Benoît Duteurtre

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Benoît Duteurtre

Benoît Duteurtre, né le 20 mars 1960 à Sainte-Adresse, est un romancier, essayiste et critique musical français.

En Marche !, 2018[modifier]

Quand Hans et Maria avaient compris que leur ferme et leurs huit vaches représentaient un fléau pour l'humanité, ils étaient restés quelques instants ahuris. Devant eux, le responsable du BCGES (Bureau de contrôle des gaz à effets de serre) et un scientifique emmailloté dans une combinaison en plastique blanc venaient de rendre en anglais leur verdict : les flatulences bovines produites par cette petite exploitation représentaient quotidiennement (en méthane) des émanations équivalant à celles de trois automobiles (en CO2). Hans, la tête rougeaude, écarquillait les yeux et Maria, sa femme, demandait :
— Est-ce qu'on a fait quelque chose de mal ?


Depuis les élections qui l'avaient porté au Parlement, avec une centaine de trentenaires pleins d'ambition, il était l'un des plus fervents à réclamer des réformes ambitieuses permettant d'assouplir le marché du travail et de supprimer les réglementations archaïques, mais aussi de développer les énergies renouvelables et de lutter contre les stéréotypes. Il avait ainsi voté la libération des transports publics en même temps que l'interdiction des véhicules au diesel, l'exploitation des mines de charbon en même temps que la fermeture de trois centrales nucléaires, l'ouverture de l'audiovisuel public à la publicité en même temps que la féminisation des conseils d'administration, la fin des allocations chômage en même temps que les quotas d'enfants issus de l'immigration dans les universités.


C'eût été toutefois faire trop d'honneur à ces commentateurs que de leur accorder une intelligence cynique fabriquant les mensonges pour servir leurs intérêts. Loin de là, le journaliste comme les humoristes avaient surtout, aux yeux de Mélanie, le tort d'être jeunes. Attentive à chaque détail, elle se délectait d'observer comment la nouvelle génération ânonnait les idées de ses aînés de façon plus sommaire encore, réduites à quelques convictions simplistes. Cette jeunesse à l'affût des crimes contre l'humanité ne semblait cependant jamais remettre en question l'ordre économique et militaire du monde. Gonflé par son autorité provisoire, le présentateur croyait ce qu'il disait, délivrait le bien et le mal, rabâchait les lieux communs géo-politiques.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :