Cesare Battisti

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cesare Battisti (2009).

Cesare Battisti (né en 1954) est un terroriste d’extrême gauche et un romancier italien.

Citations[modifier]

Je n’ai jamais été victime d’une injustice et j’ai mené en bateau tous ceux qui m’ont aidé. À certains d'entre eux, il ne fallait même pas mentir.
  • (it) Non sono mai stato vittima di ingiustizia e ho preso in giro tutti quelli che mi hanno aiutato. Ad alcuni di loro non c’è neanche stato bisogno di mentire.
  • À propos de ceux qui, notamment dans l’intelligentsia, l’ont soutenu durant sa fuite en France, au Mexique et au Brésil.
  • (it) « Cesare Battisti si dichiara colpevole degli omicidi per cui è stato condannato: “Chiedo scusa” », Manuela Messina (trad. Wikiquote), lastampa.it, 25 mars 2019 (lire en ligne)


J’ai toujours proclamé mon innocence, chacun était libre d’interpréter ces déclarations comme il l’entendait, mais je peux dire que pour beaucoup, la question ne se posait pas : il s’agissait simplement de soutenir mon idéologie de l’époque des événements. On m’a aidé pour diverses raisons qui venaient soit du fait que je me disais innocent ; soit du fait que dans de nombreux pays, une condamnation par contumace n’est pas imaginable ; soit parce que je cherchais à me donner l’image d’un combattant de la liberté, comme je pensais l’être pendant les événements des années 70.
  • (it) Io ho sempre professato la mia innocenza, ciascuno è stato libero di interpretare questa mia proclamazione come meglio ha creduto, ma posso dire che per molti di questi il problema non si poneva, andava semplicemente sostenuta la mia ideologia all’epoca dei fatti. Io sono stato appoggiato per una pluralità di ragioni che vanno sia dal fatto che mi proclamavo innocente, sia dal fatto che in molti paesi non è concepibile una condanna in contumacia e sia perché io cercavo di dare di me l’idea di un combattente della libertà, come io mi sentivo per i fatti degli anni ’70.
  • (it) « Battisti, l’interrogatorio in carcere: “Non sono un killer feroce, agito per movente ideologico”. Le dichiarazioni rese ai pm lo scorso 23 marzo », s. n. (trad. Wikiquote), rainews.it, 26 mars 2019 (lire en ligne)


Sur Cesare Battisti[modifier]

Giorgio Bocca[modifier]

Le terroriste Battisti […] fut un de ceux — si nombreux — qui ont vécu une histoire confuse, ambiguë et qui avec le passage des ans l’ont reconstruite et embellie, l’imaginant comme une guerre civile qu’elle ne fut pas, alors qu’il s’agissait seulement d’une subversion limitée, avec des ennemis inventés et qui ignoraient même l’être, comme la plupart de ceux qui furent « gambizzati » (« dont on tira dans les jambes ») ou assassinés.


Sur le soutien de l’intelligentsia française à Cesare Battisti[modifier]

Barbara Spinelli[modifier]

Le plus grave de ces vices [des intellectuels français] me paraît être l’ignorance. C’est une ignorance péremptoire, qui évite volontairement de savoir. C’est une ignorance militante : dans beaucoup de choses que vous dites, je relève ce ton soixante-huitard que vous êtes les seuls en Europe à ne pas avoir tempéré d’un peu d’humour.[…] La vérité est que vous [l’intelligentsia française] connaissez l’Italie des années de plomb par les yeux de ceux qui, réfugiés en France, vous ont vendu leur fausse histoire avec la technique qu’utilisaient les camelots des années 1950 pour refiler des produits frelatés. Il existe, en Italie, une excellente littérature sur le terrorisme : cela vaut la peine de la lire.
  • Extrait d’une tribune publiée dans le Monde en .


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :