Cavalerie

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La cavalerie est l'ensemble des unités militaires de combat se déplaçant à cheval. Certaines unités de cavalerie, tels les dragons, pouvaient combattre à pied. Certains auteurs classent les unités d'artillerie montée dans la cavalerie bien que ce soient des unités d'appui et non de combat. La cavalerie existe depuis plusieurs milliers d'années, les premières traces conservées remontant au XIe siècle av. J.-C.

Montesquieu[modifier]

Annibal dut à ses Numides ses principales victoires. Scipion, ayant conquis l'Espagne et fait alliance avec Masinissa, ôta aux Carthaginois cette supériorité. Ce fut la cavalerie numide qui gagna la bataille de Zama, et finit la guerre.


Comte de Guibert[modifier]

Un bon cavalier ce n'est point un homme exercé à manier son cheval avec grâce et adresse, ce n'est point un écuyer ; c'est un homme robuste, placé à cheval ainsi qu'il doit l'être […] c'est un homme intrépide à cheval qui, moins instruit que brave, n'imagine rien d'impossible pour son cheval et lui.
  • « Essai général de tactique » (1772), dans Stratégiques, Comte de Guibert, Jean-Paul Charnay (introduction), éd. de l'Herne, 1977, p. 293


Roger Nimier[modifier]

La littérature engagée, avec son air martial et ses bonnes résolutions, est sympathique dans la mesure où les fayots sont sympathiques dans un régiment de cavalerie.
  • « Les écrivains sont-ils bêtes ? », dans Les écrivains sont-ils bêtes ?, Roger Nimier, éd. Rivages, 1990, p. 19


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :