements. Nous allons oser parler de mensonges à l’occasion de cette campagne de panique (Exclamations sur les bancs du groupe UMP), sur la pseudo-suppression des mots de « père » et de « mère » du code civil et du livret de famille. (Applaudissements sur les bancs des groupes SRC, écologiste, RRDP et GDR. – Exclamations sur les bancs du groupe UMP.)
M. Philippe Meunier. Scandaleux !
Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. Nous posons les mots et nous parlons d’hypocrisie pour ceux qui refusent de voir ces familles homoparentales et ces enfants, exposés aux aléas de la vie. Nous posons les mots et nous parlons d’égoïsme pour ceux qui s’imaginent qu’une institution de la République pourrait être réservée à une catégorie de citoyens. (Vifs applaudissements sur les bancs des groupes SRC, écologiste, RRDP et GDR. – Protestations sur de nombreux bancs du groupe UMP.)

  • « Assemblée nationale, XIVe législature, Session ordinaire de 2012-2013. Compte rendu intégral de la deuxième séance du mardi 29 janvier 2013 », Nicolas Véron, Site Internet de l'Assemblée nationale, 29 janvier 2013 (lire en ligne)


D'une part, cette citation devrait faire deux lignes ; et d'autre part, elle date de moins de 10 ans. Elle n’est donc pas admissible sur Wikiquote et peut donc être mise sur Wikisource. --Copyleft (discussion) 19 mai 2013 à 09:01 (CEST)

J’ai donc mis le lien vers wikisource en bas dans le modèle. Ainsi, si quelqu’un souhaite le faire, YAPUKA! --13Malik88 (discussion) 19 mai 2013 à 09:05 (CEST)
Bravo, bon boulot --Copyleft (discussion) 19 mai 2013 à 09:16 (CEST)

Retraits possibles[modifier]

(...) ces jeunes sont descendus sur le pavé sur une loi "de civilisation", qui prend à rebours le matérialisme ambiant, le relativisme et les théories fumeuses héritées de la génération post-soixante huitarde qui occupe aujourd'hui les places et le pouvoir. Et les vieux enfants gâtés qui méditent la ruine du mariage alors qu'ils optent depuis toujours pour le concubinage, regardent, interdits, cette jeunesse fronder leurs oukazes et leurs policiers en criant: "Un papa, une maman, y a pas mieux pour enfant!"
  • A propos de la résistance au Mariage homosexuel en France
  • « Chaud, chaud, chaud, le printemps sera... français! », Eric Letty, Monde & Vie (ISSN 0335.3788), nº 875, mai 2013, p. 7


La démarche des socialistes consiste à dire: le contrat social est constitué par l'unanimité des citoyens adultes qui vont dans le sens de l'histoire, c'est-à-dire qui veulent plus de liberté, d'égalité ou de fraternité. Or la loi Taubira réalise plus d'égalité. Donc la loi Taubira est une exigence du Contrat social. Ceux, parmi les citoyens, qui ne voudraient pas aujourd'hui de cette loi l'accepteront forcément demain. D'ailleurs, s'ils ne l'acceptent pas, ils ne sont pas des citoyens dignes de ce nom, ils refusent le Progrès de l'Histoire sur lequel repose l'Idée républicaine. Cette démarche vaut bien celle des communistes rêvant à la société sans classe. Elle est typiquement idéologique, c'est-à-dire à la fois religieuse et politique.
  • A propos de la résistance au Mariage homosexuel en France
  • « François Hollande: des coups de canifs dans le Contrat social », Joël Prieur, Monde & Vie (ISSN 0335.3788), nº 875, mai 2013, p. 13


Retrait de citations critiques sur la loi par des personnalités peu connues donc peu admissibles . --Copyleft (discussion) 19 mai 2013 à 09:16 (CEST)