Boubacar Boris Diop

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Boubacar Boris Diop au salon du livre de Genève en 2011.

Boubacar Boris Diop est un écrivain sénégalais né à Dakar le 26 octobre 1946. Il détient à son actif plusieurs œuvres dont Murambi, le livre des ossements. Il a obtenu le Grand prix littéraire d'Afrique noire, pour l'ensemble de son œuvre.

Murambi, le livre des ossements, 2001[modifier]

Dans la vie… l’essentiel pour chacun de nous est de ne pas passer à côté de sa vérité.
  • Murambi, le livre des ossements, Boubacar Boris Diop, éd. Nouvelles Editions Ivoiriennes, 2001  (ISBN 2-84487-124-0), p. 65


Notre existence est brève, elle est un chapelet d’illusions qui crèvent comme de petites bulles dans nos entrailles.
  • Murambi, le livre des ossements, Boubacar Boris Diop, éd. Nouvelles Editions Ivoiriennes, 2001  (ISBN 2-84487-124-0), p. 201


Si le maitre est un esclave, il ne faut pas lui obéir, il faut le combattre.
  • Murambi, le livre des ossements, Boubacar Boris Diop, éd. Nouvelles Editions Ivoiriennes, 2001  (ISBN 2-84487-124-0), p. 205


Un génocide, parle à chaque société humaine de son essentielle fragilité.
  • Murambi, le livre des ossements, Boubacar Boris Diop, éd. Nouvelles Editions Ivoiriennes, 2001  (ISBN 2-84487-124-0), p. 213


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :