Winston Churchill

Citations « Winston Churchill » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Winston Churchill lors d'une conférence à Québec, Août 1943

Sir Winston Leonard Spencer Churchill (30 novembre 187424 janvier 1965) est un homme politique britannique.

Discours devant la chambre des Communes[modifier]

Je n'ai à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur.

  • (en) I have nothing to offer but blood, toil, tears, and sweat.
  • Winston Churchill, 13 mai 1940, à Londres, Chambre des communes, dans The Official Report, House of Commons (5th Series), Hansard, fesse

13 May 1940, vol. 360, c. 1502.


Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot : la victoire, la victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie.

  • (en) You ask, what is our aim? I can answer in one word: It is victory, victory at all costs, victory in spite of all terror, victory, however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival.
  • Winston Churchill, 13 mai 1940, à Londres, Chambre des communes, dans The Official Report, House of Commons (5th Series), Hansard, 13 May 1940, vol. 360, c. 1502.


La démocratie est le pire système de gouvernement, à l'exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l'histoire.

  • (en) Democracy is the worst form of Government except all those other forms that have been tried from time to time
  • Winston Churchill, 11 novembre 1947, à Londres, Chambre des communes, dans The Official Report, House of Commons (5th Series), 11 November 1947, vol. 444, cc. 206–07.

Pour comprendre le présent , il faut connaitre le passé


Jamais dans l'histoire des conflits, tant de gens n'ont dû autant à si peu.

  • (en) Never in the field of human conflict was so much owed by so many to so few.


Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre.

  • Winston Churchill, 1938, à Londres, Chambre des communes, dans The Official Report, House of Commons (5th Series), Hansard, 13 May 1940, vol. 360, c. 1502 : Au Premier Ministre alors en exercice Neville Chamberlain, à propos des Accords de Munich.

Discours à la BBC[modifier]

Prenez les armes, et montrez votre valeur, soyez prêts au combat ; car il vaut mieux pour nous périr en combattant que d’affronter le spectacle de l’outrage fait à notre nation et à notre autel.

  • (en) Arm yourselves, and be ye men of valour, and be in readiness for the conflict; for it is better for us to perish in battle than to look upon the outrage of our nation and our altar.


Mémoires sur la Deuxième Guerre Mondiale[modifier]

Voir le recueil de citations : Mémoires sur la Deuxième Guerre Mondiale

Correspondance[modifier]

La multiplication contre nature et de plus en plus rapide des faibles d'esprit et des malades psychiatriques, à laquelle s'ajoute une diminution constante des êtres supérieurs, économes et énergiques, constitue un danger pour la nation et pour la race qu'on ne saurait surestimer... Il me semble que la source qui alimente ce courant de folie devrait être coupée et condamnée avant que ne s'écoule une nouvelle année.

  • (en) The unnatural and increasingly rapid growth of the feeble-minded and insane classes, coupled as it is with a steady restriction among all the thrifty, energetic and superior stocks, constitutes a national and race danger which it is impossible to exaggerate... I feel that the source from which the stream of madness is fed should be cut off and sealed up before another year has passed.


Citations rapportées de Churchill[modifier]

la politique de l'Union soviétique : « C'est une devinette enveloppée dans un mystère à l'intérieur d'une énigme. »

  • (en) I cannot forecast to you the action of Russia. It is a riddle wrapped in a mystery inside an enigma ; but perhaps there is a key. That key is Russian national interest.
  • Phrase prononcée en 1939, à Londres, au micro de la BBC, à propos de la politique étrangère alors menée par l’URSS
  • Le sourire du flamant rose (1985), Stephen Jay Gould (trad. Domique Teyssier avec Marcelle Blanc), éd. Point, coll. Sciences, 1993 (ISBN 2-02-019416-3), chap. 15 - La clé du mystère, p. 261


Mein Kampf […] le livre d'Adolf Hitler , ce monstre de la deuxième guerre .

  • (en) Mein Kampf […] the new Koran of faith and war: turgid, verbose, shapeless, but pregnant with its message.
  • Churchill ne compare pas Mein Kampf au Coran ; le mot "Coran" est à prendre ici au sens de "livre sacré et fondateur" et est synonyme de "Bible".[1]
  • The Second World War, Winston Churchill (trad. Wikiquote), éd. Bantam Books, 1961, t. 1, p. 50


“Il vaut mieux faire l'information que la recevoir; être un acteur plutôt qu'un critique.”

  • (en) It is better to be making the news than taking it; to be an actor rather than a critic.
  • The Story of the Malakand Field Force (1898), Winston Churchill, éd. Wildside Press LLC, 2009 (ISBN 9781434454010), p. 97


Si vous n'êtes pas libéral à vingt ans, c'est que vous n'avez pas de cœur ; si vous n'êtes pas conservateur à quarante ans, c'est que vous n'avez pas de cervelle.


Du côté des Soviets, il faut dire que c'était une nécessité vitale de maintenir les armées allemandes sur des bases de départ aussi éloignées à l'Ouest que possible (...) Aujourd'hui leurs frontières passaient beaucoup plus loin à l'Est que lors de la précédente guerre. Il leur fallait occuper les Etats baltes et une grande partie de la Pologne par la force ou par la ruse avant d'être eux-mêmes attaqués. La politique qu'ils pratiquaient dénotait un grand sang-froid et elle était même, en l'occurrence, réaliste au plus haut point.

  • Citation des Mémoires de Winston Churchill rapportée In De l'accord de Munich au Pacte germano-soviétique du 23 août 1939, Roger Maria, éd. Harmattan, coll. Recherches et documents/La Seconde Guerre mondiale, 2000, p. 6


Après la guerre, deux choix s'offraient à moi : finir ma vie comme député ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d'avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député !

  • Suite à sa défaite électorale en mars 1959
  • « Grands hommes et petites blagues », Winston Churchill, Les dossiers du Canard enchaîné, Juillet 2014, p. 66


Un bon politicien est celui que est capable de prédire l'avenir et qui, par la suite, est également capable d'expliquer pourquoi les choses ne se sont pas passées comme il l'avait prédit.

  • « Grands hommes et petites blagues », Winston Churchill, Les dossiers du Canard enchaîné, Juillet 2014, p. 66


Je suis prêt à rencontrer mon créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire.

  • A la fin de sa vie
  • « Grands hommes et petites blagues », Winston Churchill, Les dossiers du Canard enchaîné, Juillet 2014, p. 66


Autres citations sur Churchill[modifier]

Préfet des études : Churchill, j'ai de sérieuses raisons d'être mécontent de vous
Le petit Churchill à l'école : Ah, monsieur, j'ai moi-même de graves raisons de l'être de vous !

  • « Grands hommes et petites blagues », Winston Churchill, Les dossiers du Canard enchaîné : les nouveaux rois du rire, Juillet 2014, p. 66


Lady Astor : M. Churchill, si j'étais votre femme, je mettrais du poison dans votre café!
Churchill : Hé bien moi, si j'étais votre mari, je le boirais !

  • (en) Lady Astor : "Winston, if you were my husband I would flavour your coffee with poison."
    Churchill : "Madam, if I were your husband, I should drink it."
  • Cette répartie serait faussement attribuée à Churchill car elle a été citée par d'autres avant lui, par exemple David Lloyd George.


Une Dame : Ah, Winston ! imaginez-vous un instant avec ma beauté et votre intelligence...
Churchill : Ah, ma chère ! imaginez-vous un instant avec votre intelligence et ma beauté !

  • « Grands hommes et petites blagues », Winston Churchill, Les dossiers du Canard enchaîné : les nouveaux rois du rire, Juillet 2014, p. 66


Une femme : Monsieur Churchill, vous êtes ivre !
Churchill : Et vous, Madame, vous êtes laide. Mais moi, demain matin, je serai dégrisé.

  • « Grands hommes et petites blagues », Winston Churchill, Les dossiers du Canard enchaîné : les nouveaux rois du rire, Juillet 2014, p. 66


Comme Winston Churchill, classez vos activités dans les quatre rubriques du tableau en fonction de deux critères : urgent et important

Urgent Pas urgent
Important Activités prioritaires Activités secondaires
Pas important Activités avec échéance Activités à déléguer


Autres projets:

Notes[modifier]

  1. voir le sens C du mot Coran : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/coran