André Vingt-Trois

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Vingt-Trois (au premier plan)

André Vingt-Trois, né le 7 novembre 1942 à Paris, est un cardinal catholique français, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France (CEF) de 2007 à 2013.

Citations[modifier]

Contrairement à ce que l'on nous présente, a-t-il poursuivi, le projet législatif concernant le mariage n'est pas simplement une ouverture généreuse du mariage à de nouvelles catégories de concitoyens, c'est une transformation du mariage qui toucherait tout le monde. (...) ce ne serait pas le 'mariage pour tous', ce serait le mariage de quelques-uns imposé à tous.
  • « Mgr Vingt-Trois : le mariage homosexuel, une "supercherie" », André Vingt-Trois, lejdd.fr, 3 novembre 2012 (lire en ligne)


(...) imposer, dans le mariage et la famille où la parité est nécessaire et constitutive, une vision de l'être humain sans reconnaître la différence sexuelle serait une supercherie qui ébranlerait un des fondements de notre société et instaurerait une discrimination entre les enfants.
  • « Mgr Vingt-Trois : le mariage homosexuel, une "supercherie" », André Vingt-Trois, lejdd.fr, 3 novembre 2012 (lire en ligne)


Ceux qui se drapent dans les atours de la religion pour masquer leur projet mortifère, ceux qui veulent nous annoncer un Dieu de la mort, un moloch qui se réjouirait de la mort de l’homme et qui promettrait le paradis à ceux qui tuent en l’invoquant, ceux-là ne peuvent pas espérer que l’humanité cède à leur mirage. L’espérance inscrite par Dieu au cœur de l’homme a un nom, elle se nomme la vie. L’espérance a un visage, le visage du Christ livrant sa vie en sacrifice pour que les hommes aient la vie en abondance. L’espérance a un projet, le projet de rassembler l’humanité en un seul peuple, non par l’extermination mais par la conviction et l’appel à la liberté. C’est cette espérance au cœur de l’épreuve qui barre à jamais pour nous le chemin du désespoir, de la vengeance et de la mort.

  • Homélie du Cardinal, messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray.
  • « Messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray. Mercredi 27 juillet 2016, Cathédrale Notre-Dame de Paris. », André Vingt-Trois, L'Église catholique à Paris, 27/07/2016 (lire en ligne)


Cette conviction que l’existence humaine n’est pas un simple aléa de l’évolution voué à la destruction inéluctable et à la mort habite le cœur des hommes quelles que soient leurs croyances et leurs religions. C’est cette conviction qui a été blessée sauvagement à Saint-Étienne du Rouvray et c’est grâce à cette conviction que nous pouvons résister à la tentation du nihilisme et au goût de la mort. C’est grâce à cette conviction que nous refusons d’entrer dans le délire du complotisme et de laisser gangrener notre société par le virus du soupçon.

  • Homélie du Cardinal, messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray.
  • « Messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray. Mercredi 27 juillet 2016, Cathédrale Notre-Dame de Paris. », André Vingt-Trois, L'Église catholique à Paris, 27/07/2016 (lire en ligne)


Quel trésor est caché dans le champ de notre histoire humaine, quelle perle de grande valeur nous a été léguée ? Pour quelles valeurs sommes-nous prêts à vendre tout ce que nous possédons pour les acquérir ou les garder ? Peut-être, finalement, nos agresseurs nous rendent-ils attentifs à identifier l’objet de notre résistance ?

  • Homélie du Cardinal, messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray.
  • « Messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray. Mercredi 27 juillet 2016, Cathédrale Notre-Dame de Paris. », André Vingt-Trois, L'Église catholique à Paris, 27/07/2016 (lire en ligne)


Silence des parents devant leurs enfants et panne de la transmission des valeurs communes. Silence des élites devant les déviances des mœurs et légalisation des déviances. Silence des votes par l’abstention. Silence au travail, silence à la maison, silence dans la cité ! A quoi bon parler ? Les peurs multiples construisent la peur collective, et la peur enferme. Elle pousse à se cacher et à cacher.
C’est sur cette inquiétude latente que l’horreur des attentats aveugles vient ajouter ses menaces. Où trouverons-nous la force de faire face aux périls si nous ne pouvons pas nous appuyer sur l’espérance ? Et, pour nous qui croyons au Dieu de Jésus-Christ, l’espérance c’est la confiance en la parole de Dieu telle que le prophète l’a reçue et transmise : « Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer. Je te délivrerai de la main des méchants, je t’affranchirai de la poigne des puissants. »
« Mon rempart, c’est Dieu, le Dieu de mon amour. »

  • Homélie du Cardinal, messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray.
  • « Messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray. Mercredi 27 juillet 2016, Cathédrale Notre-Dame de Paris. », André Vingt-Trois, L'Église catholique à Paris, 27/07/2016 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :