Proverbe

Citations « Proverbe » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Un proverbe est une formule langagière de portée générale contenant une morale ou une vérité d’expérience que l’on juge utile de rappeler. Il n’est pas attribué à un auteur, contrairement à la citation ou l’apophtegme) : les proverbes sont souvent très anciens, à l'origine populaire et par conséquent de transmission orale comme le proverbe africain. Ils servent généralement d’argument d’autorité. Leur utilisation dans le cadre d’une argumentation peut donc atteindre au sophisme.

Proverbe africain[modifier]

Ânesse le jour, femme la nuit.

  • Une année dans le Sahel (1857), Eugène Fromentin, éd. Michel Lévy, 1859, p. 37


Proverbes arabes[modifier]

Un nain assis sur la plus haute marche est plus haut qu'un géant dressé sur la plus basse.


Promettre un don, c'est déjà donner.

  • Maxi proverbes arabes, Jean-Jacques Schmidt, éd. Marabout, 2004, p. 95


Proverbes chinois[modifier]

Si quelqu'un t'a fait du mal, ne cherche pas à te venger ; assieds-toi au bord de la rivière et, bientôt, tu verras passer son cadavre.


Fais attention à ce que tu souhaites, car cela risque de t'arriver.


Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête, celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.

  • Les Thanatonautes, Bernard Werber, éd. Le Livre de Poche, 1994, p. 75


Les vérités que l'on aime le moins entendre sont souvent celles qu'on a le plus besoin de savoir.

  • Sentences et proverbes de la sagesse chinoise, Bernard Ducourant, éd. Albin Michel, 2000, p. 37


S'il a deux maîtres, le cheval est maigre.

  • Sentences et proverbes de la sagesse chinoise, Bernard Ducourant, éd. Albin Michel, 2000, p. 203


Qui vole une pièce d'argent se voit condamné ; qui vole un État se voit couronné.

  • Sentences et proverbes de la sagesse chinoise, Bernard Ducourant, éd. Albin Michel, 2000, p. 211


Si tu veux être heureux un jour, enivre-toi ; un mois, tue ton cochon ; un an, marie-toi ; toute ta vie, fais-toi jardinier.


Tête froide, ventre libre, pieds chauds, remèdes à tous les maux.


L'homme qui ne sourit pas ne doit pas ouvrir boutique.

  • Manager en toutes lettres, guide d'action et de culture (1995), François Aélion, éd. Les éditions d'organisation, 1999 (ISBN 2-7081-1803X), p. 247


Proverbes français[modifier]

Petite pluie abat grand vent.

  • Pour dire que quelques paroles flatteuses apaisent un grand emportement.
  • Dictionnaire comique, satyrique, critique, burlesque, libre et proverbial, Philibert Joseph Le Roux, éd. Beringos, 1752, t. 1, p. 2


Il n'y a pas des femmes frigides, il n'y a que des hommes maladroits.

  • (it) Ti amerò per sempre, Piero Angela, éd. Mondadori, 2005 (ISBN 88-04-51490-6), p. 55


Les petits cadeaux entretiennent les grandes amitiés.

  • (it) Ti amerò per sempre, Piero Angela, éd. Mondadori, 2005 (ISBN 88-04-51490-6), p. 194


A vieux chasseur, il faut jeune chien.
A jeune chasseur, il faut vieux chien.

  • Manager en toutes lettres, guide d'action et de culture (1995), François Aélion, éd. Les éditions d'organisation, 1999 (ISBN 2-7081-1803X), p. 211


Proverbes de la Grèce Antique[modifier]

L'ami, c'est le beau


Tant que le Poète continue de chanter le Héros, celui-ci vit encore. Mais quand cessent les odes, commencent l'oubli et la véritable mort.


Proverbes de la Rome Antique[modifier]

Nous n'apprenons pas pour l'école mais pour la vie !

  • (la) Non Scholae Sed Vitae Discimus !


Proverbes d'origine non déterminée[modifier]

Prêche le faux pour savoir le vrai.


Bien mal acquis ne profite jamais.


Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt.


Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.


Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait.

  • La Cinématurgie de Paris, Marcel Pagnol, éd. Pastorelly, 1980, p. 148


A la guerre comme en amour, tous les coups sont permis.


[Vouloir] le beurre et l'argent du beurre.


Proverbes d'écrivains[modifier]

Voir aussi : A propos de proverbes


Qui s’excuse s’accuse.


Proverbes légèrement modifiés[modifier]

A Chacun son métier, et les troupeaux seront bien gardés.

  • Référence au fameux proverbe : « Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés. ».


Il n'y a pas de secret sans feu.

  • Déviation du proverbe : "Il n'y a pas de fumée sans feu."


[C'est] la goutte de lait qui fait déborder la soucoupe en quelque sorte !

  • Variation de chats de l'expression « C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase ».


A propos de proverbes[modifier]

J'ai beau vous arrêter, ma remontrance est vaine ;
Allez, partez, mes vers, derniers fruits de ma veine ;
C'est trop languir chez moi dans un obscur séjour (…)

Vous croyez, sur les pas de vos glorieux aînés,
Voir bientôt vos bons mots, passant du peuple aux princes,
Charmer également la ville et les provinces,
Et par le prompt effet d'un sel réjouissant,
Devenir quelquefois proverbes en naissant.

  • « Epitre, à mes vers », dans Œuvres Complètes, Nicolas Boileau, éd. Firmint-Didot, 1865, p. 234


— Si le proverbe «Loin des yeux, loin du cœur, « n'était point une désolante vérité, dit coquettement la marquise, vous m'épargneriez la peine d'aller plus loin, en devinant le service que je viens vous demander.
— Marquise, ce proverbe-là est faux comme tous les proverbes qui pourraient me faire du tort dans votre esprit.

  • Les mohicans de Paris, Alexandre Dumas, éd. Michel Levy, 1862, t. 3, p. 32


Musset crée ses proverbes plutôt que d'en prendre d'existants : On ne badine pas avec l'amour, ça n'existait pas avant lui, pas plus qu'Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée. Et c'est très habile, car cela donne au public l'impression de déjà connaître l'œuvre. Formule qui a fait le succès des films de James Bond. D'abord parodiques, On ne vit que deux fois, Vivre et laisser mourir, Les diamants sont éternels, ils posent depuis à l'authentique proverbe, Le monde ne suffit pas, Demain ne meurt jamais ; c'est ce qu'ils ont de meilleur.

  • Dictionnaire égoïste de la littérature française, Charles Dantzig, éd. Grasset, 2005, p. 596


Autres projets: