Ça

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En psychanalyse, le Ça correspond principalement à une des trois instances psychiques énoncées par Freud en 1923 dans sa seconde théorie de l'appareil psychique. Il s'apparente à un pôle pulsionnel et inconscient de la personnalité.

Psychanalyse[modifier]

Marthe Robert, La Révolution psychanalytique, 1964[modifier]

Éros et la mort

Le Ça ignore la négation, la contradiction, le sentiment de la durée et la notion du temps bien entendu, il ne connaît pas davantage les jugements de valeur, le bien et le mal, la morale. Tout ce qu'il n'est pas appartient aux deux autres instances, le Moi et le Surmoi, auxquelles incombent l'organisation et le maintien de la vie psychique.
  • La révolution psychanalytique — La vie et l'œuvre de Freud (1964), Marthe Robert, éd. Payot, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 1989  (ISBN 2-228-88109-0), 25. Éros et la mort, p. 362


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :