Antilibéralisme

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'antilibéralisme est un courant politique hétérogène qui se caractérise par l'opposition à tout ou partie des idées libérales, en particulier aujourd'hui le libéralisme économique.

Guy Sorman[modifier]

L'antilibéralisme sauvage n’a qu’un rapport lointain avec le libéralisme français de la même manière que l’antisémitisme a peu de relation avec les juifs et que l’antiaméricanisme est très distant des États-Unis réels. Cet antilibéralisme, comme un fantasme, décrit celui qui le profère, mais ne nous informe en rien sur la tradition libérale française.


L'antilibéralisme est toujours une catastrophe, tandis que le libéralisme marche, en islam ou pas
  • Propos tenus en parlant de la Turquie
  • « La preuve par la Turquie : le libéralisme fonctionne, en terre d'islam comme ailleurs », Guy Sorman, Le Figaro, 14 octobre 2007, p. 12


Thierry Leterre[modifier]

La France, parce qu'elle est une démocratie libérale, ne peut éviter de considérer la liberté comme l'un de ses fondements naturels : de ce fait, une gauche gouvernante à ce point rebelle au libéralisme met en cause notre existence démocratique.
  • La Gauche et la peur libérale, Thierry Leterre, éd. Presses de Sciences Po, 2000, p. 11


François Lenglet[modifier]

Travail des enfants, chômage, bulle financière, changement du climat, grippe du poulet, pétrolier qui s'éventre dans l'océan, tous ces fléaux n'auraient qu'une seule origine, le libéralisme et ses suppôts sanguinaires. L'hystérie est devenue telle en France que tout évènement, fût-il majeur comme le référendum sur la constitution européenne, ou anecdotique, comme la privatisation de cette malheureuse SNCM, suscite désormais la croisade antilibérale. On y voit la gauche et la droite un instant réconciliées pou planter des hallebardes sur l'"anglo-saxon". Inutile de préciser qu'en tête se trouve le professionnel des causes sans risques, Jacques Chirac
  • « Le pays qui ne voulait pas changer », François Lenglet, Enjeux Les Échos, nº 04369, Novembre 2005, p. 9


David Thesmar et Augustin Landier, Le Grand méchant marché[modifier]

Ce qui est frappant dans [l]e phénomène de rejet de l’économie libérale, c'est à quel point il s’agit d’une singularité française.[..] Selon nous, l'exception anti-capitaliste française renvoie non pas à une « exception culturelle » intemporelle mais à l'exception historique des années d'après-guerre.
  • Le grand méchant marché, décryptage d'un fantasme français, Augustin Landier et David Thesmar, éd. Flammarion, 2007, chap. introduction, p. 9


Marie-Paule Virard[modifier]

Il n'y a guère qu'en France que le libéralisme soit à ce point accusé de tous les maux contemporains. Et tant pis si tout cela n'a que peu à voir, en définitive, avec les fondements de la philosophie libérale.
  • « Le Libéralisme », Marie-Paule Virard, Enjeux Les Échos, nº 04369, Novembre 2005, p. 56


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :