Aménagement du territoire en France

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'aménagement du territoire regroupe les actions menées par les pouvoirs publics français afin de favoriser le développement des régions formant le territoire national. Agissant sur une échelle plus vaste que la politique de la ville, l'aménagement du territoire porte sur la disposition spatiale des hommes et des activités. Il conjugue donc développement économique, habitat, transports et communications.

Citation[modifier]

Aménager le territoire, c'est prendre conscience de l'espace français comme richesse et comme devoir.
  • « Administration de gestion, administration de mission », Edgard Pisani, Revue française de sciences politiques, nº 2, avril-juin 1956, p. 315-330


L'aménagement du territoire est l'instrument d'une démocratie moderne (…) Une démocratie moderne doit être une démocratie virile. L'aménagement du territoire lui offre le champ d'action et la possibilité de son épanouissement. Ce n'est pas la politique d'un groupe, d'un gouvernement ou d'un régime. C'est l'œuvre de la nation, une œuvre permanente qui déborde les soucis immédiats. C'est la croisade de tous les Français pour la conquête et la construction de leur avenir. C'est l'expression nouvelle de l'esprit civique.
  • 60 millions de français (1967), Philippe Lamour, éd. Buchet/Chastel, 1967, p. 287-288


Par définition, le point de vue de la médiance réprouve tout aménagement allant à contre sens du milieu où il s'effectue ; c’est-à-dire tout aménagement qui négligerait :
a) La tendance historico-écologique de ce milieu.
b) Les sentiments éprouvés à l'égard de ce milieu par la société qui l'habite.
c) Les significations attachées à ce milieu par cette même société.
La bête noire du point de vue de la médiance, c'est donc, évidemment, l'expert plus ou moins international aux convictions blindées, avec son harnachement de recettes passe-partout donc déplacées où qu'il les applique […] Cela n'est pas de l'aménagement, c'est du déménagement de territoire […] Ces déménageurs ne sont pas seulement sourds et aveugles, irresponsables au sens où ils jouent, naïvement ou cyniquement, les apprentis sorciers sur le dos des populations et des écosystèmes ; ils déménagent au sens où ils déraisonnent.
  • Médiance de milieux en paysages, A. Berque, éd. GIP-Reclus, 1990, p. 163

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :