Bons baisers de partout

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bons baisers de partout est un feuilleton radiophonique, réalisé et diffusé entre 1966 et 1974 sur France Inter. Il est l'œuvre de Pierre Dac et Louis Rognoni. Il est composé de 740 épisodes. Bons baisers de partout se présente comme une parodie des feuilletons d'espionnage des années 1960.

Citations des épisodes du feuilleton[modifier]

Narrateur : Ce soir-là, donc, alors que les onze coups de vingt-deux heures trente-cinq sonnaient au beffroi de Saint-Germain-l'Auxerrois, dans son bureau de style mi Directoire, mi Philippe le Bel et mi naturel, le chef du SDUC, le Service de documentation unilatérale et de contre-espionnage, le colonel Hubert de Guerlasse, tenait une conférence extraordinaire, entouré de tous ses collaborateurs.

  • Début du tout premier épisode.


Colonel Hubert de Guerlasse : Je ne peux rien vous dire : les instructions que j'ai reçues de la Présidence étaient tellement secrètes qu'on avait inscrit sur l'enveloppe : Ultra-ultra-secret, à détruire avant lecture. C'est ce que j'ai fait aussitôt, bien entendu.


Samson Portenface : Dernier né de la technique expérimentale d'expression scientifique d'avant-garde, le Biglotron est un extraordinaire appareil de synthèse dont la conception révolutionnaire bouleverse de fond en comble toutes les lois communément admises, tant dans le domaine de la physique thermonucléaire que dans celui de la gynécologie dans l'espace.

  • Première description du Biglotron.


Citations de la version écrite dirigée par Jacques Pessis[modifier]

Il nous a semblé utile d'ajouter, pour la postérité - ce qui vaut mieux, parfois, que d'aller hériter à la poste -, une version écrite accessible à plusieurs générations de lecteurs.
  • Bons baisers de partout, volume 1, Pierre Dac et Louis Rognoni, éd. Le Cherche-Midi éditeur, 1999, partie prologue, p. 5


Notes et références[modifier]


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :