Émile Mâle

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Émile Mâle (1928).

Émile Mâle (1862-1954) est un historien français, spécialiste de l’art religieux.

Citations[modifier]

C’est au cœur des montagnes du Velay, au Puy, que se trouvent les monuments qui témoignent le plus clairement en France de l’influence musulmane. L’étrange façade polychrome de la cathédrale éveille, avant toute réflexion, une confuse impression d’Orient. Mais dans le merveilleux cloître, un des plus beaux de l’Europe chrétienne, la sensation vague devient une idée précise, les arcades aux claveaux tour à tour noirs et blancs font penser aux arcs blancs et rouges de la mosquée de Cordoue ; les couleurs diffèrent, mais l’impression de magnificence est la même.


La cathédrale n’est pas le seul monument où se retrouve l’Orient : Le Puy est la ville de France où les formes de l’art musulman se présentent le plus souvent aux yeux.
  • « Les Influences arabes dans l’art roman », Émile Mâle, Revue des deux Mondes, 15 novembre 1923, p. 326 (lire en ligne)


Il n’est peut-être pas en France d’église plus extraordinaire que la cathédrale du Puy. La nef couverte, non pas d’une voûte, mais d’une suite de coupoles sur trompes, éveille le souvenir de la Perse sassanide. L’Espagne arabe se laisse entrevoir à la façade et dans le cloître. On sait que la fameuse Vierge noire qu’on vénérait dans le sanctuaire passait pour avoir été rapportée d’Égypte. Tout ici évoque l’Orient, cet éternel Orient qui a fasciné le moyen-âge et qui garde pour nous toute sa séduction. On sent à la cathédrale du Puy un désir nostalgique des pays de lumière. Ce décor africain, cet élan vers le Sud, donnent à cette étrange cathédrale un charme irrésistible.
  • « Les Influences arabes dans l’art roman », Émile Mâle, Revue des deux Mondes, 15 novembre 1923, p. 329 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :