Discussion:Gerolamo Cardano

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Citations[modifier]

La réputation d’un médecin d’aujourd’hui ne vient pas des soins qu’il apporte à ses patients, ni des guérisons qu’il obtient chez ses malades, mais tient à ses belles manières et à son beau langage, à ses relations mondaines, à la livrée de ses domestiques, à la somptuosité de sa voiture, de ses vêtements, à son élégance, bref à tout ce qui est artificiel et sans valeur dans le domaine de la santé.

(Des mauvaises pratiques des médecins actuels, cité in Jérôme Cardan, Ma vie, Traduction du latin par Jean Dayre révisée et éditée par Etienne Wolff, Paris, Belin, 1991.)

Que dirais-je d’Agnese, femme de Claudio, marchand français de notre ville, laissée pour morte par les premiers médecins ? Ils avaient bien raison, car je n’ai jamais eu plus de peine à guérir un malade, quoique j’en aie vu beaucoup bien près du trépas.

(Ibid, p. 169.)

Quel homme peut-on me proposer, de quelque condition que ce soit, qui ne porte pas continuellement au-dedans de lui un sac d’excréments et un vase d’urine ? La plupart, même les plus considérés, ont le ventre plein de vers ; beaucoup d’entre eux et, pour faire une distribution équitable, beaucoup de celles qui savent plaire, fourmillent de poux ou puent, qui des aisselles, qui des pieds, qui de la bouche.

(Ibid., p. 257).

Par nature je redoute les endroits élevés, même s’ils sont très spacieux, et ceux où je soupçonne la présence d’un chien enragé.

(Ibid., p. 48)

ICI, --13Malik88, (Service Spam express-X) 27 août 2013 à 01:22 (CEST)