Centrisme

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le centrisme est un ensemble de courants politique se situant à mi-chemin entre la droite et la gauche et se réclamant du juste milieu entre le conservatisme et le progressisme. Cependant, il existe rarement un « vrai » centre qui ne penche pas plutôt pour un côté.

Maurice Duverger[modifier]

Dans un régime où l’élection du chef de l’État au suffrage universel est l’axe fondamentale de la vie politique, le centrisme par confusion des modérés des deux camps dans un parti du milieu sera toujours déphasé, parce qu’il contredit le dualisme de la bataille essentielle.
  • La Nostalgie de l’impuissance, Maurice Duverger, éd. Albin Michel, 1988  (ISBN 2-226-03491-9), p. 191


On ne peut réellement gouverner au centre que dans un système bipolaire où le centre attire la droite et la gauche comme le nord magnétique attire l’aiguille aimantée de la boussole. […] Le paradoxe du centre, c’est qu’il gouverne seulement quand il n’existe pas. La bipolarisation, qui semble l’écarteler, lui confère au contraire le pouvoir réel. Elle tend à une alternance des centres, chaque bloc étant dominé par sa fraction modérée.
  • La Nostalgie de l’impuissance, Maurice Duverger, éd. Albin Michel, 1988  (ISBN 2-226-03491-9), p. 193-194


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :