Christopher Lasch

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christopher Lasch (1932-1994) est un historien, intellectuel et critique social de l'après-guerre aux États-Unis.

La culture du narcissisme[modifier]

Parmi les activités auxquelles se livrent les hommes pour tenter de se libérer de la vie quotidienne, le jeu offre, de plusieurs façons, la forme la plus pure de l'évasion.
  • La culture du narcissisme (1979), Christopher Lasch (trad. Michel L. Landa), éd. Climats, coll. « Sisyphe », 2000, p. 139


Sade imaginait une utopie sexuelle où chacun avait le droit de posséder n'importe qui ; des être humains, réduits à leurs organes sexuels, deviennent alors rigoureusement anonymes et interchangeables. Sa société idéale réaffirmait ainsi le principe capitaliste selon lequel hommes et femmes ne sont, en dernière analyse, que des objets d'échanges. [...] Dans une société qui réduirait la raison à un simple calcul, celle-ci ne saurait en effet imposer aucune limite à la poursuite du plaisir, ni à la satisfaction immédiate de n'importe quel désir.
  • Christopher Lash, La Culture du Narcissisme - la vie américaine à un âge de déclin des espérances, Climats, 2000.


Le moi assiégé[modifier]

Les gens vivent au jour le jour. Ils évitent de penser au passé, de crainte de succomber à une « nostalgie » déprimante ; et lorsqu’ils pensent à l’avenir, c’est pour trouver comment se prémunir des désastres que tous ou presque s’attendent désormais à affronter.
  • Le moi assiégé. Essai sur l’érosion de la personnalité (1984), Christopher Lasch (trad. Christophe Rosson), éd. Climats, coll. « Sisyphe », 2008, p. 46


Les femmes et la vie ordinaire[modifier]

Le revers détestable de la sociabilité adolescente suggère qu'un réseau de relations peut être étouffant, inhibant et oppressif, plutôt que créatif et coopératif.
  • Les femmes et la vie ordinaire (1997), Christopher Lasch (trad. Christophe Rosson), éd. Climats, coll. « Sisyphe », 2006, p. 182


Dans la plupart des sociétés connues des historiens et des anthropologues, les jeunes font leur éducation au côté des adultes. Le fait d'exiger des adolescents qu'ils passent le gros de leur temps à l'école est une innovation récente, intimement liée à l'essor des États-nations modernes.
  • Les femmes et la vie ordinaire (1997), Christopher Lasch (trad. Christophe Rosson), éd. Climats, coll. « Sisyphe », 2006, p. 185-186


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :