Élisabeth Roudinesco

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Elisabeth Roudinesco.JPG

Élisabeth Roudinesco, née le 10 septembre 1944 à Paris, est une universitaire, historienne et psychanalyste française.

Citation[modifier]

L’idée même de révolution est révolutionnée ; elle ne correspond plus à l’imagerie « dixneufviémiste » qui la sclérose. Comme le dit Élisabeth Roudinesco qui s'entretenait il a peu de ce sujet, elle n'a plus de rituels, plus de parti, plus de militants, plus de chefs, plus rien. Et pourtant, ainsi réduite à néant, ainsi submergée par les folies du fanatisme, elle ne conserve pas moins son insolence originelle et neuve. Surtout lorsqu’elle se présente sous une appellation inédite et dans une syntaxe jusqu'alors inconnue.


La psychanalyse a été mon environnement naturel, une sorte de respiration vécue au quotidien.
  • Lacan a toujours fait l'objet d'interprétations extravagantes”, 10/09/2011, dans Telerama.


Freud, juif viennois de culture allemande, juif déjudaïsé, a eu le coup de génie de transposer dans la famille bourgeoise et dans l'histoire agonisante de l'Empire austro-hongrois la saga des dynasties royales de l'Antiquité et du théâtre shakespearien. Il a ainsi pensé la question de la famille, non pas comme un petit drame de la névrose, mais comme une tragédie : Œdipe, c’est la tragédie du destin (l'inconscient, la démesure) ; Hamlet, celle du désir et de la conscience coupable.
  • Elisabeth Roudinesco: « Freud pense la famille comme une tragédie", 02.11.2012, dans Le Monde.


Laplanche était un homme chaleureux, ouvert au débat et hostile à toute forme de réglementation des psychothérapies. Quand il recevait un visiteur dans son appartement de la rue de Varenne, donnant sur les jardins de l’Hôtel Matignon, il disait volontiers : « Moi je reste et eux s’en vont. »


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :