Buffy contre les vampires

Citations « Buffy contre les vampires » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Buffy contre les vampires (Buffy the Vampire Slayer, parfois abrégé BtVS) est une série télévisée américaine en 144 épisodes de 43 minutes, créée par Joss Whedon. Elle raconte l'histoire de Buffy Summers (interprétée par Sarah Michelle Gellar), l'Élue chargée de combattre les vampires et les forces maléfiques.

Sommaire

Saison 1[modifier]

Épisode 1 : Bienvenue à Sunnydale, partie 1[modifier]

Alex : Je peux vous aimer ?... Euh, je veux dire, vous aider ?


Buffy (en parlant de son pieu) : C'est une arme défensive. À Los Angeles, tout le monde en a. C'est très démodé le gaz paralysant.

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Bienvenue à Sunnydale, partie 1, écrit par Joss Whedon.


Joyce : Est-ce que tu sors ce soir ?
Buffy : Oui maman, je vais dans une boîte.
Joyce : Et dans cette boîte, il y aura des garçons ?
Buffy : Non maman, c'est un couvent.

  • Kristine Sutherland, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Bienvenue à Sunnydale, partie 1, écrit par Joss Whedon.


Buffy : À partir d'aujourd'hui, je ne fréquenterais plus que les vivants ! Je veux dire, des gens pleins de vie.

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Bienvenue à Sunnydale, partie 1, écrit par Joss Whedon.


Willow (en parlant d'Alex) : On est sortis ensemble mais on a rompu.
Buffy : Et pourquoi ?
Willow : Il a volé ma poupée Barbie... mais on avait cinq ans.

  • Alyson Hannigan, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Bienvenue à Sunnydale, partie 1, écrit par Joss Whedon.


Épisode 3 : Sortilèges[modifier]

Alex : Je rigole face au danger, ensuite je cherche un trou pour me cacher.

  • Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 1, Sortilèges, écrit par Dana Reston.


Alex : D'abord les vampires, puis les sorcières. Va y avoir de la maison à vendre dans le coin.

  • Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 1, Sortilèges, écrit par Dana Reston.


Cordelia : Ça m'a fait un de ces chagrins qu'on vous ait rétrogradées tournantes. Non, non, attendez... C'est pas vrai.
Amy : Oui, qu'est-ce que ça va me manquer l'excitation intellectuelle d'épeler des mots avec les bras.


Épisode 4 : Le Chouchou du prof[modifier]

Buffy : Un tout jeune homme est encore trop bête pour se demander pourquoi une femme ne cherche pas quelqu'un de son âge, et trop romantique pour savoir que la chirurgie fait des miracles.

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Le Chouchou du prof, écrit par David Greenwalt.


Cordelia : Je suis sûre que j'ai perdu presque 500 grammes. Deux fois plus efficace que ce que ce charlatan m'a prescrit. Je ne voudrais pas qu'on tue un prof tous les jours pour me permettre de maigrir mais j'essaie de voir le côté positif des choses lorsque frappe la tragédie, vous voyez. Même si on m'offrait une Rolls d'occasion, je la trouverais confortable.

  • Charisma Carpenter, Buffy contre les vampires, saison 1, Le Chouchou du prof, écrit par David Greenwalt.


Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué[modifier]

Giles : Emily Dickinson.
Buffy : Nous sommes tous les deux des admirateurs.
Giles : Oui, c'est un poète remarquable. Enfin, je veux dire pour une... une...
Buffy : Une femme ?
Giles : Pour une américaine.

  • Anthony Stewart Head, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Un premier rendez-vous manqué, écrit par Rob Des Hotel et Dean Batali.


Buffy : Écoutez, je n'irai pas loin. Alors, si c'est l'Apocalypse ce soir... Bipez-moi.

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Un premier rendez-vous manqué, écrit par Rob Des Hotel et Dean Batali.


Épisode 6 : Les Hyènes[modifier]

Giles : La testostérone est une substance très impartiale, elle rend tous les hommes idiots.

  • Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 1, Les Hyènes, écrit par Matt Kiene et Joe Reinkemeyer.


Épisode 7 : Alias Angelus[modifier]

Buffy : Je t'ouvre ma porte, je te fais confiance, et tu agresses ma famille !
Angel : Et alors ? J'ai tué la mienne. J'ai tué mes proches, leurs amis et les enfants de leurs amis. Pendant cent ans, j'ai dispensé une mort affreuse à tous ceux que je rencontrais et je l'ai fait avec une joie immense.

  • Sarah Michelle Gellar, David Boreanaz, Buffy contre les vampires, saison 1, Alias Angelus, écrit par David Greenwalt.


Le Maître : Sache que pouvoir implique responsabilité. Ils ont échoué, c'est juste, mais il est aussi juste que nous autres, ombres de l'au-delà, avons la mort en partage. Et choisir de prendre la vie, sauf s'il s'agit de vies humaines cela va de soi, ne se décide jamais à la légère.

  • Mark Metcalf, Buffy contre les vampires, saison 1, Alias Angelus, écrit par David Greenwalt.


Épisode 8 : Moloch[modifier]

Jenny Calendar : Qu'est-ce qui manque à ces technologies pour vous plaire ?
Giles : Une odeur.
Jenny Calendar : Les ordinateurs n'en ont pas, Rupert.
Giles : Je sais mais les parfums peuvent raviver des souvenirs de façon très forte. Une odeur de fleur ou une bouffée de fumée peuvent faire réapparaître des choses occultées. Le parfum des livres est puissant et riche. Le savoir divulgué par un ordinateur semble être désincarné, sans aucune vie, il arrive et il s'en va. L'acquisition des connaissances doit s'appuyer sur du tangible, doit avoir une odeur.

  • Robia LaMorte, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 1, Moloch, écrit par Ashley Gable et Thomas A. Swyden.


Épisode 10 : Billy[modifier]

Le Maître : Nous nous définissons par les choses qui nous effraient.

  • Mark Metcalf, Buffy contre les vampires, saison 1, Billy, écrit par David Greenwalt et Joss Whedon.


Buffy : Ce que j'ai vu serait le corps astéroïde de Billy ?
Giles : Le corps astral de Billy.

  • Sarah Michelle Gellar, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 1, Billy, écrit par David Greenwalt et Joss Whedon.


Épisode 11 : Portée disparue[modifier]

Cordelia : Ça me rend dingue les gens qui croient être les seuls à avoir des problèmes. Par exemple, un jour j'ai bousculé une fille sur une bicyclette, c'était peut-être l'évènement le plus traumatisant de toute ma vie et elle ne s'est préoccupée que de sa jambe, et de ma peine elle s'en fichait.

  • Charisma Carpenter, Buffy contre les vampires, saison 1, Portée disparue, écrit par Ashley Gable et Thomas A. Swyden.


Principal Snyder : Il n'y a pas d'étudiant mort ici... Pas cette semaine.

  • Armin Shimerman, Buffy contre les vampires, saison 1, Portée disparue, écrit par Ashley Gable et Thomas A. Swyden.


Willow (lisant les dédicaces sur le cahier de cours d'une élève) : Passe de bonnes vacances, passe de bonnes vacances. Cette fille n'avait pas d'amis du tout.
Giles : Une fois de plus, je mesure à quel point je suis d'une autre époque.
Buffy : « Passe de bonnes vacances », c'est ce qu'on écrit quand on ne sait pas quoi dire.
Alex : C'est le baiser de la mort.

  • Alyson Hannigan, Anthony Stewart Head, Sarah Michelle Gellar, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 1, Portée disparue, écrit par Ashley Gable et Thomas A. Swyden.


Épisode 12 : Le Manuscrit[modifier]

Alex (parlant de Buffy qui est partie combattre le Maître) : Comment avez-vous pu l'y autoriser ?
Giles : Comme en témoigne le beau bleu qui orne ma joue, elle a agi sans autorisation.

  • Nicholas Brendon, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 1, Le Manuscrit, écrit par Joss Whedon.


Le Maître : Je vous ai tuée !
Buffy : Je suis peut-être morte mais il me reste la beauté. Je ne pourrais pas en dire autant de vous.
Le Maître : C'était écrit dans les textes, vous deviez mourir.
Buffy : C'est du grec ancien, j'ai raté l'écrit.

  • Mark Metcalf, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 1, Le Manuscrit, écrit par Joss Whedon.


Saison 2[modifier]

Épisode 1 : La Métamorphose de Buffy[modifier]

Cordelia : Il m'avait promis de m'emmener en croisière et finalement on est allé en Toscane. Ruines et vieilles pierres, privée de plage pendant un mois et demi. Je me demande comment j'ai survécu à cette souffrance. Cela dit c'est le genre d'expérience qui forge le caractère.


Principal Snyder : Hier le campus était complètement vide, calme. Aujourd'hui il y a des jeunes partout, des insectes qui grouillent, qui remuent sans penser à autre chose qu'à eux-mêmes, détruisant implacablement ce qui les entoure, parfaitement inconscients de leur futilité.
Giles : Bien, j'adore votre petit laïus. Vous ne vous êtes jamais demandé, étant donné votre amour des jeunes gens, si votre métier correspondait vraiment à votre vocation.


Cordelia : Quelle épreuve ! Et vous savez ce qui est le plus dur ?
Jenny Calendar : Non.
Cordelia : C'est que ça vous suit toujours. Et peu importe ce qu'on vous dira. On ne se débarrasse pas de la rouille, ni de la poussière, ni du sang, ça ne part jamais. Vous pouvez essayer de nettoyer jusqu'au jugement dernier, vous devez vivre avec tout ça.
Jenny Calendar : Oui, c'est vrai que le pire quand on a été accrochée, suspendue par un vampire qui veut vous trancher la gorge, c'est les taches.

  • Charisma Carpenter, Robia LaMorte, Buffy contre les vampires, saison 2, La Métamorphose de Buffy, écrit par Joss Whedon.


Épisode 3 : Attaque à Sunnydale[modifier]

Principal Snyder : Jeudi a lieu la soirée parents-professeurs. Vos parents, à supposer que vous en ayez, vont rencontrer vos professeurs, à supposer qu'il vous en reste.

  • Armin Shimerman, Buffy contre les vampires, saison 2, Attaque à Sunnydale, écrit par David Greenwalt.


Spike : Si chaque vampire qui a dit avoir été présent à la crucifixion y était effectivement on aurait assisté au premier Woodstock. En fait moi j'étais à Woodstock, une fête plutôt étrange. J'ai avalé un gentil hippie et j'ai passé les six heures suivantes à regarder ma main trembloter.

  • James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 2, Attaque à Sunnydale, écrit par David Greenwalt.


Principal Snyder : C'était votre mère ?
(Buffy lui renverse du punch dessus pour gagner du temps)
Buffy : Oh, je suis désolée. Oui, c'est elle. Je voulais vous la présenter mais elle n'aurait pas été très bavarde. Je crois qu'elle est impressionnée par les hommes petits et chauves. Ça la bloque.

  • Armin Shimerman, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 2, Attaque à Sunnydale, écrit par David Greenwalt.


Épisode 4 : La Momie inca[modifier]

Willow : Tu es injuste. Ce n'est pas parce qu'il te tape dessus tous les jours depuis 5 ans qu'il faut le détester.
Alex : Ouais, j'ai la haine irrationnelle.


Alex : Alors Buffy, il débarque quand ce correspondant de malheur ?
Buffy : Il s'appelle Ampata. Il sera à la gare routière demain soir.
Alex : Oh, la gare routière de Sunnydale, ça c'est la classe. Pas de meilleure façon de découvrir notre pays que par la bonne odeur des toilettes publiques.

  • Nicholas Brendon, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 2, La Momie inca, écrit par Matt Kiene et Joe Reinkemeyer.


Willow : Si ça se trouve on s'inquiète pour rien, il est peut-être planqué dans un coin pour fumer.
Alex : Pendant vingt-quatre heures ?
Willow : On devient vite dépendant.

  • Alyson Hannigan, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 2, La Momie inca, écrit par Matt Kiene et Joe Reinkemeyer.


Épisode 7 : Mensonge[modifier]

Drusilla (à un enfant) : Le soir, ma maman me chantait une berceuse. « Cours et cache l'agneau perdu, blotti dans la paille. » Elle avait une si jolie voix. Qu'est-ce que ta maman chantera quand ils te trouveront mort ?

  • Juliet Landau, Buffy contre les vampires, saison 2, Mensonge, écrit par Joss Whedon.


Willow : Alors vous étiez amoureux en cinquième ?
Buffy : Tu rigoles ? Ford ne savait même pas que j'existais.
Ford : Tu sais j'étais encore un petit garçon à cet âge. Jamais je n'aurais compromis une fille si jeune.
Buffy : Ça a été terrible, je t'ai boudé pendant des mois. Assise dans ma chambre, j'écoutais les Divinyls chanter Touch Myself. Oh bien sûr je n'avais aucune idée de ce que ça voulait dire.

  • Alyson Hannigan, Sarah Michelle Gellar, Jason Behr, Buffy contre les vampires, saison 2, Mensonge, écrit par Joss Whedon.


Drusilla : Je te donnerais des graines si tu chantes.
Spike : Il est mort ton oiseau, Drusilla. Tu l'as laissé dans la cage et tu ne l'as pas nourri, et maintenant il est mort tout comme l'autre.

  • Juliet Landau, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 2, Mensonge, écrit par Joss Whedon.


Willow : Je trouve que les cimetières devraient être plus accueillants. Quand on entre, on devrait se dire : « Whaouh, quel pied de finir ici ! »

  • Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 2, Mensonge, écrit par Joss Whedon.


Buffy : Est-ce que ça devient plus facile ?
Giles : Tu veux dire... la vie ?
Buffy : Oui. Elle devient facile ?
Giles : Tu veux que je te dise quoi ?
Buffy : Mentez-moi.
Giles : Oui, elle devient très simple. Les bons sont toujours valeureux et loyaux, les méchants sont facilement reconnaissables à leurs cornes pointues et à leurs chapeaux noirs, et les bons sont toujours victorieux et les méchants rôtissent en enfer. Personne ne meurt jamais et tout le monde vit heureux jusqu'à la fin des temps.
Buffy : Menteur.

  • Sarah Michelle Gellar, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 2, Mensonge, écrit par Joss Whedon.


Épisode 8 : La Face cachée[modifier]

Willow (en parlant de Giles) : C'est pas vrai. Il a quand même dû jouer quand il était jeune.
Buffy : Tu rigoles ? Ses couches étaient en tweed.

  • Alyson Hannigan, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 2, La Face cachée, écrit par Rob Des Hotel et Dean Batali.


Cordelia (en voyant un inspecteur) : Vous pourriez m'aider pour un P.V. ? C'est totalement injuste, c'était dans un sens unique et je roulais dans un seul sens.

  • Charisma Carpenter, Buffy contre les vampires, saison 2, La Face cachée, écrit par Rob Des Hotel et Dean Batali.


Épisode 9 : Kendra, partie 1[modifier]

Alex : Comment ces gens peuvent-ils se permettre à partir de ce genre de tests de nous dire ce qu'on fera le restant de notre vie. C'est ridicule !
Willow : Moi, je trouve génial de savoir à l'avance dans quoi je travaillerai.
Alex : Ouais, pour enlever toute la spontanéité et l'impétuosité stupide de la jeunesse. Je suis très bien comme je suis.
Willow : Tu ne seras pas jeune éternellement.
Alex : Oui, mais je serai éternellement stupide.

  • Nicholas Brendon, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 2, Kendra, partie 1, écrit par Marti Noxon et Howard Gordon.


Principal Snyder : N'ajoutez rien, Harris. Tout ce qui sortirait de votre bouche ne serait qu'une vaste foutaise, un charabia toxique et inutile.
Alex : C'est extraordinaire cette aisance qui vous permet d'être aussi honnête avec moi et j'ose espérer qu'un jour je serai en position d'avoir la même honnêteté avec vous.
Principal Snyder : Fascinant.

  • Armin Shimerman, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 2, Kendra, partie 1, écrit par Marti Noxon et Howard Gordon.


Giles (en parlant de Buffy) : Peut-être qu'elle a débranché le téléphone.
Alex : Non, il est statistiquement impossible qu'une fille âgée de 16 ans débranche son téléphone.

  • Anthony Stewart Head , Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 2, Kendra, partie 1, écrit par Marti Noxon et Howard Gordon.


Épisode 10 : Kendra, partie 2[modifier]

Alex (à Cordelia) : Tu inspires la romance autant qu'un plat de nouilles trop cuit. Et encore, c'est une insulte pour les nouilles.

  • Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 2, Kendra, partie 2, écrit par Marti Noxon.


Épisode 11 : Le Fiancé[modifier]

Ted : Ta mère et moi nous voulons laisser mûrir la profondeur de notre attachement. Et si tout va comme je le souhaite, peut-être que très bientôt nous parlerons mariage et que nous aurons la joie de nous unir. Dis-nous ce que tu penses de ça ?
Buffy : Si vous faites ça, je me suiciderais.

  • John Ritter, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 2, le Fiancé, écrit par Joss Whedon et David Greenwalt.


Épisode 14 : Innocence, partie 2[modifier]

Cordelia : Et toi regarder des armes ça te donne envie de faire l'amour ?
Alex : J'ai 17 ans. Quand je regarde le linoléum j'ai déjà envie de faire l'amour.

  • Charisma Carpenter, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 2, Innocence, écrit par Joss Whedon.


Oz : C'est souvent que vous piquez des armes à l’armée ?
Willow : On n’a pas encore le câble, il faut bien qu’on trouve des trucs pour s’amuser.

  • Seth Green, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 2, Innocence, écrit par Joss Whedon.


Épisode 15 : Pleine lune[modifier]

Willow : Salut.
Oz : C'est drôle, j'allais dire la même chose.

  • Alyson Hannigan, Seth Green, Buffy contre les vampires, saison 2, Pleine lune, écrit par Rob Des Hotel et Dean Batali.


Buffy : Et ça ne vous gêne pas qu'un loup-garou soit un être humain 28 jours par mois ?
Cain : Je ne les flingue que les 3 jours restants.

  • Sarah Michelle Gellar, Jack Conley, Buffy contre les vampires, saison 2, Pleine lune, écrit par Rob Des Hotel et Dean Batali.


Épisode 16 : Un charme déroutant[modifier]

Alex : Je voudrais qu'aimer ce soit comme tuer. Tu sais, simple, direct, un pieu dans le cœur et roule ma poule.
(Un vampire sort de terre à ce moment et Buffy l'affronte et le tue)
Buffy : Désolée de te le dire, Alex, mais tuer est beaucoup plus dangereux qu'aimer.
Alex : Ça se voit que tu sors pas avec Cordelia.

  • Nicholas Brendon, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 2, Un charme déroutant, écrit par Marti Noxon.


Drusilla : Ton visage est un poème. Je peux le lire.
Alex : C'est vrai ? Et il dit « épargne-moi », ça c'est clair.
Drusilla : Chut... Qu'est-ce que tu penses de la vie éternelle ?
Alex : On pourrait commencer par aller boire un café, ou voir un film peut-être.

  • Juliet Landau, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 2, Un charme déroutant, écrit par Marti Noxon.


Buffy : Sans vouloir m'avancer, je crois que je suis toute nue.
Oz : Mais tu n'es plus un rat. Dans un sens, y a du mieux.
Buffy : Tu peux peut-être me trouver des vêtements ?
Oz : Oui, j'y vais. Tu bouges pas ?
Buffy : Est-ce que j'ai vraiment le choix ?

  • Sarah Michelle Gellar, Seth Green, Buffy contre les vampires, saison 2, Un charme déroutant, écrit par Marti Noxon.


Épisode 17 : La Boule de Thésulah[modifier]

Angelus (en voix off au début de l'épisode) : La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

  • David Boreanaz, Buffy contre les vampires, saison 2, La Boule de Thésulah, écrit par Ty King.


Angelus (en voix off à la fin de l'épisode) : La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.

  • David Boreanaz, Buffy contre les vampires, saison 2, La Boule de Thésulah, écrit par Ty King.


Épisode 18 : Réminiscence[modifier]

Giles : Cordelia, tu as déjà entendu parler du tact ?
Cordelia : Le tact, ça permet de ne pas dire la vérité.

  • Anthony Stewart Head , Charisma Carpenter, Buffy contre les vampires, saison 2, Réminiscence, écrit par Rob Des Hotel et Dean Batali.


Épisode 21 : Acathla, partie 1[modifier]

Whistler : Il existe trois types de gens que personne ne comprend : les génies, les fous et ceux qui marmonnent dans leur barbe.

  • Max Perlich, Buffy contre les vampires, saison 2, Acathla, partie 1, écrit par Joss Whedon.


Épisode 22: Acathla, partie 2[modifier]

Angelus (en train de torturer Giles) : Tu l'auras voulu. Qu'on m'apporte la tronçonneuse !
Spike (arrivant sur son fauteuil roulant) : Non, non, non. On ne perd pas son calme.
Angelus : La ferme ! Tais-toi et roule !
Spike : Si tu lui coupes le cou, tu n'auras pas ta réponse.
Angelus : Depuis quand as-tu appris à te servir de ta tête ?
Spike : Depuis que tu as oublié de faire marcher la tienne. Si tu élimines le bibliothécaire, tu ne détruiras jamais le monde et je n'ai pas envie de passer tout le mois à nettoyer ses restes incrustés dans le tapis.

  • David Boreanaz, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 2, Acathla, partie 2, écrit par Joss Whedon.


Principal Snyder : Des moments comme celui-ci se savourent. On voudrait même que le temps s'arrête pour en profiter encore et toujours. Vous êtes expulsée !
Buffy : Vous aurez au moins connu un instant de bonheur dans votre vie.

  • Armin Shimerman, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 2, Acathla, partie 2, écrit par Joss Whedon.


Saison 3[modifier]

Épisode 1 : Anne[modifier]

Cordelia : C'est quoi le plan ?
Alex : Le vampire te saute dessus.
Cordelia : Oui, et ensuite ?
Alex : Le vampire te tue. Nous, on regarde et on se réjouit.


Buffy : Ça irait sans doute plus vite si on séparait.
Lily : Je peux venir avec toi ?
Buffy : Est-ce que tu aurais un doute sur la signification du mot « séparer » ?


Démon : Qui es-tu ?
Humain prisonnier : Personne.
Démon : Qui es-tu ?
Buffy : Je suis Buffy, la tueuse de vampires ! Et vous ?

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 3, Anne, écrit par Joss Whedon.


Épisode 2 : Le Masque de Cordolfo[modifier]

Buffy : Je suis arrivée il y a quelques heures mais je suis allée voir ma mère en premier.
Giles : Oui tu as bien fait. Comment l'as-tu trouvée ?
Buffy : Assez facilement. Je me rappelais de l'adresse.


Épisode 4 : Les Belles et les Bêtes[modifier]

M. Platt : Vous savez, il n'y a pas de honte, beaucoup de gens se perdent dans l'amour. On en fait de très belles chansons. L'ennui, c'est que vous ne pouvez pas rester perdue. Un jour ou l'autre, il faut le trouver votre chemin.
Buffy : Et si on ne peut pas ?
M. Platt : Dans ce cas, l'amour se transforme en maître et vous devenez son chien.

  • Phill Lewis, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 3, Les Belles et les Bêtes, écrit par Marti Noxon.


Épisode 6 : Effet chocolat[modifier]

Richard Wilkins : Vous voyez ce qui me différencie des autres politiciens, Monsieur Trick, c'est que je mets un point d'honneur à tenir mes promesses.


Alex : J'y comprends rien. Ce chocolat est censé provoquer immaturité et crétinisme, j'en ai avalé des tonnes et je sens pas de diff... pas grave.

  • Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 3, Effet chocolat, écrit par Jane Espenson.


Épisode 8 : Amours contrariés[modifier]

Spike : La dernière fois que je vous ai vus c'était la lutte à mort entre vous et maintenant vous vous faites les yeux doux comme si rien ne s'était passé. Ça me fait gerber ce genre de choses.
Buffy : Je ne vois pas du tout de quoi tu veux parler.
Spike : Ouais c'est ça, vous êtes des amis et rien d'autre.
Angel : C'est vrai.
Spike : Vous n'êtes pas des amis. Vous ne l'avez jamais été. Votre amour finira par vous tuer tous les deux. Combat, et ensuite sexe, et la haine à nouveau qui vous possède jusqu'au cœur, vous ne serez jamais des amis. L'amour n'est pas là dans la tête, il est dans le sang partout dans mon corps, il lutte pour imposer sa loi. Alors j'aime peut-être une putain mais je suis suffisamment homme pour l'admettre.


Épisode 9 : Meilleurs Vœux de Cordelia[modifier]

Buffy : Pourquoi je ne lui enfoncerais pas un pieu dans le cœur ?
Giles : Ce n'est pas un vampire.
Buffy : Vous seriez surpris de voir combien de choses ça peut tuer.

  • Sarah Michelle Gellar, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 3, Meilleurs Vœux de Cordelia, écrit par Marti Noxon.


Le Maître : Certains ont dit que le progrès scientifique représentait un danger pour nous, que la mort seule devait être notre art. Je leur ai répondu… je ne leur ai rien répondu, je les ai tués.

  • Mark Metcalf, Buffy contre les vampires, saison 3, Meilleurs Vœux de Cordelia, écrit par Marti Noxon.


Épisode 10 : Le Soleil de Noël[modifier]

La Force : Je ne suis pas un démon, petite fille, je suis au-delà même de ce que tu peux concevoir. La Force initiale, au-delà du péché et de la mort, le mal absolu. Même les forces de l'ombre me craignent. On ne me voit jamais pourtant je suis partout, dans chaque pensée, dans chaque être, j'insuffle ma haine.
Buffy : Ouais ben ça va j'ai pigé. Vous êtes le diable, on ne va pas passer la nuit là-dessus.

  • Robia LaMorte, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 3, Le Soleil de Noël, écrit par Joss Whedon.


Angel : Buffy, je t'en prie, cette fois encore, aide-moi à être fort.
Buffy : Être fort, c'est résister. C'est difficile, c'est éprouvant et c'est tous les jours, mais on peut y arriver, surtout quand on est deux. Mais si tu es trop lâche pour trouver le courage de te battre, disparais. Si je ne parviens pas à te convaincre que tu appartiens à ce monde, qui le pourra ? Mais si tu choisis de ne pas te battre, n'espère pas que je pleure ou que je me lamente sur toi.

  • David Boreanaz, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 3, Le Soleil de Noël, écrit par Joss Whedon.


Épisode 11 : Intolérance[modifier]

Buffy : Je sais arrêter une hémorragie, par exemple en appuyant avec mon doigt sur la carotte.
Angel : Tide
Buffy : Hein ?
Angel : C'est carotide le mot.

  • Sarah Michelle Gellar, David Boreanaz, Buffy contre les vampires, saison 3, Intolérance, écrit par Jane Espenson.


Cordelia (qui vient de sortir Giles de l'inconscience à coups de gifles) : Dites-donc, ça fait combien de fois que ça vous arrive de vous faire assommer ? La prochaine fois on finira par vous retrouver dans le coma.
Giles : Me retrouver dans... oh non voyons ! Il faut... il faut sauver Buffy de Hansel et Gretel.
Cordelia : Écoutez, que ce soit bien clair, votre cerveau était déjà endommagé bien avant que je vous gifle.

  • (en)

    Cordelia How many times have you been knocked out, anyway? I swear, one of these times, you're gonna wake up in a coma.
    Giles : Wake up in a c... ? Oh, never mind. We need to save Buffy from Hansel and Gretel.
    Cordelia : Now, let's be clear. The brain damage happened before I hit you.

  • Charisma Carpenter, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 3, Intolérance, écrit par Jane Espenson.


Épisode 13 : Le Zéro pointé[modifier]

Alex (se remettant difficilement d'un combat) : Ça va bien... juste un peu sale. Alors là bravo, c'était super ! Jamais rien vu de pareil.
Willow : Est-ce que ça va ?
Alex : Oh ouais, ça baigne. Vraiment. Si quelqu'un aperçoit ma colonne vertébrale, qu'il me la rende, j'en ai besoin.

  • Nicholas Brendon, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 3, Le Zéro pointé, écrit par Dan Vebber.


Faith : Détends-toi, enlève ton pantalon.
Alex : Tu vois, les deux à la fois, c'est pas évident.

  • Eliza Dushku, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 3, Le Zéro pointé, écrit par Dan Vebber.


Épisode 15 : Au-dessus des lois[modifier]

Richard Wilkins (en parlant des boy-scouts) : L'épine dorsale de l'Amérique, ces petits gars. En voyant l'espoir et le courage qui brillent sur leur visage, ça me donne parfois envie… de les bouffer tout crus.

  • Harry Groener, Buffy contre les vampires, saison 3, Au-dessus des lois, écrit par Marti Noxon.


Mister Trick (sur le point de tuer Buffy) : On m'a dit que quand on a goûté à une tueuse, on devient immortel.
(Faith arrive par-derrière et lui plante un pieu dans le cœur)
Mister Trick (juste avant de tomber en poussière) : Oh non... c'était un faux bruit.

  • K. Todd Freeman, Buffy contre les vampires, saison 3, Au-dessus des lois, écrit par Marti Noxon.


Épisode 16 : Les Deux Visages[modifier]

Anya : Donnez-moi une bière !
Barman : Quel âge ? [Anya le regarde méchamment] Quel âge ?
Anya : J'ai 1120 ans si tu veux savoir ! Tu vas me la filer cette bière !
Barman : Quel âge ?
Anya : Un jus de fruits, alors.

  • Emma Caulfield, non crédité, Buffy contre les vampires, saison 3, Les Deux Visages, écrit par Joss Whedon.


Cordelia : J'ai quelque chose à mon cou ?
Willow vampire : Pas encore.

  • Charisma Carpenter, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 3, Les Deux Visages, écrit par Joss Whedon.


Épisode 18 : Voix intérieures[modifier]

Oz (alors que Buffy entend ses pensées) : Je pense donc je suis, je suis ce que je pense, si Buffy pense ce que je pense est-ce que je suis ? Elle est moi donc je n'existe plus... Aucun de nous n'existe. Nous sommes Buffy. Nous pensons donc elle est.

  • Seth Green, Buffy contre les vampires, saison 3, Voix intérieures, écrit par Jane Espenson.


Alex (alors que Buffy entend ses pensées) : C'est l'horreur. Je pense tout le temps au sexe. Sexe. Au secours ! Quatre fois cinq trente. Cinq fois cinq... je sais plus. Des filles nues, des femmes nues, Buffy nue. Oh misère !
Buffy : Alex mais tu ne penses qu'à ça !
Alex : Qu'à ça oui. Au secours ! (Il s'en va en courant)

  • Nicholas Brendon, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 3, Voix intérieures, écrit par Jane Espenson.


Buffy (écoutant les pensées de sa mère) : Tu as couché avec Giles ? Tu as couché avec Giles !
Joyce Summers : On était redevenus adolescents en mangeant ces satanées sucreries.
Buffy : Sur le capot d'une voiture de police !
Joyce Summers : Je descends. Tu te sens mieux.
Buffy : Deux fois !

  • Sarah Michelle Gellar, Kristine Sutherland, Buffy contre les vampires, saison 3, Voix intérieures, écrit par Jane Espenson.


Épisode 19 : La Boîte de Gavrock[modifier]

Buffy : Snyder, est-ce que ça va aller ?
Principal Snyder : Vous tous, vous ne pourriez pas être trafiquants de drogue comme tout le monde ?


Épisode 22 : La Cérémonie, partie 2[modifier]

Alex : Harmony, il faudrait que je te parle une seconde.
Harmony : Tu veux dire comme ça, devant tout le monde ?

  • Nicholas Brendon, Mercedes McNab, Buffy contre les vampires, saison 3, La Cérémonie, partie 2, écrit par Joss Whedon.


Saison 4[modifier]

Épisode 1 : Disparitions sur le campus[modifier]

Alex : Tu veux faire une reconnaissance ?
Buffy : Tu veux dire là où on sculpte, on peint et tout ça ?
Alex : Ce dont tu parles, c'est la Renaissance.


Épisode 2 : Cohabitation difficile[modifier]

Buffy : Bon, vous vous activez les méninges et moi je vais en cours.
Oz : Ce qui doit, dans l'absolu, les activer aussi.

  • Sarah Michelle Gellar, Seth Green, Buffy contre les vampires, saison 4, Cohabitation difficile, écrit par Marti Noxon.


Cathy (en faisant allusion à Buffy) : On dirait que quelqu'un s'est levé du mauvais coté de son lit, ce matin !
Buffy (simulant un rire) : Et devine quoi ?! Tu étais à son chevet.

  • Dagney Kerr, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 4, Cohabitation difficile, écrit par Marti Noxon.


Buffy (en parlant de sa camarade de chambre) : Elle vient me perturber même dans mon travail. Elle est tyrannique, c'est une sangsue fouineuse !
(Buffy détruit un banc d'un coup de pied)
Buffy : C'est tout ce qu'il y a de plus mauvais sur cette terre.
Oz : Le bon côté c'est que tu as tué le banc, c'est vrai qu'il avait l'air louche.

  • Sarah Michelle Gellar, Seth Green, Buffy contre les vampires, saison 4, Cohabitation difficile, écrit par Marti Noxon.


Buffy : Des rognures d'ongles très étranges. Je les ai ramassées sur le sol quand elle était aux toilettes. Oui, elle croyait que j'étais endormie.
Willow : Là, tu as eu raison. Au milieu de la nuit, ces rognures d'ongles auraient pu t'attaquer et te faire plein d'égratignures en forme de demi-lune sur tout ton corps.

  • Sarah Michelle Gellar, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 4, Cohabitation difficile, écrit par Marti Noxon.


Buffy : Je crois qu'il faut qu'on se parle ! Et toi ?
Cathy : Absolument ! Parlons !
Buffy (bougeant le tapis avec son pied) : Oh pardon... Regarde ce que j'ai fait !
Cathy (frappant Buffy) : Pardon... Regarde ce que j'ai fait !

  • Sarah Michelle Gellar, Dagney Kerr, Buffy contre les vampires, saison 4, Cohabitation difficile, écrit par Marti Noxon.


Épisode 3 : Désillusions[modifier]

Alex (en train de ranger des livres) : Je comprends rien à votre système.
Giles : Mon système c'est l'ordre alphabétique.


Alex : Donc ta solution si je comprends bien c'est...
Anya : Le sexe. Je crois te l'avoir déjà dit une douzaine de fois.
Alex : Je dois être atteint d'une légère surdité hystérique.
Anya : C'est la seule façon de te chasser de mon esprit, te mettre derrière moi. Je parle bien sûr au sens figuré, je pensais à un face-à-face concernant l'acte lui-même.

  • Nicholas Brendon, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 4, Désillusions, écrit par Jane Espenson.


Spike : Je dois retourner travailler.
Harmony : Tu aimes ce tunnel plus que moi.
Spike : Même la syphilis je l'aime plus que toi.


Épisode 4 : Le Démon d'Halloween[modifier]

Alex : Mes amis, préparez-vous ce soir à dominer votre peur car vous aurez la chair de poule en visionnant ce film d'horreur. [Il sort la cassette et lit la jaquette] Fantasia ! Fantasia ?
Oz : Peut-être que c'est à cause de toutes ces horribles choses qu'on a vues mais les hippopotames en tutu ne me font plus autant d'effet qu'avant.

  • Nicholas Brendon, Seth Green, Buffy contre les vampires, saison 4, Le Démon d'Halloween, écrit par David Fury.


Buffy : Willow, je te prie d'être réaliste. Je te rappelle que ta magie n'est efficace qu'à 50%.
Willow : Oh, c'est ça ! Bon... comme ton physique.

  • Sarah Michelle Gellar, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 4, Le Démon d'Halloween, écrit par David Fury.


Giles : Le processus magique de Gaknar peut être arrêté par l'un des deux moyens suivants. Détruire la marque de Gaknar…
(Buffy détruit la marque)
Giles : N'est pas un des deux moyens et favorisera la naissance immédiate du démon de la peur.

  • Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 4, Le Démon d'Halloween, écrit par David Fury.


Épisode 7 : Intrigues en sous-sol[modifier]

Buffy : Pour quelqu'un qui fait des cours sur le comportement humain, vous pourriez avoir un peu d'humanité.
Maggie Walsh : Ce n'est pas mon travail de dorloter mes étudiants.
Buffy : Oui, c'est vrai. Un être humain dans la peine ne vous concerne absolument pas.


Spike (qui a essayé de mordre Willow sans succès) : J'y comprends rien. Ce genre de chose ne m'est jamais arrivé. Jamais.
Willow : Peut-être que vous êtes nerveux.
Spike : Ça allait bien quand j'avais commencé. Je vais recommencer.
(Spike essaie à nouveau mais une violente douleur l'en empêche)
Spike : J'y arrive pas.
Willow : Peut-être que vous y allez trop fort. Est-ce que ça arrive aux autres vampires ?
Spike : En tout cas pas à moi. Jamais.
[...]
Spike : Oh c'est pas vrai, je n'ai que 126 ans !
Willow : Vous vous faites du mal, arrêtez un peu. N'y pensez plus pendant une demi-heure, on réessaiera.

  • James Marsters, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 4, Intrigues en sous-sol, écrit par Doug Petrie.


Épisode 8 : L'Esprit vengeur[modifier]

Spike : Oh, ça devient fatigant, je ne peux plus supporter vos balivernes au sujet de ces misérables Indiens.
Willow : Je préfère le terme de...
Spike : Vous avez gagné, d'accord. Vous êtes venus, vous avez tué ces hommes et volé leurs terres. C'est ce que font toutes les nations conquérantes, c'est ce que César a fait, et il n'a pas dit : « Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu et je me sens très coupable ». L'histoire n'est pas faite de peuples qui fraternisent. Vous aviez les meilleures armes, vous les avez massacrés et ils ont perdu. Terminé.
[...]
Willow : On pourrait discuter avec lui.
Spike : Vous avez exterminé sa race ! Qu'est-ce que vous allez bien pouvoir lui dire pour qu'il vous pardonne ? On tue ou on se fait tuer ici, c'est votre pauvre lot.
Alex : C'est peut-être à cause de la syphilis mais je trouve qu'il dit pas que des sottises.

  • James Marsters, Alyson Hannigan, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 4, L'Esprit vengeur, écrit par Jane Espenson.


Spike : Tu sais ce qui arrive aux vampires qui ne mangent pas ? Ils deviennent de vrais squelettes, aussi faméliques qu'un enfant du Tiers-Monde... en beaucoup moins drôle.

  • James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 4, L'Esprit vengeur, écrit par Jane Espenson.


Épisode 9 : Le Mariage de Buffy[modifier]

Buffy : Spike et moi on se marie !
Alex (incrédule) : Quoi ? Comment ? Quoi ?
Giles : Trois excellentes questions.

  • Sarah Michelle Gellar, Nicholas Brendon, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 4, Le Mariage de Buffy, écrit par Tracey Forbes.


Buffy : Que dirais-tu de faire la cérémonie en plein jour ?
Spike : Fabuleux, tu iras en voyage de noces avec un beau tas de poussière.

  • Sarah Michelle Gellar, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 4, Le Mariage de Buffy, écrit par Tracey Forbes.


Épisode 10 : Un silence de mort[modifier]

Anya : C'est pas une vraie relation, c'est pas ce que j'appelle de l'amour. Ce qui compte pour toi, c'est d'avoir des orgasmes.
Alex : Je t'arrête. Tu sais ce qu'on dit sur une conversation privée à deux ? Elle devient moins privée si on parle devant les copains.
Spike : On est pas ses copains. [À Anya] Continue.

  • Emma Caulfield, Nicholas Brendon, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 4, Un silence de mort, écrit par Joss Whedon.


Giles : J'ai une amie qui doit venir me rendre visite et je tiens... elle tient à me voir seul.
Anya : Oh, votre amie d'orgasme ?
Giles : Oui, c'est exactement l'expression qui convient.

  • Anthony Stewart Head, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 4, Un silence de mort, écrit par Joss Whedon.


Épisode 11 : La Fin du monde[modifier]

Alex (qui part livrer des pizzas) : Bon, je te laisse, j’ai du travail.
Spike : Oui, livrer du fromage fondu sur du pain, tu contribues à la constipation de la grande Amérique.

  • Nicholas Brendon, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 4, La Fin du monde, écrit par Marti Noxon, David Fury et Jane Espenson.


Alex : J'ai une grande nouvelle pour toi. Si nous ne trouvons pas ce que nous cherchons ce sera l'Apocalypse.
Spike : Non c'est vrai ? Tu dis pas ça pour me faire plaisir ?

  • Nicholas Brendon, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 4, La Fin du monde, écrit par Marti Noxon, David Fury et Jane Espenson.


Spike (à Willow et Alex et alors qu'il vient d'apprendre qu'il peut combattre les démons malgré sa puce) : Vous êtes vautrés devant la télé alors que le mal rôde en ville. C'est pas très constructif de votre part. Je dis, nous allons sortir et faire la fête aux démons du coin. Quoi ? Vous ne pouvez pas chasser sans votre Buffy, c'est ça ? Espèces de lâches ! On va la chercher, c'est elle l'élue après tout. Allez quoi, debout. Vampires ! Aaaargh, vilains ! Écrasons-les pour que règne la justice et pour la sécurité des bébés chiens le jour de Noël. Le mal est là, dehors ! Bon, on tue ou on se fait une belote ?

  • James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 4, La Fin du monde, écrit par Marti Noxon, David Fury et Jane Espenson.


Épisode 14 : Stress[modifier]

Buffy : Il s'agit de l'opération Initiative, Alex. Les militaires et les scientifiques n'ont pas pour habitude de se faire des câlins.
Alex : Oui, ben c'est pour ça que le monde ne tourne pas rond, tu devrais y penser.

  • Sarah Michelle Gellar, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 4, Stress, écrit par Marti Noxon.


Épisode 16 : Une revenante, partie 2[modifier]

Spike : Tu sais pourquoi je te déteste à ce point Summers ?
Faith (dans le corps de Buffy) : Parce que je suis une psychorigide sans aucun sens de l'humour.
Spike : Heu oui... oui, enfin... on peut dire ça.
Faith (dans le corps de Buffy) : Tu sais, je pourrais faire ce que je veux mais au lieu de ça je pleurniche, je geins sur mon destin cruel de tueuse. C'est vrai, je pourrais être riche, je pourrais être célèbre, je pourrais avoir ce que je veux... qui je veux. Et même toi Spike. Je pourrais te chevaucher jusqu'à ce que tu me demandes grâce et que tes yeux se révulsent. J'ai une force que même dans tes rêves tu n'oserais m'envier. J'aurais un plaisir fou à te broyer pour te voir exploser comme un bouchon de champagne et tu me supplieras de te maltraiter un peu plus encore. Et tu sais pourquoi je le fais pas ? Parce que c'est mal.

  • James Marsters, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 4, Une revenante, partie 2, écrit par Joss Whedon.


Épisode 17 : Superstar[modifier]

Riley : Cette magie ça marche vraiment ? Enfin je veux dire, on peut vraiment venir à bout de ses ennemis ou apprendre à fabriquer des pièces d'or ?
Anya : Alors ça c'était pas si rigolo.
Willow : Ça marche Riley mais ça exige de la concentration. Faut être en relation avec les forces de l'univers.
Alex : Ben oui, tu peux pas dire simplement « Librum incendaria » et...
(Le livre devant lequel était Alex s'enflamme)
Giles : Alex, on ne parle pas latin devant un livre.

  • Marc Blucas, Emma Caulfield, Alyson Hannigan, Nicholas Brendon, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 4, Superstar, écrit par Jane Espenson.


Épisode 18 : La Maison hantée[modifier]

Anya (à Alex) : Je voudrais essayer de te faire comprendre qu'on n'avait rien en commun, excepté une passion irrationnelle pour ton pénis et même ça on ne le partage plus.

  • Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 4, La Maison hantée, écrit par Tracy Forbes.


Alex : (Alors que Buffy et Riley sont coincés dans la maison) Nous sommes momentanément à court de super-héros et il faut que quelqu’un entre là-dedans. Qui vient avec moi ?
Spike : Moi. Je sais que je ne suis pas un héros de premier choix. Et que Buffy a essayé de me tuer plus d'une fois. Et que je vous déteste tous autant que vous êtes. Mais... En fait je ne vois pas pourquoi je ferai ça. (Il part)

  • Nicholas Brendon, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 4, La Maison hantée, écrit par Tracy Forbes.


Épisode 19 : Un amour de pleine lune[modifier]

Spike : Et si tout roule tu m'enlèves la puce c'est ça ? Tu le jures ?
Adam : Parole de scout.
Spike : Tu as été boy-scout ?
Adam : En partie.

  • James Marsters, George Hertzberg, Buffy contre les vampires, saison 4, Un amour de pleine lune, écrit par Marti Noxon.


Épisode 20 : Facteur Yoko[modifier]

Alex : Tout ça, c'est à cause de l'université ! Au fait, vous savez ce que c'est ? C'est comme le lycée sauf que les élèves ne vont pas en classe.

  • Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 4, Facteur Yoko, écrit par Doug Petrie.


Épisode 22 : Cauchemar[modifier]

Alex : Les hommes courent toujours après...
Joyce : Les conquêtes.
Alex : Je suis un conquistador.
Joyce : À moins que ce ne soit après le confort.
Alex : Je suis un confortador aussi.

  • Nicholas Brendon, Kristine Sutherland, Buffy contre les vampires, saison 4, Cauchemar, écrit par Joss Whedon.


Principal Snyder : D'où venez-vous Harris ?
Alex : De la cave la plupart du temps.
Principal Snyder : C'est là que vous êtes né ?
Alex : C'est possible.
Principal Snyder : Je passais un jour devant le bureau du conseiller d'orientation. Certains d'entre vous étiez là, assis, attendant d'être orientés. Je me souviens qu'il flottait dans l'air une odeur de fleur fanée. De pourriture. Là j'ai réalisé que l'avenir de notre nation reposait sur quelques kilos de compost.
Alex : Je ne vous ai jamais dit comme j'avais été heureux que vous ayez été dévoré par un serpent géant.

Principal Snyder : Êtes-vous un soldat ?
Alex : Je suis un confortador.
Principal Snyder : Vous n'êtes rien. Une victime qu'on flagelle, élevée par des bâtards et étendue sur l'autel du sacrifice.

  • Armin Shimerman, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 4, Cauchemar, écrit par Joss Whedon.


L'Homme au fromage : Je porte le fromage, ce n'est pas lui qui me porte.

  • David Wells, Buffy contre les vampires, saison 4, Cauchemar, écrit par Joss Whedon.


Saison 5[modifier]

Épisode 1 : Buffy contre Dracula[modifier]

Buffy : Alors si je comprends bien vous êtes Dracula. Le vrai, le comte.
Dracula : C'est moi.
Buffy : Et vous êtes sûr que c'est vraiment vous parce que je dois vous dire que j'ai combattu une bonne demi-douzaine de petits vampires qui voulaient que je les appelle Lestat.


Épisode 2 : Jalousies[modifier]

Anya (au cours d'une partie de Destins) : J'en ai marre ! Regarde ça, c'est absurde, je me retrouve coincée avec un mari et plein de gamins tout roses. Et tellement de fric que je ne sais même pas quoi en faire.
Alex : C'est parce que tu gagnes.
Anya : Tu crois ?
Alex : Oui, le fric c'est très bien.
Anya : Oh, formidable ! Je peux échanger les enfants pour de l'argent ?


Épisode 3 : Le Double[modifier]

Willow : Il va falloir que tu m'aides si tu veux qu'on y arrive.
Alex : Mais moi j'aide jamais. Je me fous dans le pétrin et c'est Buffy qui m'aide.
Willow : C'est pas vrai du tout. Il faut parfois qu'on s'y mette à tous pour te sauver.


Épisode 4 : Quand Spike s'en mêle[modifier]

Willow : Ce sont des vrais yeux de tritons ?
Giles : Non, trop cher pour moi malheureusement. Ce sont des yeux de salamandres. C'est la cataracte qui leur donne cet aspect opaque. Ils sont tout aussi efficaces d'ailleurs, il s'agit seulement de snobisme.
Alex : Vous avez raison. Il faut faire des tests et prouver une bonne fois pour toutes que les yeux d'amphibiens génériques valent les autres.


Épisode 5 : Sœurs ennemies[modifier]

Anya (à un client qui vient de payer) : Partez maintenant.
Alex : Anya, le syndicat des petits commerçants a téléphoné. Il me charge de te dire que la phrase « Partez maintenant » a été remplacée par « Bonne journée ».
Anya : Mais quand ils ont payé ça m'est égal ce qui leur arrive.
Alex : C'est vrai, c'est une vieille tradition culturelle de flagrante mauvaise foi. Adopte-la.

  • Emma Caulfield, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 5, Sœurs ennemies, écrit par Doug Petrie.


Buffy : Qu'est-ce que tu fais là ? En cinq mots, pas plus.
Spike (en comptant sur ses doigts) : Sorti... pour... prendre... l'air... salope.

  • Sarah Michelle Gellar, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 5, Sœurs ennemies, écrit par Doug Petrie.


Épisode 6 : Les Liens du sang[modifier]

Gloria : Une tueuse. Oh non pitié, ne me dites pas que je me suis battue avec une tueuse ! C'est insupportable ce que ça peut être commun !


M. Maclay : Tu feras ce que tu dois faire Tara un point c'est tout et moi je t'emmène immédiatement avant que quelqu'un se fasse tuer. Cette fille appartient à sa famille et j'espère que c'est clair pour le reste d'entre vous.
Buffy : Très clair. Vous la voulez M. Maclay ? Prenez-la, allez-y... mais il faudra me passer sur le corps d'abord.
Dawn : Et sur le mien.
M. Maclay : Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Je ne vais pas me faire dicter ma conduite par deux petites filles.
Giles : Il ne s'agit pas seulement de deux petites filles.
Alex : Il s'agit de nous tous.
Spike : À part moi.
Alex : À part Spike.
Spike : Je me fous de ce qui va se passer.
M. Maclay : C'est grotesque. Qui vous permet d'intervenir ? Ça ne vous regarde pas, ce sont mes affaires, c'est nous qui sommes de son sang. Et vous, qui êtes-vous ?
Buffy : On est sa famille.

  • Steve Rankin, Sarah Michelle Gellar, Michelle Trachtenberg, Anthony Stewart Head, Nicholas Brendon, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 5, Les Liens du sang, écrit par Joss Whedon.


Spike (après avoir prouvé que Tara n'était pas un démon) : Y a pas de démon là-dedans. C'était simplement une légende pas vrai ? Un bon moyen de garder le pouvoir sur vos femmes. Ça me plaît beaucoup, j'adore.

  • James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 5, Les Liens du sang, écrit par Joss Whedon.


Épisode 7 : La Faille[modifier]

Spike (racontant à Buffy son combat avec la dernière Tueuse qu'il a éliminé) : J'aurais pu danser toute la nuit avec elle.
Buffy : Et là tu crois qu'on danse ?
Spike : C'est ce qu'on a toujours fait. Le problème avec la danse c'est qu'on a du mal à s'arrêter. On se réveille chaque jour et c'est la même foutue question qui nous hante : vais-je mourir aujourd'hui ? La mort te poursuit chérie, et tôt ou tard elle te rattrapera. Une partie de toi en a envie, pas seulement pour mettre fin à la peur et à l'incertitude, mais parce que tu ressens une attirance pour elle. La mort est ton art, tu la crées de tes mains jour après jour. Ce souffle du dernier soupir, cet air de paix, une partie de toi voudrait savoir ce qu'on ressent. Où est-ce que ça conduit ? Tu as compris ? Il est là le secret, et pas dans les coups donnés ou les attaques ratées. Seulement... elle le voulait. En chaque Tueuse, il y a un désir de mort.

  • James Marsters, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 5, La Faille, écrit par Doug Petrie.


Épisode 11 : Triangle[modifier]

Willow (imitant Anya) : J'ai toujours préféré l'argent aux êtres humains parce qu'on peut rarement échanger des êtres humains contre des biens ou des services.

  • Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 5, Triangle, écrit par Jane Espenson.


Willow : Tu ne sais pas conduire ? Pourquoi tu n'as pas dit que tu ne savais pas conduire ?
Anya : Parce que je ne pouvais pas savoir que je ne savais pas conduire avant d'essayer.

  • Alyson Hannigan, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 5, Triangle, écrit par Jane Espenson.


Willow : Fais une diversion. Mets-le en colère.
Anya : Oui mais comment ?
Willow : Anya, je te fais confiance. Tu peux mettre n'importe qui en colère.

  • Alyson Hannigan, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 5, Triangle, écrit par Jane Espenson.


Épisode 13 : La Clé[modifier]

Gloria : N'envoyez jamais un sous-fifre faire le travail d'un dieu.

  • Clare Kramer, Buffy contre les vampires, saison 5, La Clé, écrit par Steven S. DeKnight.


Spike : Les types en robe de bure protègent toujours quelque chose. Il faut bien qu'ils justifient leur abstinence.

  • James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 5, La Clé, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 14 : La Déclaration[modifier]

Dawn : Je ne suis pas une petite fille, même pas un être humain. Pas à l'origine en tout cas.
Spike : Moi j'en étais un à l'origine mais ça m'est très vite passé. Ce n'est pas ce qu'on était au départ qui compte.

  • Michelle Trachtenberg, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 5, La Déclaration, écrit par David Fury.


Harmony : J'espère que tu ne penses pas à ce que je pense que tu penses parce que ma réponse est la même que les autres fois. Pas de partie à trois sauf si c'est un homme, un homme, une femme... ou Charlize Theron.

  • Mercedes McNab, Buffy contre les vampires, saison 5, La Déclaration, écrit par David Fury.


Épisode 15 : Chagrin d'amour[modifier]

Tara : Willow est très calée en informatique mais moi ça me dépasse. Et toi t'y comprends quelque chose ?
Anya : Au départ c'était très mystérieux. Rien que l'idée de l'informatique c'était... tu comprends, moi j'ai onze siècles, j'ai déjà eu du mal à intégrer l'idée qu'il y ait eu des luthériens.

  • Amber Benson, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 5, Chagrin d'amour, écrit par Jane Espenson.


Giles : Tu es certaine que c'était un robot ?
Buffy : Absolument.
Tara : Elle aurait pu avoir le label 100% plastique tamponné sur les miches. [Tout le groupe la regarde avec surprise] J'essayais de corser un peu mon vocabulaire.

  • Anthony Stewart Head, Sarah Michelle Gellar, Amber Benson, Buffy contre les vampires, saison 5, Chagrin d'amour, écrit par Jane Espenson.


Buffy : Est-ce qu'elle est dangereuse ?
Warren : Elle n'est programmée que pour être amoureuse.
Buffy : Alors elle est dangereuse.

  • Sarah Michelle Gellar, Adam Busch, Buffy contre les vampires, saison 5, Chagrin d'amour, écrit par Jane Espenson.


Épisode 16 : Orphelines[modifier]

Anya : Personne ne m'a expliqué.
Willow : Parce que ça ne se fait pas de demander ce genre de choses.
Anya : Mais je n'y comprends rien ! Je ne comprends rien à tout ce qui se passe. Comment surmonter ça ? Enfin, je veux dire, je la connaissais et d'un seul coup il n'y a plus qu'un corps et je ne comprends pas pourquoi elle ne retourne pas dedans. Elle ne serait plus morte. C'est complètement stupide, c'est mortel et stupide. Et Alex pleure tout le temps sans rien dire, et je buvais un verre de punch et j'ai pensé que Joyce ne pourrais plus jamais boire un verre de punch, jamais. Elle ne pourra plus jamais manger des œufs ou s'allonger ou se maquiller les yeux, plus jamais, et personne ne peut m'expliquer pourquoi !

  • Emma Caulfield, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 5, Orphelines, écrit par Joss Whedon.


Épisode 18 : La Quête[modifier]

Alex : Buffy est devenue dingue.
Willow : Quoi ? Pourquoi tu dis ça ?
Alex : Ouvre bien tes oreilles. Tu ne vas pas me croire.
Tara : Avant de l'accabler, il faut savoir que tout le monde peut dérailler suite à la mort d'une personne qu'on aime. Lorsque ma mère est décédée, je me suis mise à mentir à tous les membres de ma famille et je passais mes nuits dehors.
Anya : Buffy a culbuté Spike.
Willow : Ah ? Euh, Tara a raison, le chagrin peut te faire faire des bêtises. Il ne faut pas la juger.
Tara : Tu rigoles ? Elle est cinglée !

  • Nicholas Brendon, Alyson Hannigan, Amber Benson, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 5, La Quête, écrit par Jane Espenson.


Alex : On est choqués par l'image de toi faisant l'amour avec Spike.
Buffy : Qui faisait quoi avec quoi ?
Anya : Ah oui, la dénégation. En général, c'est juste avant la colère.
Buffy : Je n'ai pas fait l'amour avec Spike !
Anya : La colère.
Alex : Personne ne te juge, c'est compréhensible. Spike est fort, mystérieux, et un peu borné mais bien musclé.
Buffy : Je ne fais pas l'amour avec Spike, mais je commence à croire que toi t'aimerais bien.

  • Nicholas Brendon, Sarah Michelle Gellar, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 5, La Quête, écrit par Jane Espenson.


Spike : Tu n'auras jamais cette clé, parce que tu es peut-être forte mais dans notre monde tu es une crétine.
Gloria : Je suis une déesse.
Spike : La déesse de quoi ? Des parias et des paumés ?
Gloria : La ferme ! Je te commande de la fermer !
Spike : Ouais, c'est ça. Désolé mais j'ignorais que les déesses étaient de petites pimbêches frétillantes. Souviens-toi de ce que je te dis, la Tueuse va botter ton flasque et énorme derrière pour te renvoyer dans un lieu qui accepte les ridicules ex-déesses victimes de la mode et vulgaires comme toi.

  • James Marsters, Clare Kramer, Buffy contre les vampires, saison 5, La Quête, écrit par Jane Espenson.


Épisode 19 : Magie noire[modifier]

Anya : Il n'y a pas longtemps j'ai réalisé que je n'étais pas seulement un être humain. Je suis également américaine.
Giles : Oui, si l'on considère que d'une certaine manière c'est ici que tu es née en tant que mortelle.
Anya : Il a raison l'immigré. Alors j'ai beaucoup lu sur ces bons vieux États-Unis d'Amérique épousant l'extraordinaire et précieuse idéologie qui est le fondement même de ce pays.
Willow : La démocratie ?
Anya : Le capitalisme. Une économie de marché basée sur l'échange lucratif de marchandises contre de l'argent.

  • Emma Caulfield, Anthony Stewart Head, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 5, Magie noire, écrit par Rebecca Rand Kirshner.


Épisode 20 : La Spirale[modifier]

Anya (en parlant de Gloria) : On fait tomber un piano sur elle. Oui, ça marche à tous les coups pour le lapin du dessin animé quand il veut échapper au gentil monsieur qui bégaie un petit peu.
Giles : Oui, ou peut-être pourrions-nous peindre un faux tunnel sur le flanc d'une montagne. Qui sait ? Ça pourrait peut-être marcher.

  • Emma Caulfield, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 5, La Spirale, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 21 : Sans espoir[modifier]

Gloria : Quand j'observe ce monde auquel tu veux absolument appartenir, tout ce que je vois c'est six milliards de dingues qui cherchent un raccourci vers la sortie. Ils sont tous cinglés. Regarde-les, tout le monde boit, fume, se drogue. Ils se tirent les uns sur les autres ou bien ils se font tout bonnement sauter la cervelle pour ne plus voir ça. Et c'est moi la cinglée ? Chérie, je suis la seule borgne dans ce royaume d'aveugles parce que moi j'admets que ce monde me rend dingue.

  • Clare Kramer, Buffy contre les vampires, saison 5, Sans espoir, écrit par Doug Petrie.


Épisode 22 : L'Apocalypse[modifier]

Alex : C'est vraiment sexy une femme intelligente.
Willow : Tu n'aurais pas pu te rendre compte de ça quand on était en seconde ?

  • Nicholas Brendon, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 5, L'Apocalypse, écrit par Joss Whedon.


Buffy : La chose la plus difficile sur cette terre, c'est d'y vivre.

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 5, L'Apocalypse, écrit par Joss Whedon.


Saison 6[modifier]

Épisode 1 : Chaos[modifier]

Giles : Tu aurais pu me prévenir. J'ai bien cru qu'il allait me tuer.
Spike : Pauvre observateur. Votre vie s'est mise à défiler devant vos yeux ? Tasse de thé, tasse de thé, dépucelage raté, tasse de thé.


Spike (en parlant à Dawn de son professeur) : Elle a adoré le Buffy-robot parce qu'un robot c'est prévisible et ennuyeux. Ça fait un pantin parfait pour un prof mais c'est ça en fait l'école, une fabrique de gentilles petites machines sans conscience et d'automates sans cervelle qui... qui sont éduqués pour devenir des membres créatifs et éminents de la société donc il faut que tu y ailles.

  • James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 6, Chaos, écrit par Marti Noxon et David Fury.


Willow : Tu ressens un peu de stress, ma puce ?
Tara : Plutôt de la panique.
Anya : Tu veux regarder la caisse ? Moi, voir l'argent ça me détend.


Épisode 4 : La Tête sous l'eau[modifier]

Tara (en parlant de l'inondation dans la cave) : Et en bas, c'est dans quel état ?
Alex : On devrait commencer à rassembler les animaux deux par deux.


Dawn (à propos de leur situation financière) : Qu'est-ce qu'on va faire ?
Buffy : Facile, on met le feu à la maison et on touche l'argent de l'assurance. En plus, le feu... c'est joli.


Dawn (alors qu'elle regarde le dessin d'un démon) : Curieux endroit pour une corne... C'est pas une corne.

  • Michelle Trachtenberg, Buffy contre les vampires, saison 6, La Tête sous l'eau, écrit par Jane Espenson et Doug Petrie.


Épisode 5 : Tous contre Buffy[modifier]

Warren (au sujet d'Anya) : Elle est tellement barbante qu'on devrait la commercialiser. Elle ferait un somnifère génial.

  • Adam Busch, Buffy contre les vampires, saison 6, Tous contre Buffy, écrit par Jane Espenson et David Fury.


Warren : Ah ouais, James Bond à l'époque de Connery c'était classe.
Jonathan : Qui se rappelle encore de Sean Connery ? Roger Moore, lui il avait de l'allure.
Warren : Mais t'es dingue ou quoi ? Toi, t'es un minus et t'es cinglé.
Andrew : Moi j'aimais bien Timothy Dalton.
(Warren lui donne une claque sur le derrière du crâne)
Warren : M'oblige pas à m'arrêter.
[...]
Warren : Connery est James Bond. Il a du style.
Jonathan : Ouais, mais Roger Moore est drôle.
Warren : Moonraker, la gondole qui se transforme en aéroglisseur. Et puis le gars, il a aucune envergure.
Andrew : Dalton, il a de l'envergure. Il joue un agent méchant dans Permis de tuer. C'est pas facile hein. Il était génial dans Tuer n'est pas jouer.
Jonathan : Il avait été écrit pour Roger Moore, pas pour Timothy Dalton.
[...]
Warren : Sean Connery, lui est un véritable acteur.
Andrew : Timothy Dalton devrait avoir un Oscar et l'abattre sur la tête de ton cher Sean Connery.
Warren : La goutte d'eau qui fait déborder la cruche.
(Ils commencent à se battre)

  • Adam Busch, Danny Strong, Tom Lenk, Buffy contre les vampires, saison 6, Tous contre Buffy, écrit par Jane Espenson et David Fury.


Épisode 7 : Que le spectacle commence[modifier]

Alex : Tu respectes le pain au lait et tu domptes le beignet.

  • Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 6, Que le spectacle commence, écrit par Joss Whedon.


Spike : T'es juste venue me pomper des infos ?
Buffy : Qu'est-ce que tu voulais que je te pompe d'autre ? J'en reviens pas de ce que je viens de dire.

  • James Marsters, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 6, Que le spectacle commence, écrit par Joss Whedon.


Épisode 8 : Tabula rasa[modifier]

Spike : On s'est embrassés, Buffy. Comme dans Autant en emporte le vent. Avec la montée de la musique et la montée de... la musique.


Buffy : Tu ne sais pas qui tu es ?
Spike : Je te rappelle qu'on a eu un trou de mémoire et qu'on est poursuivis par...
Buffy : Toi aussi tu es un vampire.
Spike : Hein ? Qu'est-ce que tu dis ? Moi, un vampire, non ?
Buffy : Touche ton front pour voir, et tes canines.
(Spike le fait et se rend compte que Buffy a raison)
Buffy : Je tue ceux de ta race.
Spike : Et je mords la tienne. Alors pourquoi je t'ai pas mordue ? Et pourquoi je combats les autres vampires ? Je suis peut-être un jeune vampire, un gentil, avec une mission de rédemption. J'aide la veuve et l'orphelin, je suis un vampire avec une âme.
Buffy : Un vampire avec une âme ? Ça peut pas exister, c'est n'importe quoi ça.

  • Sarah Michelle Gellar, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 6, Tabula rasa, écrit par Rebecca Rand Kirshner.


Épisode 9 : Écarts de conduite[modifier]

Buffy : Tu reviens de loin.
Amy : D'une cage. Et toi ?
Buffy : D'un cercueil.


Willow : Écoutez, je vais très bien. Pourquoi vous avez tous des...
Anya : Tu veux savoir ? Et bien je vais te dire, c'est bizarre. Toi tu es toute lalala à faire de la magie et nous on fait comme si tout était normal alors que nous savons tous que c'est pour ça que Tara t'a quittée. Ils ont tous peur d'aborder le sujet... tous sauf moi. (Elle se tourne vers Alex) C'est ce genre de choses que tu me reproches ?
Alex : Ce genre là oui.

  • Alyson Hannigan, Emma Caulfield, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 6, Écarts de conduite, écrit par Drew Greenberg.


Warren : Et qu'est-ce qui se passera si jamais on a pas envie de marcher dans votre délire ?
(Spike s'empare d'une figurine de Boba Fett)
Warren : Qu'est-ce que vous faites ?
Spike : Tu vas examiner ma puce ou alors M. Fett, qui est ici, sera le premier à mourir.
Jonathan : On va éviter de faire des choses qu'on regretterait.
Andrew (paniqué) : C'est une figurine en excellent état de 1979. C'est un collector !

  • Adam Busch, James Marsters, Danny Strong, Tom Lenk, Buffy contre les vampires, saison 6, Écarts de conduite, écrit par Drew Greenberg.


Alex : Je l'ai trouvé ! Je vous présente notre monstre.
Anya : C'est un manuel de jeu de rôles que tu tiens, chéri.

  • Nicholas Brendon, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 6, Écarts de conduite, écrit par Drew Greenberg.


Épisode 10 : Dépendance[modifier]

Alex : Anya a une théorie. Elle croit que c'est Kate Moss qui a réfrigéré ce gars.
Anya : Ne sois pas ridicule. Kate Moss, à ce que je sais, n'est pas un démon. C'est une sorcière.
Alex : Comment veux-tu qu'elle... c'est vrai ?
Anya : Bien sûr. Comment veux-tu avoir une silhouette pareille sans invoquer les puissances des ténèbres ?

  • Nicholas Brendon, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 6, Dépendance, écrit par Marti Noxon.


Épisode 12 : Fast food[modifier]

Manny (à la fin de la projection d'un documentaire sur les hamburgers) : Intéressant, pas vrai ?
Buffy : Très intéressant. Surtout quand le bœuf et le poulet se retrouvent ensemble sans même se connaître. C'est exactement comme dans Nuits blanches à Seattle dans une version où Meg et Tom seraient moulinés.

  • Brent Hinkley, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 6, Fast food, écrit par Jane Espenson.


Épisode 13 : Esclave des sens[modifier]

Buffy : C'est drôlement coquet pour un vulgaire trou dans le sol. Tu as du talent.
Spike : Il y a longtemps, j'ai saigné un décorateur. Peut-être que ça vient de là.

  • Sarah Michelle Gellar, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 6, Esclave des sens, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 16 : La Corde au cou[modifier]

Tony Harris : Ça te dirait pas qu'on aille dans une chambre et que je te montre...
Buffy : Si vous finissez cette phrase, je peux vous assurer que vous n'aurez plus rien à montrer à personne.

  • Casey Sander, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 6, La Corde au cou, écrit par Rebecca Rand Kirshner.


Petite fille : Je te dis que je m'ennuie.
Cousine Carol : C'est un mariage, chérie, tout le monde s'ennuie à mourir.

  • Non créditée et Jan Hoag, Buffy contre les vampires, saison 6, La Corde au cou, écrit par Rebecca Rand Kirshner.


Épisode 17 : À la dérive[modifier]

Buffy : Qu'est-ce qui existe ? Quelle version est la vraie ? Suis-je une malade mentale enfermée dans un asile ou une espèce de super-héroïne qu'on a choisie pour combattre les démons et sauver le monde ? Comme c'est ridicule !

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 6, À la dérive, écrit par Diego Gutierrez.


Épisode 19 : Rouge passion[modifier]

Buffy : J'ai des sentiments pour toi, je l'avoue, mais ce n'est pas de l'amour. Je n'aurai jamais assez confiance en toi pour t'aimer.
Spike : La confiance, c'est bon pour les vieux couples, Buffy. Le grand amour, lui, est sauvage, il est impétueux et dangereux. Il brûle, il consume.
Buffy : Jusqu'à ce qu'il ne reste que des cendres.

  • Sarah Michelle Gellar, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 6, Rouge passion, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 20 : Les Foudres de la vengeance[modifier]

Willow (en torturant Warren) : Tu veux savoir l'effet que fait une balle quand elle rentre, Warren ? Une vraie balle ? Ça n'a rien à voir avec les bandes dessinées. Je crois que tu as besoin de le ressentir. Ça ne va pas faire un joli trou. Ça va d'abord transpercer tes organes internes. Tes poumons cesseront de fonctionner mais ce n'est rien à côté de la suite. Quand elle atteindra ton épine dorsale, la balle détruira tout ton système nerveux. La douleur sera insupportable et tu ne pourras plus bouger tes membres. Bien sûr, la balle se déplace plus vite que ça d'habitude mais la mort, elle, on dirait qu'elle prend tout son temps pour venir. C'est tout de même incroyable quand on y pense qu'un aussi petit morceau de métal détruise tout sur son passage. Cette balle lui a déchiré les entrailles. Tu lui a pris sa lumière, tu me l'as prise, tu en as privé le monde. Et maintenant, la seule personne dont j'avais besoin est morte et un déchet de ton genre continue à vivre. Tout ça à cause d'un petit bout de métal. Est-ce que tu le sens maintenant ? Je t'ai demandé si tu le sentais !
Warren : Pitié, arrête ! J'ai mal agi, j'ai mal agi, j'ai bien compris la leçon, OK. Il faut que j'aille en taule. Mais toi, tu peux pas faire ça, t'es pas une personne mauvaise, pas comme moi. (Buffy, Alex et Anya arrivent.) Si tu fais ça, tu va les perdre eux aussi. C'est tes amis, hein, et tu les aimes. Je sais que tu as mal mais…
Willow : Je m'ennuie maintenant. (Elle l'écorche vif.)

  • Alyson Hannigan, Adam Busch, Buffy contre les vampires, saison 6, Les Foudres de la vengeance, écrit par Marti Noxon.


Épisode 21 : Toute la peine du monde, partie 1[modifier]

Andrew : Il faudra pas longtemps avant que Dark Willow ne nous transforme tous en purée de jawa, et en plus on peut pas l'irradier à la kryptonite.
Alex : Pour avoir regardé autant de films, tu dois être encore puceau.

  • Tom Lenk, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 6, Toute la peine du monde, écrit par Doug Petrie.


Buffy : Il va vraiment falloir qu'on se batte ?
Willow : J'attends ça depuis longtemps. C'est un instant crucial pour moi. Six ans à vivre dans l'ombre de la Tueuse, et maintenant c'est moi qui vais jouer ce rôle.
Buffy : Tu confonds tuer et assassiner. Ma tâche représente quelque chose qui t'échappera toujours.
Willow : Oh Buffy ! Tu as besoin qu'on soigne ta délirante prétention par une bonne et longue raclée.

  • Sarah Michelle Gellar, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 6, Toute la peine du monde, écrit par Doug Petrie.


Saison 7[modifier]

Épisode 1 : Rédemption[modifier]

Willow : Y a-t-il un seul domaine que vous ne connaissez pas ?
Giles : La nage synchronisée. Ça me dépasse complètement.


Épisode 2 : Démons intérieurs[modifier]

Anya : Arrête Spike ! Les jeux de mains, c'est fini entre nous.
Spike : Oh je t'en prie Anya, ça fait longtemps que j'ai oublié notre petite séance.
Nancy : Je croyais que tu étais l'ex d'Alex ?
Anya : Oui, et ça me désole.
Nancy : Mais, toi et Spike ?
Anya : On a eu quelque chose.
Spike : C'était fugace.
Nancy : Mais, toi et Buffy ?
Spike : Très peu de temps.
Buffy : Une passade.
Nancy : Il y en a qui n'ont pas couché ensemble parmi vous ?
(Spike et Alex se regardent d'un air écœuré)


Spike : J'ai tout fait pour l'oublier mais elle est là, en moi. Elle ne me quitte pas... l'étincelle. Je voulais te donner ce que tu méritais mais c'est moi qui l'ai eu. Ils ont mis l'étincelle en moi, depuis elle n'a cessé de brûler.
Buffy : Ton âme.
Spike : Beaucoup de souffrance pour si peu d'usage.

  • James Marsters, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 7, Démons intérieurs, écrit par Doug Petrie.


Épisode 5 : Crise d'identité[modifier]

D'Hoffryn : Toutes les mêmes ces Tueuses. Elles croient tout résoudre en transperçant les gens avec des objets pointus.

  • Andy Umberger, Buffy contre les vampires, saison 7, Crise d'identité, écrit par Drew Goddard.


Épisode 7 : Connivences[modifier]

Buffy : Si tu savais ce que j'ai fait et ce que je suis devenue. Mes meilleurs amis eux-mêmes... tu rigolerais bien en apprenant tout ce que je leur ai fait.
Holden : Buffy, je suis là pour te tuer, pas pour te juger.


Épisode 9 : Le Sceau de Danzalthar[modifier]

Dawn : Je voulais juste vous dire que Buffy ne viendra pas aujourd'hui, elle est très malade.
Robin Wood : Oh, désolé.
Dawn : Elle a passé toute la nuit à vomir et ce matin elle était toujours en train de vomir. Quand on a cru que c'était enfin passé, elle s'est mise à vomir de plus belle.
Robin Wood : Oui, la grippe intestinale fait des ravages.
Dawn : Selon ses propres termes, elle se vide par les deux côtés.
Robin Wood : Merci. Vous avez été très explicite.


Épisode 11: Exercice de style[modifier]

Molly : Allez viens Rona, moi aussi il faut que je me sustente.
Rona : Moi aussi il faut que je me quoi ?
Anya : Sustente. Ça veut dire manger.
Rona : Ah ? C'est curieux, moi je croyais que manger ça se disait manger.

  • Clara Bryant, Indigo, Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 7, Exercice de style, écrit par David Fury.


Épisode 12 : La Relève[modifier]

Anya : C'est fou, tu te rends compte. Tu n'étais qu'une ado godiche et niaise avec des souvenirs fabriqués et une tendance à la kleptomanie et maintenant tu es une héroïne avec une espérance de vie extrêmement brève.


Alex : J'ai vu ce que tu as fait hier soir.
Dawn : Oui, je ne sais pas ce qui m'a pris de croire que j'étais la Tueuse.
Alex : Tu as dû te sentir devenir toute spéciale. Devenir Miss Sunnydale. Et quant tu t'es aperçue que tu n'étais pas l'élue, tu as tendu ta couronne à Amanda sans hésiter une seule minute. Tu lui as donné ton pouvoir.
Dawn : Il ne m'appartenait pas.
Alex : Ils ne sauront jamais à quel point c'est dur de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l'ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais. J'en vois plus qu'on ne se l'imagine parce qu'on ne fait pas attention à moi. Je t'ai vue hier soir. Je te vois travailler aujourd'hui. Tu n'es pas spéciale. Tu es extraordinaire.
Dawn (au bord des larmes) : Ça doit être ça ton pouvoir.
Alex : Quoi ?
Dawn : De regarder, de savoir.
Alex : Tu as peut-être raison. Je devrais mettre une cape.
Dawn : Tu la mériterais.

  • Nicholas Brendon, Michelle Trachtenberg, Buffy contre les vampires, saison 7, La Relève, écrit par Rebecca Rand Kirshner.


Épisode 13 : Duel[modifier]

Anya : Rona a gagné, n'oubliez pas de sortir Molly du coffre. Je pensais pas qu'elle tiendrait dedans, ces Anglaises sont aussi compactes que leur pudding.

  • Emma Caulfield, Buffy contre les vampires, saison 7, Duel, écrit par Drew Z. Greenberg.


Giles : Non attendez, vous avez cru que j'étais malfaisant parce que j'emmène des filles en camping et que je ne les touche pas ?

  • Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 7, Duel, écrit par Drew Greenberg.


Épisode 14 : Rendez-vous dangereux[modifier]

Buffy : Il est assis sur la Bouche de l'enfer à longueur de journée. C'est comme être sous une douche maléfique sauf que l'eau vient du dessous.
Willow : C'est plus vraiment une douche.
Buffy : Un bidet ! Comme un bidet maléfique !

  • Sarah Michelle Gellar, Alyson Hannigan, Buffy contre les vampires, saison 7, Rendez-vous dangereux, écrit par Jane Espenson.


Jonathan : T'as trouvé le flingue ?
Andrew : Oui, il était dans le tiroir à sous-vêtements de Buffy. Elle a de très jolies choses.
Jonathan : Montre-moi.
Andrew : Oh, j'en ai pas pris mais y avait des strings et des culottes en dentelle et…
Jonathan : Montre-moi le flingue !

  • Danny Strong, Tom Lenk, Buffy contre les vampires, saison 7, Rendez-vous dangereux, écrit par Jane Espenson.


Épisode 16 : Sous influence[modifier]

Anya (faisant irruption dans les toilettes où Andrew tourne son documentaire) : Mais c'est pas possible Andrew, tu es ici depuis une demi-heure. Qu'est-ce que tu fais ?
Andrew : J'amuse... tout en éduquant.
Anya : Tu ne peux pas simplement te masturber comme nous tous.

  • Emma Caulfield, Tom Lenk, Buffy contre les vampires, saison 7, Sous influence, écrit par Jane Espenson.


Robin Wood : Mais comment savez-vous que ce ne sont pas simplement des rêves ?
Buffy : Je suis en train d'attendre le bus toute nue, c'est un rêve. Une armée de vampires préhistoriques, c'est une vision. Et puis, j'étais réveillée.
Robin Wood : Un bus de quelle ligne ? Je veux dire, nombreuse l'armée ?

  • D.B. Woodside, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 7, Sous influence, écrit par Jane Espenson.


Épisode 17 : Un lourd passé[modifier]

Spike : Avec les saletés que tout le monde me met dans la tête, il ne va plus rester de place pour mon cerveau.
Giles : Oh je doute fort que ton cerveau prenne autant de place.

  • James Marsters, Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 7, Un lourd passé, écrit par David Fury et Drew Goddard.


Andrew (recevant un appel de Winifred « Fred » Burkle) : Willow, y a quelqu'un qui veut te parler. Un certain Fred de Los Angeles. Un type avec une voix efféminée.

  • Tom Lenk, Buffy contre les vampires, saison 7, Un lourd passé, écrit par David Fury et Drew Goddard.


Robin Wood : Je suis à votre recherche depuis que vous avez tué ma mère.
Spike : J'ai tué la mère d'un tas de gens.

  • D.B. Woodside, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 7, Un lourd passé, écrit par David Fury et Drew Goddard.


Épisode 18 : L'Armée des ombres[modifier]

Faith : Tu protèges les vampires maintenant. T'es devenue la méchante Tueuse. Je suis la bonne Tueuse alors ?
Buffy : Il est avec moi. Il a une âme.
Faith : Ah ? Comme Angel.
Spike : Non.
Buffy : Si, un peu.
Spike : J'ai rien à voir avec Angel. [...] Angel est terne et imbu de lui-même. Je porte beaucoup mieux le noir que lui.

  • Eliza Dushku, Sarah Michelle Gellar, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 7, L'Armée des ombres, écrit par Drew Goddard.


Andrew (racontant aux Tueuses potentielles l'histoire de Faith) : Faith... ceux qui ont croisé son chemin n'oublieront jamais cette jeune femme. Faith... la crainte et l'admiration qu'elle inspire ont fait d'elle une légende. La Tueuse obscure. Un savant mélange de beauté, de puissance et de mort. Pendant des années et des années, ou pour être plus précis des mois, Faith a combattu dans le camp du bien en décimant les rangs des forces du mal. Mais, comme tant d'héroïnes tragiques, elle fut séduite par le charme vénéneux du mal. Le mal l'enveloppa toute entière comme un grand poncho mexicain fait de ténèbres. Elle devint une meurtrière sans scrupule. Nul n'échappa aux ravages qu'elle causa sur son passage, ni ses amis, ni sa famille, ni même la plus logique et la plus pacifiste des races extra-terrestres.
(Les images montrent Faith en train de se battre contre un Vulcain ressemblant à Spock)
Amanda : Mais qu'est-ce que tu racontes ? C'est pas ça. Faith a tué un vulcanologue.
Andrew : Chère et candide Amanda. Pourquoi Faith aurait-elle tué quelqu'un qui étudiait les Vulcains ?

  • Tom Lenk, Sarah Hagan, Buffy contre les vampires, saison 7, L'Armée des ombres, écrit par Drew Goddard.


Alex : J'ai mené plus de batailles avec Buffy que vous ne pourriez jamais l'imaginer. Elle a toujours vaincu toutes les horreurs qui ont pu se dresser contre elle. Elle a toujours été littéralement prête à donner sa vie pour protéger ses proches. Cette fille est morte deux fois et pourtant elle est toujours là. Si vous avez peur, c'est que vous êtes lucides. Si vous vous posez des questions, c'est bon signe. Mais si vous commencez à douter d'elle, si vous croyez qu'elle ne pense qu'à tuer, si vous croyez qu'elle ne pense pas à vous, cette bataille est perdue d'avance. Je sais ce que Buffy a dans son cœur et je vous assure qu'elle tient à vos vies peut-être même plus qu'à la sienne. Vous devez lui faire confiance, elle l'a mérité.
Faith (qui est arrivée avec Buffy pendant le discours d'Alex) : Dis-donc Buffy, je savais pas que t'étais aussi chouette.
Buffy : T'as toujours été un peu lente.

  • Nicholas Brendon, Eliza Dushku, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 7, L'Armée des ombres, écrit par Drew Goddard.


Épisode 19 : La Fronde[modifier]

Spike : Les fleurs de courgettes frits, ça c'est irrésistible.
Andrew : Oh ouais, j'adore ça.
Spike : Ouais, moi aussi.
Andrew : C'est un légume et c'est une fleur. J'ai du mal à comprendre comment cette merveille est possible.
Spike : Le secret qui fait toute la différence c'est qu'il faut laisser tremper la fleur dans l'eau glacée pendant une heure au moins, ensuite tu la plonges la tête en bas dans l'huile bouillante cinq minutes.
Andrew : C'est génial.
Spike : Ouais. Raconte cette conversation à quelqu'un et je te brise en deux.

  • James Marsters, Tom Lenk, Buffy contre les vampires, saison 7, La Fronde, écrit par Drew Z. Greenberg.


Épisode 20 : Contre-attaque[modifier]

Andrew : Tiens on va jouer un peu pour passer le temps. Devine ce que je regarde, ça commence par un T.
Spike : Tapisserie.
Andrew : T'as trouvé du premier coup. Comment t'as fait ?
Spike : Y a que ça à voir ici alors ce n'est pas très dur.
Andrew : Ah... et ben en fait c'est pas ça le mot. Allez cherche bien.
Spike : Si je cherche bien, c'est ta jugulaire que je vais trouver.

  • Tom Lenk, James Marsters, Buffy contre les vampires, saison 7, Contre-attaque, écrit par Rebecca Rand Kirshner.


Spike : J'ai été en vie bien plus longtemps que toi et j'ai été mort plus longtemps encore. J'ai vu des choses dont tu n'as pas idée et j'en ai fait de bien pires encore. Je n'ai pas vraiment la réputation d'être un grand penseur. Je marche aux coups de sang et mon sang a tendance à n'irriguer que très rarement mon cerveau. Tout ça pour te dire que j'ai fait un paquet d'erreurs. Je changerais des tas de choses si je pouvais. J'ai plus de cent ans Buffy, et il n'y a qu'une chose dont je n'ai jamais douté, c'est de toi. Regarde-moi, je ne te demande rien Buffy. Quand je te dis que je t'aime, ce n'est pas parce que je te veux, ni parce que je ne peux pas t'avoir, ça n'a rien à voir avec moi. J'aime ce que tu es, ce que tu fais, les choses que tu dis. J'ai vu ta gentillesse et ta force, j'ai vu le meilleur et le pire de toi et je comprends avec une parfaite clarté tout ce que tu es. Tu es une femme extraordinaire. Tu es l'élue Buffy.
Buffy (en larmes) : Je ne veux plus être l'élue.
Spike : Tu crois que ça me plait d'être un séducteur athlétique ? On a tous nos croix à porter.

  • James Marsters, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 7, Contre-attaque, écrit par Rebecca Rand Kirshner.


Épisode 22 : La Fin des temps, partie 2[modifier]

Anya : Allez viens, allons rassembler la chair à canon.
Alex : Non, il faut pas les appeler comme ça, chérie.
Anya : C'est bien pour ça que je ne dis pas ça devant elles, j'ai un cœur tout de même.

  • Emma Caulfield, Nicholas Brendon, Buffy contre les vampires, saison 7, La Fin des temps, écrit par Joss Whedon.


Giles (pendant une partie de jeu de rôle) : J'étais un Observateur hautement respecté et me voilà devenu un Nain blessé et doté des pouvoirs mystiques d'une anguille.

  • Anthony Stewart Head, Buffy contre les vampires, saison 7, La Fin des temps, écrit par Joss Whedon.


Buffy : À chaque génération une Tueuse vient au monde parce qu'une bande de types qui sont morts il y a des milliers d'années ont fixé les règles du jeu. Ces hommes étaient puissants. Cette femme (elle désigne Willow) est plus puissante que tous ces hommes réunis. Alors changeons les règles du jeu. Moi je dis que mon pouvoir devrait être votre pouvoir. Demain, Willow utilisera l'essence de la faux pour changer notre destin. À partir de maintenant, toutes les Tueuses potentielles qui attendent de par le monde deviendront des Tueuses, toutes les filles qui attendent d'avoir le pouvoir auront ce pouvoir. Celles qui étaient soumises résisteront enfin. Des Tueuses, chacune d'entre nous. Faites un choix. Êtes-vous prêtes à être fortes ?

  • Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires, saison 7, La Fin des temps, écrit par Joss Whedon.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

Article sur Wikipedia.