Conan le Barbare

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conan le Barbare est un film américain de 1982, réalisé par John Milius et inspiré par le personnage créé par Robert E. Howard.

Citations[modifier]

Narrateur : Entre l'époque où les océans ont englouti l'Atlantide et l'avènement des fils d'Arius, il y eut une période de l'histoire fort peu connue dans laquelle vécut Conan, destiné à poser la couronne d'Aquilonia, ornée de pierres précieuses, sur un front troublé. C'est moi, son chroniqueur, qui seul peut raconter son épopée. Laissez-moi vous narrer ces jours de grandes aventures.
  • Mako, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Père de Conan : Autrefois des géants vivaient dans la terre, Conan, et dans les ténèbres du chaos, ils dupèrent Crom. Ils purent ainsi lui voler l'énigme de l'acier. Crom se mit en colère et la terre trembla. Le feu et le vent abattirent ces géants et ils jetèrent leurs corps dans les mers mais, dans leur rage, les Dieux oublièrent le secret de l'acier et le laissèrent sur le champ de bataille. Et c'est nous qui l'avons trouvé. Nous ne sommes que des hommes, pas des Dieux, pas des géants. De simples hommes. Et le secret de l'acier a toujours porté avec lui un mystère. Tu dois apprendre sa valeur Conan, tu dois apprendre ses lois. Car à personne, personne en ce monde tu ne dois te fier. Ni aux hommes, ni aux femmes, ni aux bêtes. [Il désigne l'épée] À ceci tu dois te fier.
  • William Smith, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Chef : Qu'il y a-t-il de mieux dans la vie ?
guerrier : L'immense steppe, un rapide coursier, des faucons à ton poing et le vent dans tes cheveux.
Chef : Faux ! Conan, qu'il y a-t-il de mieux dans la vie ?
Conan : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
Chef : C'est bien.

  • Akio Mitamura, non crédité, Arnold Schwarzenegger, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Subotaï : Je n'ai pas mangé depuis des jours.
Conan : Pourquoi mangerais-tu maintenant ?

  • Gerry Lopez, Arnold Schwarzenegger, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Conan : Quel dieu pries-tu ?
Subotaï : Je prie les quatre vents. Et toi ?
Conan : Crom. Mais je ne le fais pas souvent. Il n'écoute rien.
Subotaï : À quoi sert-il alors ? C'est ce que j'ai toujours dit.
Conan : Il est fort. Si je meurs, je devrais aller devant lui. Il me demandera quel est le secret de l'acier. Si je ne sais pas, il me jettera hors du Walhalla et rira de moi. Tel est Crom, fort sur sa montagne.
Subotaï : Mon dieu est plus grand.
Conan : Crom se moque de tes quatre vents. Il rit du haut de sa montagne.
Subotaï : Mon dieu est plus fort. Il est le ciel éternel, ton dieu vit en-dessous de lui.

  • Arnold Schwarzenegger, Gerry Lopez, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Vendeuse : Une obole pour te protéger du démon.
Subotaï : Je suis le démon.

  • non créditée, Gerry Lopez, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Valéria : Crois-tu qu'on vive éternellement ?
  • Sandahl Bergman, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Le Magicien (en voix off) : La richesse peut être merveilleuse, mais le succès peut mettre à l'épreuve le caractère d'un homme aussi sûrement que le plus fort de ses adversaires.
  • Mako, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Osric : Il arrive un temps parfois où les joyaux cessent de briller, où l'or perd tout son éclat, où la salle du trône devient une prison et où il ne reste plus que l'amour d'un père pour son enfant.
  • Max von Sydow, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Conan : Elle est à toi cette robe ? Les prêtres ont tous cette robe.
Le Prêtre : Oui, et c'est tout ce que j'ai.
Conan : Bien. [Il l'assomme] Alors bientôt tu n'auras plus rien.

  • Arnold Schwarzenegger, Jack Taylor, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Thulsa Doom : L'acier n'a aucune force, la chair est plus forte. [...] Qu'est-ce que l'acier comparé à la main qui l'a forgé ?
  • James Earl Jones, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Le Magicien : Pourquoi pleures-tu ?
Subotaï : Il est Conan, un Cimmérien. Il ne pleurera pas, alors je pleure pour lui.

  • Mako, Gerry Lopez, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Subotaï : Eh vieil homme, où as-tu trouvé tout ça ?
Le Magicien : Sur les morts. Les Dieux approuvent ce que tu fais. Ils vont regarder la bataille.
Conan : Et tes Dieux, ils vont m'aider ?
Le Magicien : Non.
Conan : Alors dis leur de rester à l'écart !

  • Mako, Gerry Lopez, Arnold Schwarzenegger, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Thulsa Doom : Je suis la montagne puissante où tu prends ta source. Quand je ne serai plus, tu n'auras jamais été. Imagine ce que serait ton monde sans moi.
  • James Earl Jones, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Narrateur : Et Conan ramena la fille du roi Osric chez elle. Ayant accompli sa mission, il repartit avec ses compagnons en Ouest, où Conan dut affronter de nombreuses querelles et de nombreuses guerres. Son nom fut couvert d'éloges et d'honneurs et, un jour, il devint roi de ses propres mains. Mais ceci est une autre histoire.
  • Mako, Conan le Barbare (1982), écrit par John Milius et Oliver Stone


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :