Amadou Koné

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Amadou Koné est un écrivain et universitaire ivoirien né en en Côte d'Ivoire.

Citations[modifier]

Les Frasques d’Ebinto , 1979[modifier]

Le travail, même s’il n’arrive pas à sortir l’homme de la misère, lui garantit sa dignité.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 1, p. 25


Que sont les loisirs dans une vie où le travail même est une détente ?
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 1, p. 25


Le rêve conscient côtoie la réalité et corrige ses côtés négatifs.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 1, p. 27


Grandir sa vie, c’est servir ses parents.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 1, p. 53


Il n’y a rien de plus tragique que la vie d’un homme sérieux déçu dans ses ambitions par une réalité médiocre.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 2, p. 83


Celui qui n’a pas conscience de sa misère, croit à l’illusion du bonheur.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 2, p. 94


Le bonheur s’acquiert par la faculté d’adaptation aux situations que les circonstances fortuites nous réservent.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 2, p. 95


La vraie misère est la misère de l’âme.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 2, p. 96


Il est des femmes qui sont faites pour éblouir, pour allumer les passions et qui sont sources de souffrances ; puis il en est d’autres qui, bien que discrètes, assurent à l’homme une vie tranquille avec non moins de plaisir.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 3, p. 111


Il est des moments où il faut avoir le courage d’ignorer la honte.
  • Les Frasques d’Ebinto, Amadou Koné, éd. Edicef, coll. « Littérafrique », 2012  (ISBN 978-2-7531-0263-7), partie 3, p. 116


Le Respect des morts, 1980[modifier]

Il est dans la destinée de tout peuple de perdre une bataille mais non de se perdre lui-même.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 1, p. 25


Seule la vie, les perspectives d’une certaine vie peuvent faire peur mais pas un rêve.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 2, p. 30


Partir signifie mourir à moitié.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 2, p. 34


Toute victoire est provisoire. La vraie victoire est la persévérance dans la lutte.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 2, p. 38


Nous ne sommes que par la somme de ce que nous avons fait à travers le temps.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 2, p. 40


Une vie est une succession de malheurs et de bonheurs.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 3, p. 54


Le front de l’arbre a beau toucher le ciel, il ne doit pas oublier que seules ses racines le tiennent au sol.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 3, p. 64


On ne change pas en un jour une façon de penser enracinée depuis des siècles.
  • Le Respect des morts, Amadou Koné, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 2002  (ISBN 2-7473-0257-1), acte 3, p. 68