Cizia Zykë

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cizia Zykë, né Jean-Charles Zykë, est un aventurier et écrivain français né le au Maroc et mort à Bordeaux le .

Oro, 1985[modifier]

Je sais, toujours par Nogales, que c'est une femme qui dirige la police de cette ville. Je la rencontre dans un bar, tenu par de jeunes Allemands qui sont venus se perdre ici. Au bout de quelques verres, je sens que mon charme ne la laisse pas indifférente : vieille, grasse et un soupçon de moustache, je préfère vous épargner les détails de notre nuit d'amour. Sachez seulement que c'est toujours bon d'enculer la loi, mais il ne faudra pas cependant qu'elle compte sur moi trop souvent.
  • Oro (1985), Cizia Zykë, éd. Pocket, 2009, p. 256


Le toit avance lentement. Je les ai fait commencer par le coin sous lequel j'ai l'intention d'installer ma chambre, car j'ai envie de passer une nuit confortable, ce n'est pas tous les jours qu'on a un cul blond dans la jungle. Je ne supporte pas d'en voir un sans rien faire.
  • Oro (1985), Cizia Zykë, éd. Pocket, 2009, p. 284-285


Je m'en vais retrouver ma chambre et ma nymphomane chérie. Pendant qu'elle me retire mes bottes, elle m'annonce d'une voix hésitante :
« Juan Carlos, je voudrais partir demain.
— Amour de ma vie, pourquoi veux-tu me quitter en pleine romance ?
— Tu n'es pas bien ici ? Tu n'aimes pas tes vacances ?
— Si, un peu, mais je suis exténuée. »
La pauvre, je la comprends. C'est la seule à travailler jour et nuit.
« O.K., je te ferai raccompagner demain à Guerra. »
J'avais presque fini par m'habituer à ce petit animal familier. Enfin, je dormirai mieux. Pour l'instant, autant profiter de cette dernière nuit avant qu'on me retire mon jouet : toute la nuit, je joue à pile ou face. Au matin, je suis de mauvaise humeur car mon jouet n'est plus qu'un pantin amorphe entre mes mains. (…) Sophie qui monte pour la première fois se juche avec prudence sur le cheval. Sa grimace de douleur, quand elle s'assoit délicatement sur la selle, me fait sourire. Aurais-je abusé du côté pile ?

  • Oro (1985), Cizia Zykë, éd. Pocket, 2009, p. 298-300


Toute peine mérite salaire, mais le manque de professionnalisme doit être sanctionné.
  • À propos de quatre prostituées.
  • Oro (1985), Cizia Zykë, éd. Pocket, 2009, p. 211


Brett a parfois beaucoup de mal à maîtriser la situation. Il est marié et n'arrive pas à imposer suffisamment le respect pour qu'on laisse sa femme tranquille. De plus, il commet l'erreur de se soûler de temps en temps avec eux, ce qui rompt certaines barrières. Les Ticos ne savent pas faire la différence entre courtoisie et familiarité, et sont vite envahissants.
  • Oro (1985), Cizia Zykë, éd. Pocket, 2009, p. 31


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :