Aller au contenu

Évelyne Mpoudi Ngolé

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.

Évelyne Mpoudi Ngolé, née en 1953 à Yaoundé, est une enseignante et romancière camerounaise de langue française. Son premier roman, Sous la cendre le feu, a été publié en 1990.

Citations[modifier]

Il faut que la femme puisse vivre sa vie comme un être humain à part entière et non pas comme le complément de quelque chose d'autre.
  • (fr) « Lire les Femmes écrivains et les littératures africaines : « Evelyne Mpoudi-Ngollé Camerounaise, romancière, enseignante et proviseur du lycée d'Elig-Essono» », David Ndachi Tagne, The University of Western Australia/French, 25 septembre 1996 (lire en ligne)


La femme doit essayer de rester elle-même, si elle veut arriver à gagner sa liberté, essayer de rester à la foi [...] 'soumise' au mari, comme la société le veut, mais en même temps rester elle-même, c'est-à-dire quelqu'un de libre qui a besoin de s'exprimer librement.
  • (fr) « Lire les Femmes écrivains et les littératures africaines: « Evelyne Mpoudi-Ngollé Camerounaise, romancière, enseignante et proviseur du lycée d'Elig-Essono» », David Ndachi Tagne, The University of Western Australia/French, 25 septembre 1996 (lire en ligne)


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :