36 quai des Orfèvres

Citations « 36 quai des Orfèvres » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

36 quai des Orfèvres est un film français d'Olivier Marchal sorti en 2004.

Citations[modifier]

Titi Brasseur :
Eddy, toi mon fidèle ami
Grand prince de la BRI
Très longtemps on te pleurera
Longtemps on te regrettera
Car en quittant la BRI
Tu ne laisses aucun ennemi
Seulement quelques amis chers
Malheureux, tristes et amers
Eddy, pourquoi es-tu parti
Là-bas si loin vers le midi ?
Eddy, pourquoi es-tu parti
En laissant ton vieux pote Titi ?

  • Poème d'adieu à Eddy Valence.
  • Francis Renaud., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Eve Verhagen : Vous avez le bonjour de l'homme sans tête.

  • Montrant un cadavre calciné sans tête.
  • Catherine Marchal., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Eddy Valence : Comment t'as pu être pote avec un mec pareil ?
Léo Vrinks : Il a pas toujours été pareil.

  • Daniel Duval, Daniel Auteuil., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Robert Mancini : "Longtemps" c'est des mots que j'aime pas ça veut dire ça fait trop longtemps que vous êtes là, trop longtemps qu'on vous paye à rien foutre…

  • André Dussollier., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


[Groluc s'est assoupi pendant un briefing]
Robert Mancini : Je me suis bien fait comprendre, capitaine Kechichian ?
[Groluc se réveille]
Léo Vrinks : On s'est couchés tard, c'était pour la bonne cause.
Robert Mancini : Si la bonne cause c'était défourailler dans un bar à deux heures du matin, après avoir commis des dégradations volontaires sur les murs d'un bâtiment administratif, je vois effectivement pas ce que je peux vous reprocher.

  • André Dussollier, Daniel Auteuil., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Robert Mancini : Ils ont tous baissé leur froc, là-haut.
Léo Vrinks : Même vous ?

  • André Dussollier, Daniel Auteuil., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Denis Klein : Pour baiser on est toujours mieux à deux, non, tu crois pas ?
Léo Vrinks : On baise plus dans les mêmes plumards, Denis… De toute façon c'était pas un bon coup.

  • Gérard Depardieu, Daniel Auteuil., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Hélène Klein : Tu rentres tard, tu pars tôt.
Denis Klein : Y'a plein de flics qui rentrent tard et qui partent tôt.
Hélène Klein : Y'a plein de flics qui finissent tous seuls.

  • Anne Consigny, Gérard Depardieu., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Robert Mancini : Et le code de déontologie policière vous en faites quoi ?
Denis Klein : Y'a longtemps que j'ai fini de me torcher le cul avec ce putain de code.

  • André Dussollier, Gérard Depardieu., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Léo Vrinks : Qu'est-ce que vous auriez fait à ma place ?
Robert Mancini : Je suis pas à ta place.

  • Daniel Auteuil, André Dussollier., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Robert Mancini : Chez les voyous, les types comme vous finissent en général dans un parking, avec trois balles dans la tête.
Denis Klein : Chez les voyous, il y a longtemps que les types comme moi n'écoutent plus les types comme vous.

  • André Dussollier, Gérard Depardieu., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Camille Vrinks : Qu'est-ce qui vous empêche de me délivrer un permis de visite, maintenant ?
Le juge Rousseau : Un déjeuner important.

  • Valéria Golino, Frédéric Maranber., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Eve Verhagen : Un jour les fantômes viendront sonner à ta porte et tu seras obligé de les suivre, et tu te retrouveras seul face à toutes les saloperies que tu as faites.

  • S'adressant à Klein.
  • Catherine Marchal., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Manou Berliner : C'est le père Christo qui doit faire des bonds là-haut, t'imagines ? Un flic dans sa baignoire !

  • Christo était un repris de justice fiché au grand banditisme.
  • Mylène Demongeot., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Léo Vrinks : C'est pas facile de retrouver le monde des vivants.

  • Daniel Auteuil., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Lola Vrinks : Pourquoi t'as jamais voulu que je vienne te voir là-bas ?
Léo Vrinks : Parce que j'avais peur.
Lola Vrinks : Peur de quoi ?
Léo Vrinks : Peur de te voir repartir à chaque fois.

  • Aurore Auteuil, Daniel Auteuil., 36 quai des Orfèvres (2004), écrit par Olivier Marchal


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :