Aller au contenu

Amable Tastu

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Cette page est une ébauche. N'hésitez pas à la modifier en ajoutant des citations admissibles !
Portrait d'Amable Tastu, peint par Constance Mayer, vers 1817 (Metz, musée de la Cour d'Or)

Amable Tastu, née Amable Cazimir Sabine Voïart (1795-1885), est une femme de lettres, poétesse et librettiste française.

Poésies (1826)[modifier]

Les Feuilles de saule[modifier]

Jean-Augustin Franquelin, Les Feuilles de saule, 1834

Au saule antique incliné sur ma tête
Ma main enlève, indolente et distraite,
Un vert rameau ;
Puis j’effeuillai sa dépouille légère,
Suivant des yeux sa course passagère
Sur le ruisseau.
 
De mes ennuis jeu bizarre et futile !
J’interrogeais chaque débris fragile
Sur l’avenir ;
Voyons, disais-je à la feuille entraînée,
Ce qu’à ton sort ma fortune enchaînée
Va devenir ?

  • Ces vers du poème Les Feuilles de saule d'Amable Tastu ont inspiré au moins trois tableaux aux artistes : Émilie Delorme (née Raige) (Salon de 1827, n°313), Amélie Pourmarin (Salon de 1831, n°1703) et Jean-Augustin Franquelin (Salon de 1834, n°777).


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :