Andrée Chedid

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Signature d'Andrée Chedid.

Andrée Chedid (en arabe : أندريه شديد), née Andrée Saab (en arabe : أندريه صعب) le 20 mars 1920 au Caire (Sultanat d'Égypte) et morte le 6 février 2011 à Paris (France), est une écrivaine française d’origine syro-libanaise, autrice de poèmes, de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre et de plusieurs autres genres d'œuvres. Elle a remporté plusieurs prix, dont le Prix Goncourt de la nouvelle 1979 pour Le Corps et le Temps et le Prix Goncourt de la poésie en 2002.

Citations[modifier]

Rythmes (poèmes, 2003)[modifier]

L'indéchiffrable détonation
Fut notre prologue

  • Rythmes, Andrée Chedid, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, I. Rythmes, p. 25


Pour mieux tenir debout
L'homme inventa la fable
Se vêtit de légendes
Peupla le ciel d'idoles
Multiplia ses panthéons
Cumula ses utopies

  • Rythmes, Andrée Chedid, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, I. Rythmes, p. 33


Avec quels mots
Saisir les miettes
Du mystère
Qui nous enchâsse
Ou de l'énigme
Qui nous surprend ?

  • Rythmes, Andrée Chedid, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, 2. La source des mots, p. 45


À propos d'Andrée Chedid[modifier]

Le mouvement : voilà, s'il en faut un, le maître mot de l'œuvre chédidienne, quels que soient ses avatars, romans, nouvelles, théâtre ou poésie.
  • Introduction au recueil "Rythmes" d'Andrée Chedid, Jean-Pierre Siméon, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, Introduction, p. 8


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :