Ágota Kristóf

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ágota Kristóf née le 30 octobre 1935 à Csikvánd en Hongrie et morte le 27 juillet 2011 à Neuchâtel, est une écrivaine, poétesse, romancière et dramaturge hongroise naturalisée suisse.


L'Analphabète, 2004[modifier]

— Comment lui expliquer, sans le vexer, et avec le peu de mots que je connais en français, que son beau pays n'est qu'un désert pour nous, les réfugiés, un désert qu'il nous faut traverser pour arriver à ce qu'on appelle « l'intégration », « l'assimilation ».
  • L'Analphabète, Ágota Kristóf, éd. Éditions Zoe, 2004  (ISBN 978-2881825125), p. 44


— Cinq ans après mon arrivée en Suisse, je parle le français, mais je ne le lis pas. Je suis redevenue analphabète. Moi, qui savais lire à l'âge de quatre ans. Je connais les mots. Quand je les lis, je ne les reconnais pas. Les lettres ne correspondent à rien. Le hongrois est une langue phonétique, le français, c'est tout le contraire.
  • L'Analphabète, Ágota Kristóf, éd. Éditions Zoe, 2004  (ISBN 978-2881825125), p. 52


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :