Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ est un film français de Jean Yanne sorti en 1982.

Dialogues[modifier]

Un centurion: Ce meneur, c’est un petit garagiste sans importance… Si j’ose me permettre, c’est même dommage de le faire bouffer par les lions parce que c’est le seul qui sache bien réparer les chars dans ce foutu pays de merde… Faut dire qu’on se demande ce qu’on a fait aux dieux pour se retrouver dans un bled à la con pareil, et tout ça pour faire plaisir à un empereur débile, qui lui pendant ce temps là… Enfin, excuse moi, c’est les nerfs, on est surmenés. […] Haaaa, bordel d’uniforme de putain de métier de con de nom de Jupiter de saloperie de cape de merde.
  • André Pousse, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


Ben-Hur Marcel: Je dis que César ne serait pas un loup, si les Romains n'étaient pas des agneaux ; je dis que César ne serait pas un lion, si les Romains n'étaient pas des biches…
  • Coluche, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


Ben-Hur Marcel : Bonsoir.
César  : Salut.
Ben-Hur Marcel  : Ils sont tous du complot ?
César : Pardon ?
Ben-Hur Marcel : Ils sont tous du complot ?!
César : J'ai pas compris !
Ben-Hur Marcel : Ils en sont tous ?
César : Évidemment !
Ben-Hur Marcel  : Ah bon ! Et toi aussi t'en es ? ... T'en es aussi ?
César : Ben oui ! Ça se voit pas ?
Ben-Hur Marcel : Ben non !
César: On va aller là bas , on entend rien, hein, tu veux ? Par contre toi tu n'as vraiment pas l'air d'en être.
Ben-Hur Marcel : Ben, A vrai dire j'en suis pas depuis longtemps, en fait, j'en suis pas encore, tu vois, mais je suis venu ici pour essayer d'en être mais je sais pas comment m'y prendre.
César: Non mais c'est facile d'apprendre, on peut s'en occuper.
Ben-Hur Marcel : Ah bon, ah ouais ben c'est sympa, parce que moi au départ j'ai pas eu l'idée tout seul on m'a un peu forcé la main ...
César: Ah oui d'accord, mais maintenant, maintenant tu n'as rien contre ?
Ben-Hur Marcel: Ah non je suis même plutôt pour, mais seulement je suis pas un actif quoi.
César: Mais passif c'est bien aussi, laisser faire les choses, laisser agir les autres...
Ben-Hur Marcel : Ça m'arrangerait moi, remarquez je suis pas maladroit je peux rendre des services, mais enfin organiser quand on n'a pas l'habitude... on n'a pas l'habitude.
César: Ne t'inquiète pas ... on peux tout organiser pour toi...
Ben-Hur Marcel : Ah oui ça serait bien ça ! C'est sympa...
César: On danse ?
Ben-Hur Marcel : Heu ben j'veux bien...

  • Coluche et Michel Serrault, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


César: Centurions ! Décurions ! Gardes ! À moi ! Arrêtez-le ! C'est un voyou qui veut m'assassiner. Arrêtez-le ! Ah, oui, arrêtez-le ! Au cachot ! [Les gardes entrent]
Ben-Hur Marcel : Monsieur César, excusez, c'est pas moi. Monsieur César, je vous assure, c'est pas moi. [Les gardes emportent Ben-Hur Marcel sur les épaules]
César: Au cachot ! Au cachot! À l'arène ! Aux lions ! [César semble défaillir, voix efféminée] Aaaah !

  • Coluche et Michel Serrault, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


César : Comment s'appelle le p'tit brun là bas ?
Le consul Démétrius  : Le p'tit brun ?
L'officier : Le p'tit gros !
Le consul Démétrius : Ah ! Le p'tit brun qui est un peu gros ?
L'officier: Juvenus ! Noble Consul.
Le consul Démétrius : Juvenus puissant César.
César: Il ne s'entraîne pas sérieusement. Il mérite d'être puni.
Le consul Démétrius : Certainement puissant César (se tournant vers l'officier) Tu as entendu ?
L'officier: Absolument, auguste César, il sera jeté dans l'arène dès dimanche.
César: César est sévère mais juste ! Un certain laissé aller à l'entraînement mérite un châtiment, mais pas l'arène ! Tu le mettra de garde, la nuit.
L'officier: Il sera fait selon ta volonté, puissant César. Cet homme sera de garde, de nuit, pendant une semaine, à la porte Nord, là ou c'est le plus pénible ! ah ah !
César: C'est toi qui est pénible ! Je veux qu'on le châtie, mais pas trop durement ! Tu le mettra de garde, la nuit prochaine... à la porte de ma chambre.
L'officier : (incrédule) Ah bon !?
Le consul Démétrius : (se rapprochant de l'officier, à voix basse) discute pas et fais ce qu'on te dit... et tu prévoira quelqu'un pour le remplacer au cas où il s'absenterait durant la nuit.
L'officier : (ricanant) Ah !! Il manquerait plus que ça !
Le consul Démétrius : (menaçant) Plus con que toi c'est dur à trouver. Alors fais ce qu'on te dit sinon tu vas te retrouver dimanche dans l'estomac d'un lion avant d'avoir compris ce qui t'arrive.
L'officier : Bien noble Consul.
César: Dimitrius, suis moi, nous avons à parler de choses sérieuses.

  • Michel Serrault et Michel Auclair, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


Un policier: Alors tu vas nous les donner tes complices oui !!?
Ben-Hur Marcel : J'ai pas de complices, moi ! Y'a pas plus de complot que de paires au cul ! C'est César qui m'a invité à boire un verre chez lui, alors !
Un autre policier : A boire un coup ! Voyez-vous ça ?
Ben-Hur Marcel: Ben oui, et moi je le connais pas, j'l'ai jamais vu César, hein !
Un centurion: Jamais vu ! Comment ça jamais vu ? Son noble visage est sur tous les billets !
Ben-Hur Marcel: Hé ben heu... ben il avait une perruque et une moustache alors j'ai pas reconnu sa tronche !
Un policier : Quoi !!!
Ben-Hur Marcel: Son noble visage j'ai dit...
Un policier : Oh oh !! Laisse-le moi Centurion !! Oh, moi j'vais lui arracher un ou deux ongles, lui fracasser quatre cinq dents et ensuite j'vais lui casser un ou deux bras !!
Ben-Hur Marcel: Hé pas les bras !! Moi j'suis un manuel, j'suis pas un intellectuel comme vous, moi !
Le gardien du lion Lucien: Oui oui ! Lucien il aime bien les bras cassés, c'est plus tendre !

  • Coluche, André Pousse, Paul Préboist, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


Cléopâtre: C'est moi Cléopâtre, Reine d'Égypte
Un Centurion : Ah oui ? Hé hé ! Et pourquoi pas la femme de César aussi ? Pendant que tu y es !
Cléopâtre : Je te répète que je suis Cléopâtre ! Reine d'Égypte ! J'exige des excuses et les honneurs dus à mon rang !
Un Centurion: Des Cléopâtres dans un garage à six heures de matin j'en ai jamais vu, moi. Et où il est ou ton char ? Et elle est ou ta tiare ?
Paulus: Sa tiare elle est sur son char ! En ville, avec son singe et ses deux faucons !
Un Centurion: Un singe et deux faucons ?
Paulus: Oui ! Un singe et deux faucons !
Un Centurion: Embarquez ce poivrot qui voit des singes et des faucons et ramassez-moi la fille avec !!

  • Mimi Coutelier, André Pousse et Jean Yanne, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


César : Mais vous atteignez les limites de l'incompétence, vous allez me faire croire qu'une reine d’Égypte peut se balader dans un territoire que soit disant nous contrôlons parfaitement avec des chameaux, un char, un singe et deux faucons sans que personne, personne ne la remarque ?
Un centurion: Un singe et deux faucons ?
César: Oui, un singe et...deux faucons, même le Gaulois le plus demeuré sait que Cléopâtre ne se déplace jamais sans son singe et ses deux faucons.
Un centurion: Un singe et deux faucons ?
César: Oui oh.... (Au préfet) un singe et deux faucons. Hummm...Il est...il est idiot ou quoi... ?
Un centurion: C'est que... dans un garage ce matin on a arrêté une fille, elle disait qu'elle s'appelait Cléopâtre et un type qui était là nous a parlé d'un singe et de deux faucons.
Le consul Démétrius: Dans un garage ... et elle disait s'appeler Cléopâtre ?
Un centurion: C'est ça noble Consul.
Le consul Démétrius: Et tu l'as arrêté ?
Un centurion: Bien sûr !
Le consul Démétrius: Et ça n'était pas Cléopâtre ?
Un centurion: Je ne sais pas !
Le consul Démétrius: Mais il sait pas !!! Mais tout le monde sait que Cléopâtre est introuvable !!! Il en trouve une, mais il est pas foutu de faire la différence entre une reine d'Égypte avec un singe et deux faucons et une pute de banlieue !!!
Un centurion: Ben dans un garage une bonne femme en robe du soir à six heures du matin...

  • Michel Serrault, André Pousse et Michel Auclair, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


Conseiller du préfet : On fait c'qu'on peut. On est pas des bœufs.
  • Darry Cowl, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


Un présentateur : À Bethléem, tous les records d’affluence sont battus, il est impossible de trouver un lit. On cite même le cas d’un couple dont la femme attendait un bébé, et qui n’a pu trouver de chambre. Le mari, charpentier, a du conduire sa compagne dans une étable ou celle-ci a donné le jour à un garçon.
Ben-Hur Marcel : Qu’est ce qui nous mettent comme conneries à la télé, regarde ça, un gosse qui est né dans une étable, qu’est-ce tu veux que ça nous foute ?
Laetitia : C’est attendrissant, regardez comme il est mignon.
Cléopatre : Oui, ça, il faudrait le voir dans trente ans.
César : Mais c’est un garçon, c’est déjà ça.
Ben-Hur Marcel : Ouais, mais c’est des conneries, ils feraient mieux de nous mettre du sport. Un gosse qu’est né dans une étable à Bethléem, franchement, tu crois que ça va changer la face du monde toi ? Ben quoi, j’ai dit une connerie ? Un gosse qui est né dans une étable à Bethléem ça va changer la face du monde ?

  • Regardant la naissance de Jésus à la télévision.
  • Yves Mourousi, Coluche, Françoise Fabian, Mimi Coutelier et Michel Serrault, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), écrit par Jean Yanne


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :