Arthur Schnitzler

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arthur Schnitzler (vers 1906).

Arthur Schnitzler (1862-1931) est un écrivain et médecin autrichien.

Relations et Solitudes, 1967[modifier]

La calomnie n'est pas dénuée de toute signification morale. Elle place les possibilités plus haut que les faits.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 12


Ce n'est pas l'excès de confiance mais le manque d'imagination qui fait que l'homme a tant de mal à croire à l'infidélité d'une personne aimée.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 27


Tu demandes qui sont tes ennemis les plus acharnés ? Des inconnus qui se doute combien tu les mépriserais si tu les connaissais.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 36


Celui qui est immunisé est aussi, en un certains sens, exclus.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 46


Tu rattraperas plus vite l'oiseau en plein vol que l'amour qui fuit.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 47


L'important ce n'est pas la conviction mais la conception. Les gens à convictions furent toujours ceux qui ont allumé les bûchers pour les gens ayant des conceptions.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 51


Mais les idées sont toujours misent en avant, brandies comme des bannières, des étendards de l'âme pour ainsi dire. On peut naturellement ériger une idée n'importe quelle formule creuse.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 62


D'une certaine façon, la guerre est menée comme une abstraction au sens d'une idée. L'individu n'affronte un risque personnel que pour des motifs personnels, par désir d'aventure, par ambition, mais la plupart du temps sous une certaine contrainte et par instinct grégaire.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 63


L'histoire du monde est une conjuration des diplomates contre le bon sens.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 63


Un certains nombre d'individus croient qu'ils ont évolué, et de toutes leur qualités seule la vanité coïncide avec ce qu'ils imaginent.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 91


Tu peux empêcher un homme de voler, mais pas d'être un voleur.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 94


Seul celui qui craint la mort a le droit de se prévaloir de son courage.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 105


Qui a de l'humour a déjà presque du génie. Celui qui n'est que spirituel n'a généralement même pas d'esprit.
  • Relations et Solitudes, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1991, p. 131


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

La Transparence impossible, 1967[modifier]

La solitude à aussi ses gradins, qui se trahissent généralement en essayant de jouer les martyrs.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 19


Perdre une illusion, c'est s'enrichir d'une vérité. Mais qui déplore cette perte n'est pas digne du gain.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 26


Or la haine n'a pas besoin d'agir pour faire le mal. Elle empoisonne déjà l'atmosphère par sa simple présence.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 27


Le patriotisme et la dévotion s'enracinent dans le même sol.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 33


En amour, les femmes sont toujours un peu incestueuses; elles aiment toujours un peu le mari plus âgé comme un père, le plus jeune comme un fils.
  • La transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 44


Même la parole la plus intelligente ne sera que bavardage si elle ne mène pas à l'action d'une façon ou d'une autre.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 58


Le martyr prouve l'intensité de sa croyance, jamais sa justesse.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 71


Même le chaos se regroupe autour d'un point fixe, sinon il ne pourrait même pas exister en tant que tel.
  • La Transparence impossible, Arthur Scnhitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 98


Sans humour, même le penseur le plus intègre ne parviendra jamais à être un philosophe, tout au plus un pédant.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 99


Il est si facile d'écrire ses souvenirs quand on a une mauvaise mémoire.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 127


La fantaisie est toujours à la limite du pathologique, si elle ne s'y trouve pas déjà.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 128


L'artiste un épileptique, le dilettante un hystérique.
  • La Transparence impossible, Arthur Schnitzler (trad. Pierre Deshusses), éd. Rivages, 1990, p. 132