Bienveillance

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La bienveillance est la disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui.

Philosophie[modifier]

Emmanuel Kant, Théorie et pratique — D'un prétendu droit de mentir par humanité, 1797[modifier]

Un gouvernement qui serait fondé sur le principe de la bienveillance envers le peuple, tel celui du père envers ses enfants, c’est-à-dire un gouvernement paternel, où par conséquent les sujets tels des enfants mineurs, incapables de décider de ce qui leur est vraiment utile ou nuisible, sont obligés de se comporter d’une manière purement passive, afin d’attendre uniquement du jugement du chef de l’État la façon dont ils doivent être heureux, et uniquement de sa bonté qu’il le veuille également — un tel gouvernement, dis-je, est le plus grand despotisme que l’on puisse concevoir.
  • Théorie et pratique — D'un prétendu droit de mentir par humanité (1797), Emmanuel Kant (trad. Louis Guillermit), éd. Vrin, 1990  (ISBN 2-71-160438-1), p. 31