Devenez sorciers, devenez savants

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Devenez sorciers, devenez savants est un essai publié en 2002 par deux scientifiques, Georges Charpak et Henri Broch, qui s'attaquent au paranormal, à l'irrationnel et à ceux qui en font la promotion.

Citations[modifier]

Le calcul des probabilités, l'étude des phénomènes aléatoires nous sont peu familiers naturellement. Leur ignorance peut conduire à des aberrations chez des professionnels chevronnés dans des domaines comme la médecine, la physique et, bien sûr, les sciences sociales. Il n'est d'ailleurs apparu, sous forme mathématiquement élaborée, que depuis les premiers travaux de Pascal et Huygens au XVIIe siècle. Nous nous sommes efforcés d'illustrer comment cette ignorance est une des sources les plus pernicieuses des superstitions et des supercheries. L'enseignement de ses bases fondamentales, comme celui de l'arithmétique, devrait tenir une place importante dans les programmes de mathématiques, à tous les niveaux.
  • Devenez sorciers, devenez savants, Georges Charpak et Henri Broch, éd. Odile Jacob, coll. « sciences », 2002  (ISBN 2-7381-1093-2), chap. 1 Sorciers et savants, p. 22


Lorsqu'un radiesthésiste vous dit que son pendule a fait 12 tours, que l'eau qu'il a détectée se trouve donc à 12 mètres de profondeur et que sa manière de procéder est imparable puisqu'il n'a jamais été pris en défaut, il est peut-être moins urgent de se lancer dans un coûteux forage que de lui faire deux remarques simples.

Si, au lieu d'être français, ce brave radiesthésiste était anglais, l'eau se trouverait-elle alors à 12 pieds de profondeur ? Ou le pendule, par un miracle encore plus fabuleux que son simple mouvement, aurait-il alors, pour s'adapter aux unités anglo-saxonnes, fait la conversion et - sous l'effet de la même quantité de fluide radiesthésique, puisque la source souterraine n'a évidemment pas changé - effectué non plus 12 tours mais 39,37 tours ?

[...] Indépendamment même du problème de l'unité, il nous semble que le radiesthésiste se revendique d'un phénomène encore plus curieux : plus l'eau est profonde, donc plus loin du pendule, plus le pendule fait de tours ! Fabuleux, n'est-ce pas ? L'intensité de l'action augmente avec la distance. Si l'eau est aux confins de l'univers alors certainement le pendule fait un nombre infini de tours.
  • Devenez sorciers, devenez savants, Georges Charpak et Henri Broch, éd. Odile Jacob, coll. « sciences », 2002  (ISBN 2-7381-1093-2), chap. 4 Enquêtes à la Sherlock Holmes, p. 128


Attitude scientifique et comportement citoyen nécessitent en fait le même terreau mental et moral spécifique pour leur développement. Une société véritablement démocratique présuppose nécessairement des citoyens aptes à la réflexion. Voilà pourquoi il serait encore plus grave qu'on ne le pense généralement que l'esprit scientifique, c'est-à-dire l'esprit critique, se trouve submergé par la crédulité. N'oublions jamais que le droit au rêve ne prend toute sa valeur qu'accompagné du droit à la lucidité.
  • Devenez sorciers, devenez savants, Georges Charpak et Henri Broch, éd. Odile Jacob, coll. « sciences », 2002  (ISBN 2-7381-1093-2), chap. 5 Droit au rêve et à la lucidité, p. 200


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :