Discussion:Arthur Schopenhauer

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Citations déplacées de WP (non référencées)[modifier]

Hop. --Irønie 20 octobre 2007 à 17:45 (CEST)

  • « L'homme est certes libre de faire ce qu'il veut, mais il ne peut vouloir ce qu'il veut. » In Essai sur le libre arbitre.
  • « Ainsi nous voyons quantité de misérables scélérats toujours concernés par le remplissage de leur bourse, mais jamais de leur tête, pour lesquels leur richesse même devient une punition, les livrant aux mains d'un ennui torturant. Pour y échapper, ils s'agitent en tous sens, et voyagent ici, là, et partout. Pas plus tôt arrivés quelque part, ils s'enquièrent tout de suite avec inquiétude des amusements et des clubs, comme un pauvre s'enquiert des possibilités d'assistance ; — car bien entendu, le besoin et l'ennui sont les deux pôles de la vie humaine. » In Parerga et paralipomena.
  • « La faiblesse de notre intelligence et la perversité de notre volonté se soutiennent mutuellement. » — L'Art d'avoir toujours raison.
Pour la dernière, c’est page 6 de La Dialectique éristique ou L’Art d’avoir toujours raison, c’est les même boukin, donc kifkif. Je source dans la minute, pour ne pas dire la seconde. --13Malik88, (Service Spam express-X) 29 mai 2013 à 09:51 (CEST)
Par contre, elle était légèrement raccourcie.. :

Ainsi, nous sommes quasi obligés d'être malhonnête lors de controverse, ou tout du moins légèrement tentés de l'être. De cette façon, la faiblesse de notre intelligence et la perversité de notre volonté se soutiennent mutuellement.