Aller au contenu

Au service de la France

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.

Au service de la France est une série télévisée diffusée sur la télévision français dans les années 2010.

Saison 1[modifier]

Épisode 1 : Le Tsét[modifier]

Moïse : Qu'est-ce qui vous a pris de répondre au téléphone ?

André Merlaux : Eh bien (hésitant), le téléphone sonnait. Et j'ai décroché.
Moïse : La logique m'échappe. (silence) Je ne comprends pas.
André Merlaux : Le téléphone... (silence) J'ai pensé que...

Moïse : Vous n'êtes pas à la Sécurité sociale Merlaux. La moindre information mal interprétée peut déclencher une guerre mondiale. (silence) Une guerre mondiale !
  • Christophe Kourotchkine et Hugo Becker, Au service de la France, saison 1, épisode 1, écrit par Jean-François Halin, Jean-André Yerles et Claire Lemaréchal.


Jacquard : C'est la France, mais c'est pas la même culture.
  • Karim Barras, Au service de la France, saison 1, épisode 1, écrit par Jean-François Halin, Jean-André Yerles et Claire Lemaréchal.


Moïse : Prenez un verre, y'a pot.
  • Christophe Kourotchkine, Au service de la France, saison 1, épisode 1, écrit par Jean-François Halin, Jean-André Yerles et Claire Lemaréchal.


Épisode 2 : Il y a Allemand et Allemand[modifier]

Jacquard : Nous comptons sur votre discrétion. Vous savez mentir ?

André Merlaux : Oui.
Jacquard : Donc non. Va falloir apprendre mon vieux. C'est la base du métier.

Moulinier : C'est vrai que quand on vous regarde avec votre complet bleu là. Vous n'êtes pas très crédible. L'habit ne fait pas le moine mais il fait l'agent... même non titularisé.
  • Karim Barras, Hugo Becker et Bruno Paviot, Au service de la France, saison 1, épisode 2, écrit par Jean-François Halin, Jean-André Yerles et Claire Lemaréchal.


Calot : Il y a Allemand et Allemand. Allemand de l'ouest et Allemand de l'est. Allemand ami et Allemand ennemi. Mais tous ces Allemands sont Allemands. Qu'ils soient Allemands ou Allemands.
Calot : Nous les comprenons à peine et eux nous comprennent sans aucun mal, c’est fantastique.
  • Jean-Edouard Bodziak, Au service de la France, saison 1, épisode 2, écrit par Jean-François Halin, Jean-André Yerles et Claire Lemaréchal.


Saison 2[modifier]

Épisode 3 : Quand l'eau est à 12 degrés, on doit s'attendre à ce qu'elle soit froide"[modifier]

Moulinier : Du français j'en ai entendu parler des tas. Les Africains ils ont autant de syntaxes que de couleurs de boubou.

Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :