Zinedine Zidane

Citations « Zinedine Zidane » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Zinedine Zidane.

Zinedine Zidane, souvent surnommé Zizou, est un ancien joueur de football français issu d'une famille algérienne kabyle. Il est né le 23 juin 1972 à Septèmes-les-Vallons. Il grandit à Marseille dans la cité de « La Castellane ». Avec l'équipe de France, il a remporté la Coupe du Monde 1998 et l'Euro 2000. Il fut classé à trois reprises meilleur joueur mondial de l'année par la FIFA en 1998, 2000 et 2003, et Ballon d'Or en 1998. Il fut par deux fois classé second meilleur joueur français de tous les temps par France Football. En 2004, il est élu meilleur joueur européen du demi-siècle par l'UEFA et devance donc des légendes comme Cruijff, Beckenbauer ou encore Platini. En 2011, toujours par l'UEFA, il est élu meilleur joueur de la Ligue des champions des 20 dernières années, Lionel Messi et Paolo Maldini complétant le podium.
Membre de la Dream Team FIFA (meilleure équipe de l'histoire de la Coupe du Monde) et de la Dream Team World Soccer (meilleure équipe de l'histoire), Zinedine Zidane a, en outre, été élu meilleur joueur de la décennie par Marca (période 2000/2010) et Sports Illustrated (période 2000/2009).

Divers[modifier]

C'est vrai que c'est le pouvoir qui vous amène à prendre des décisions pour lesquelles vous serez jugé.

  • « "J'ai l'impression de faire ce que je veux. Et ce sera toujours comme ça" », Zinedine Zidane, propos recueillis par Christine Thomas, L'Équipe, nº 1419, 26 septembre 2009, p. 56


À propos de Zinedine Zidane[modifier]

Zinedine Zidane en 2008.

L’un des meilleurs footballeurs de tous les temps, l’un de mes idoles. Il est de ces joueurs que j’avais le plus de plaisir à regarder. C’était aussi un vrai gentleman en dehors du terrain et j’ai toujours aimé jouer contre lui. Il avait tant d’élégance et de grâce, un toucher de balle merveilleux et une superbe vision de jeu.

  • « Ma liste de joueurs actuels préférés. Zidane figure en tête », Ronaldinho, milieu brésilien, FourFourTwo, 15 mars 2007 (lire en ligne)


Un poids lourd du football de ses 20 dernières années. Il est devenu l'idôle et le porte-parole des jeunes maghrébins. Son parcours exceptionnel aussi bien au niveau des ses différents clubs que de l'équipe nationale est une preuve de son immense talent. Zinedine a toujours été animé d'une agressivité saine qui le rendait perfectible et humain à côté de sa précision et de sa vista démoniaque. Sa carrière est derrière lui mais il a encore un rôle social et culturel à jouer.


C'est le maître, tout simplement. [...] Je placerais Zidane dans les cinq meilleurs joueurs (de l'histoire). Au cours des dix dernières années, il n'y en a pas eu d'autres comme lui.

Zidane a été le magicien du match.


Les grands joueurs sont définis par leurs performances en Coupe du monde. Messi est très bon avec Barcelone, exceptionnel même. Mais avec l’Argentine, il est complètement différent. Zidane a gagné une coupe du monde et a été au top pendant 15 ans. Il est plus complet que Messi.

Zidane a été le magicien du match.


Je ne peux pas confier qu'un des plus grands footballeurs européens de tous les temps ne prenne pas part à la Coupe du monde.

  • « Beckenbauer: Zidane, un des plus grands footballeurs européens de tous les temps », Franz Beckenbauer, ancien joueur de football allemand, emarrakech.info, 26 avril 2006 (lire en ligne)


Quand on regarde Zidane, on se dit "Je n'ai jamais vu un joueur de ce type". Diego Maradona était un grand joueur. Johan Cruyff était un grand joueur. Ils étaient différents mais avaient quand même des similitudes. Ce qui distingue Zidane, c'est la manière avec laquelle il manie le ballon, trouvant des espaces là où il n'y en a pas. Ajoutez à cela sa vision du jeu et cela en fait un joueur très spécial.


Le meilleur joueur que j'ai affronté est Zinédine Zidane. Tout semble si facile pour lui. Il travaille dur, est fort physiquement, a une super mentalité. Il a toutes les qualités. Regardez son but en finale de la Ligue des Champions l'an passé. C'est un super joueur au sommet de son art. Marquer d'une telle reprise de volée, de son pied faible, c'était vraiment fantastique. Je crois qu'il était le seul joueur au monde à pouvoir marquer un tel but et rien que pour ça, le Real Madrid méritait de l'emporter. Je lui tire mon chapeau. Il est le meilleur, et le fait qu'il continue encore à s'améliorer est effrayant pour nous autres.


S'entraîner avec Zidane pendant trois ans a été un rêve. Pour moi, c'est le meilleur de tous les temps.


Un génie absolu balle aux pieds et un joueur qui a marqué une génération. Il avait tout. Je n'ai jamais vu un joueur avec une telle vision du jeu, capable de réfléchir en une fraction de seconde. Dès qu'il recevait le ballon, il avait deux ou trois longueurs d'avance sur ses adversaires. Il est le meilleur joueur avec qui j'ai joué. Les gens parlent de Maradona, Pelé et désormais Messi. Je crois vraiment que Zidane appartient à la même catégorie de joueurs.


« C’est très dur de répondre. J’ai joué récemment contre Xavi, Iniesta et Messi, et avant contre Zidane, Rivaldo et Ronaldo. Si je ne devais en choisir qu’un, ce serait Zidane contre qui j’ai joué lorsqu’il évoluait à la Juventus, le Real Madrid et l’équipe de France ».


Zinedine Zidane est le joueur le plus fort que j'ai affronté. Il y avait des moments lors de notre opposition où il élevait son niveau et devenait injouable.

  • « Gerrard: « Zidane, le plus fort que j'ai affronté » », Steven Gerrard, GiveMeFootball, 4 mai 2012 (lire en ligne)


Je reste un inconditionnel de Zinedine Zidane, il a été le meilleur joueur du monde et le meilleur joueur de sa génération.


Zinedine Zidane ! Quand je faisais ta taille, il était le meilleur joueur du monde, donc j'essayais de le copier lorsque je jouais dans la rue et que je m'entraînais. C'était vraiment le meilleur.

  • « Steven Gerrard fan de Zidane », Steven Gerrard, révélant le nom de son idole de jeunesse, L'Équipe, 8 septembre 2016 (lire en ligne)


Le meilleur joueur que j'ai rencontré avec l'Equipe d'Angleterre ? Zinedine Zidane. Son influence sur le jeu était exceptionnelle. Un joueur absolument extraordinaire.


Zidane, c'est le meilleur joueur du monde et pour moi, il le sera toujours. Il ne faut pas qu'il prenne sa retraite. Pour moi, c'est un professeur. J'ai beaucoup appris avec lui. C'est un maestro.


Zizou part avec une auréole. Il a été pour moi un joueur brillantissime, qui a donné du plaisir aux spectateurs. Un dominateur du ballon inégalable.


Par son immense talent et ses multiples exploits, Zizou a marqué pour l'éternité l'histoire du football français et international.


Dans l'histoire des Coupes du monde, le N°1 restera Zidane. Pour moi, c'est une première et j'ai la chance d'avoir mon idole dans l'équipe.


Zidane est un super-héros pour beaucoup de joueurs. Il faut croire en lui.


Le ballon d'Or 2004, c'est Zizou qui le mérite, il est encore le meilleur.


La France avait une génération dorée en 1998 mais Zidane était une bénédiction spéciale. Comme tous les joueurs, je voulais travailler dur pour lui. C’est un gagnant. Mais c’était le fait qu’il soit si humble, si simple, si bienveillant envers tout le monde autour de lui qui donnaient envie aux autres de se sacrifier pour lui. À notre camp de base à Clairefontaine il avait une certaine habitude. Après dîner il restait toujours derrière et s’asseyait au bar avec un café, disponible pour parler avec n’importe quel joueur. Ce n’est pas un gars bavard mais il parlait toujours avec tout le monde, des petites conversations, des marques de respect. Si tu donnes aux gens, les gens te le rendent. Il a bien compris cela et, pour être honnête, on aurait pu mourir pour lui. L’humilité est la raison pour laquelle Zidane est si grand.

  • « Bleus, Vieira : "Zidane était une bénédiction spéciale" », Patrick Vieira, ITV Sport, 8 juin 2014 (lire en ligne)


En France, tout le monde réalise que Dieu existe et qu'il est de retour en équipe de France.

Zizou va nous manquer justement parce que c'est Zizou. Je préfère parler de l'homme, parce que le footballeur on pourrait en parler pendant des heures. Dans un groupe, c'est quelqu'un d'extraordinaire, capable de tirer tout le monde vers les sommets.


Je pense que c'est le plus gros talent du football de ces vingt dernières années. [...] Je suis honoré d'avoir été l'entraîneur de Zidane. Je suis heureux d'avoir pu quelque peu l'aider à exprimer ses qualités. Je suis convaincu qu'il m'a donné bien plus que ce que je n'ai pu lui donner.


Zidane est le joueur le plus fort que j'ai entraîné, le plus beau à regarder.


Je suis convaincu que les entraîneurs apprennent beaucoup des grands joueurs. Et lui avait ce don, il n'a pas besoin de l'apprendre. Il sera sûrement capable de transmettre tout cela à ses joueurs. Je pense qu'il réussira en tant qu'entraîneur. Et pour lui ça sera plus facile que pour moi ou pour d'autres, qui n'avons pas ses qualités naturelles.


Il peut devenir un grand entraîneur. Cela ne s'est pas très bien passé avec le Real Madrid Castilla, mais il a le charisme suffisant pour mener le Real au sommet et gagner la Ligue des Champions.


Selon moi, le meilleur des vingt dernières années, c'est Zidane. Chez moi, j'ai des tas de vidéos de lui, je les regarde souvent parce que sa manière de contrôler le ballon a toujours attiré mon attention. Des joueurs qui contrôlent la balle comme le faisait Zidane, je ne suis pas sûr qu'on va en revoir. Incroyable, c'était incroyable. Quand Beckham, qui a une frappe de balle fantastique, changeait le jeu de droite à gauche au Real pour Zidane, qui contrôlait sur son côté, c'était une merveille. Il pouvait maîtriser tout ce qu'on lui envoyait, c'est pour ça qu'il était au-dessus. Quand il jouait, il donnait une leçon. Lors de son dernier match avec le Real Madrid en 2006, il a échangé son maillot avec moi. Je peux te dire que je le garde précieusement à la maison.

  • « Zidane ? Le meilleur des vingt dernières années », Juan Roman Riquelme, So Foot, 6 mai 2013 (lire en ligne)


J'aime beaucoup Zinédine Zidane c'est un joueur qui crée du spectacle, il est très technique et fait partie des meilleurs joueurs du Monde [...]. Au Mondial, je le verrai et je le saluerai. Je lui demanderai qu'il continue à jouer, qu'il ne se retire pas, parce que Zizou nous ne l'aimons pas pour les coupes qu'il a gagnées mais plutôt pour sa façon de jouer et comment il nous a fait profiter du football [...]. Se retire quelqu'un qui donnait beaucoup de joie au monde du football et tous les amoureux du ballon rond doivent être tristes. Zidane est un maître. Le meilleur était sa manière de contrôler le ballon avec son grand corps.


Le meilleur joueur au monde des années 90 et un homme très réservé mais aussi très humain. Je suis fier de le compter parmi mes meilleurs amis.


C'est délicat. J'aurais aimé ressemblé à Zidane, je crois, pour ses qualités techniques et parce que c'est un phénomène sur le plan humain, sa réserve, sa timidité. Je l'apprécie d'autant plus qu'il y a trop de footballeurs médiatisés. Un footeux, c'est la vérité du terrain. Pas les à côté. Zidane, lui, démontre et impose la réalité d'un joueur de football…

  • « Giresse : « Zidane, sa technique et l'homme » », Alain Giresse, La Dépêche, 5 juin 2006 (lire en ligne)


Je crois qu'il a marqué deux buts et toute une génération. Il a marqué les deux buts de la finale 1998, il a marqué la génération Zidane des années 1998, 2000, 2006... Zinédine est le meneur de jeu par excellence. Si il serait possible de faire une équipe avec les 4 meilleurs joueurs de tous les temps: Pelé, Platini, Maradona et Zidane, ont aurait la meilleure équipe de tous les temps. Techniquement, je crois qu'il était le roi des fondamentaux : le roi du contrôle, le roi de la passe, parce qu'il n'y avait personne d'autre qui pouvait contrôler, amortir un ballon aussi bien que lui. Il avait des bases exceptionnelles.

  • « Les personnalités du foot rendent hommage à Zidane », Michel Platini, 20minutes, 26 avril 2006 (lire en ligne)


Parmi tous les coéquipiers que j'ai eu durant ma carrière, Zidane est le meilleur. Viennent ensuite Ronaldinho et Kaka.


J'échangerais cinq de mes joueurs contre Zidane.

  • « Cesare Maldini, selectionneur de l'Equipe d'Italie, lors de la Coupe du Monde 1998 », Cesare Maldini, The Guardian, 2 juillet 1998 (lire en ligne)


Zidane était un délice. Ce qui manque aujourd'hui à Madrid, c'est un Zidane.


Zidane, c'est le plus fort.


Je garde une intense amitié et le souvenir d'intenses aventures avec Zidane. Il est magnifique mais j'espère qu'il ne le sera pas dimanche. Dans l'absolu, c'est le numéro 1.


Si je pouvais choisir un Français à enlever, ça serait lui car c'est le meilleur.


C'est simple : Zidane, on ne peut pas le marquer. S'il est bien physiquement, je ne pourrai pas l'arrêter. Vous savez, c'est mon joueur favori. C'est le meilleur. Le problème c’est que jouer contre Zidane c’est un peu comme jouer au +Bunto+ (les trois cloches sous lesquelles on cache une balle) : tu vois la balle, tu la vois plus, tu vois la balle, tu la vois plus !


Les 120 millions d’euros de Pogba ne représentent « que » 23% du budget du club. Zidane, lorsqu’il a signé au Real en 2001, c’était 54% du budget de Madrid. Là, c’était COLOSSAL. Je serais curieux de savoir combien on vendrait Zidane aujourd'hui. A mon avis, il ne partirait pas pour moins de 200M€ et 25M€ de salaire annuel.

  • « Aujourd'hui, Zidane ne partirait pas pour moins de 200M€ », Alessio Tacchinardi, France Football, 17 août 2016 (lire en ligne)


Zidane nous a fait rêver. Il va forcément nous manquer, il a marqué l'histoire du football, il a permis à l'équipe de France [...] de gagner cette Coupe du monde. Il a fait tellement de choses, il a une telle qualité technique. Il a éclairé le football. Zinédine Zidane est LE joueur reconnu aujourd'hui dans le monde entier. Il n'y a qu'un seul Zidane, il n'y a qu'un joueur qui a la capacité d'avoir ce toucher de balle, cette capacité à changer de direction, à accélérer, à avoir du jeu long, à avoir un jeu de tête, à avoir pied droit-pied gauche, le contrôle. Ca va être difficile d'en trouver un comme ça. Aujourd'hui j'en vois aucun qui peut être au niveau de Zidane. Zidane, c'est Zidane. Il est tout là haut pour moi.


Le joueur le plus technique à Barcelone ? C'est Messi. Ce n'est pas parce qu'il est là que je le dis, mais ça ne vaut pas Zizou quand même. Voilà.


C'est sûr que c'est un monument. Avant d'être un ami, pour moi c'est le joueur du siècle.


Zidane, ce n’est pas qu’un footballeur. C’est beaucoup plus que cela. C’est quelqu’un pour qui tout le monde a de l’estime. Il offre de la fierté par procuration aux gens. Sur le terrain, c’était lui le patron. Son comportement dans la vie est pour beaucoup un exemple. C’est quelqu’un de discret : on sait qu’il fait des tas de choses mais sans pour autant qu’il y ait du ram dam autour de cela. Sa pensée est très humaine. Il incarne la générosité. Quand on est un génie sur le terrain, on ne l’est pas toujours dans la vie. Lui, si.


J'adorerais jouer avec Zidane ! Il est peut-être un footballeur, mais c'est aussi un artiste dans son genre... Sa façon de jouer était si belle à regarder qu'il faisait de l'art. Lui aussi donne beaucoup pour les œuvres de charité, pour les enfants. J'aimerais le rencontrer, monter un projet avec lui, dans le cadre de l'Unicef par exemple... Jouer au foot et au piano en même temps, pourquoi pas, si on trouve une assez grande salle !

  • « Lang Lang : "Je veux jouer avec Zidane !" », Lang Lang, célèbre pianiste chinois, Metronews.fr, 2 septembre 2010 (lire en ligne)


Je ne suis pas un pro du football mais j'ai eu la chance de jouer avec lui. Je me suis d'ailleurs totalement ridiculisé. Ce mec est vraiment un génie et je pense que les Français ont eu beaucoup de chance de l'avoir dans leur équipe nationale.

  • « Simon Baker: "Devant Zidane, je me suis ridiculisé" », Simon Baker, interprète de Patrick Jane (The Mentalist), Closer, 29 octobre 2011 (lire en ligne)


Mes sportifs préférés ? Maradona. Et Zidane. Maradona pour sa personnalité. Zidane parce que c’était comme regarder du théâtre. Je l’ai rencontré une fois, par hasard, au moment de Noël, dans une station de ski à la frontière italo-suisse, il venait de gagner la Coupe du monde. Il ne doit pas s’en souvenir. C’est sympa de rencontrer ses héros.


J'ai joué avec Raul, Figo, Beckham, Roberto Carlos... Des grands joueurs qui ont toujours marqué la différence, mais Zidane était une merveille. Il nous surprenait non seulement lors des matchs, mais aussi pendant les entraînements. Durant de nombreux entraînements à huis clos, mes coéquipiers et moi, on s'arrêtait pour l'applaudir. Il était timide et n'aimait pas ça, mais on le faisait quand même. Il réalisait des choses que je n'avais jamais vu auparavant. [...] C'était un spectacle de le voir s’entraîner.

  • « Morientes révèle le nom du meilleur joueur avec qui il a joué », Fernando Morientes, ESPN, 15 avril 2015 (lire en ligne)


J’ai joué contre lui lorsqu’il était à Madrid et aussi lors des confrontations entre nos sélections respectives. Je peux vous dire qu’il avait quelque chose de différent de tous les joueurs que j’ai eu à affronter dans ma carrière. Il était grandiose.


J'ai joué contre lui mais j'aurais aimé joué avec Zidane. Pour moi, il est l'essence même de ce que doit être un footballeur. Je l'ai toujours beaucoup admiré.

  • « Xabi Alonso: « Zidane est l'essence même de ce que doit être un footballeur » », Xabi Alonso, vavel.com, 2 avril 2012 (lire en ligne)


Zinedine Zidane est mon modèle. Ce qu'il pouvait faire avec un ballon de football est un rêve pour la plupart d'entre nous.


Zinédine Zidane est le joueur qui m’a le plus impressionné. C’est une personne très noble en dehors du terrain. C'était un joueur délicieux.


Je l’ai toujours dit, le meilleur joueur contre lequel j’ai joué, et le plus élégant, c’est Zinedine Zidane. Certes il y Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, mais je me considère comme un privilégié d’avoir eu la chance d’affronter Zidane, et le voir jouer était quelque chose d’incroyable. C’est toujours lui le meilleur. Il avait tout ce qu’un joueur peut rêver d’avoir. Il était élégant, talentueux, grand et puissant. [...] C’était un plaisir de le regarder jouer.

  • « Pour Cazorla, Zidane reste au dessus de Messi ! », Santi Cazorla, Site officiel d'Arsenal, 22 août 2012 (lire en ligne)


Mon idole est Zinedine Zidane. Il est pour moi le plus grand joueur de l'histoire.


C’est un joueur différent, spécial. Tu vois jouer Zidane et tu as vite envie d’acheter tous ses DVD pour bien l’apprécier car on ne se fatigue jamais de voir et revoir Zidane sur un terrain de football. En plus, il a un respect admirable pour tout le monde. [...] Sur le terrain, je le regardais avec beaucoup de respect et beaucoup d’admiration. C’est quand même l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de ce sport qui était en face de moi. Vous savez, on ne joue pas contre Zidane tous les jours. C’était un rêve.


J'ai toujours été fan de Zidane ma chambre était tapissée de ses posters. Il avait une classe spéciale. A première vue, il n'était pas très rapide, pourtant il arrivait toujours en premier sur le ballon, parce qu'il était toujours là où il fallait. Mais ce qui me fascinait le plus chez lui, c'était son toucher, très souple très aérien. Voilà ce qui le rendait si différent des autres : il avait une grande élasticité. Je me souviens encore d'un de ses contrôles quand il jouait au Real Madrid. Il y a eu une transversale impossible, de celle où tu te dis que ce n'est même pas la peine d'essayer, mais lui a levé la jambe à deux mètres du sol, le geste était tout simplement parfait, comme si le ballon s'était posé en douceur sur sa chaussure. Il lévitait.


Mon modèle ? Zinedine Zidane, pour son élégance, son efficacité et la sérénité qu'il dégageait sur le terrain.

  • « Citations sur Zidane », Mario Götze, révélant qui est son idole, Allemagne Q&A - Twitter, 2 juin 2012 (lire en ligne)


Que Zidane vante mes mérites, c'est le plus beau des compliments ! Il était mon modèle, j'adorais le regarder jouer et j'essayais d'imiter ses gestes quand j'étais plus jeune. Je pense qu'il était de loin le meilleur footballeur de sa génération.


Mes idoles sont Zidane bien sûr, mais aussi Cantona. Zidane avait quelque chose de spécial. Je ne pense pas avoir besoin de mentionner ce que c’était. Mais ce qui m’inspirait le plus chez lui, c’était sa façon de mener l’équipe par sa manière de jouer. Ce n’était pas quelqu’un qui parlait beaucoup, mais son aura lui permettre d’être le leader de l’équipe.


J'ai suivi tous ses matchs avec passion. Mon plus grand regret, c'est de ne pas croiser Zidane en finale. Mon plus grand souhait, c'est qu'il arrête le foot sur un titre mondial. Parce qu'il le mérite.


Même si vous êtes entraîneur, vous êtes fan de ce joueur, de son statut et de son talent. J'ai toujours été un grand fan de Zizou, de son jeu et de ce qu'il a réalisé, de la façon dont il guide son équipe et il mérite d'être en finale. C'est merveilleux de le voir, nous allons tous regarder ce match (la finale) avec intérêt. Il est difficile de comparer sa carrière avec celle d'autres joueurs. A cette époque de l'histoire, il est simplement exceptionnel.


J'étais un grand fan du Real Madrid parce que Zinedine Zidane était mon idole. C'était un joueur que je vénérais quasiment.


Je l’ai dit récemment, mon idole c’était Zinedine Zidane. Selon moi, il était le joueur parfait. Bon dans les airs, fort offensivement mais aussi défensivement, il était mon modèle. Dans la presse il n’y avait jamais de titres négatifs à son sujet ni même concernant sa vie privée. Je me prenais donc pour Zinédine Zidane.


La meilleure équipe nationale de ces trente dernières années ? L'Equipe de France. Pourquoi ? Parce que Zidane y jouait. Il est avec Johan Cruyff et Diego Maradona l'une de mes idoles.


Il a été une grande légende du football et, aujourd'hui, il est devenu un entraîneur victorieux. En gagnant la Ligue des champions, Zidane a envoyé un signal aux autres. Quand je regarde son parcours et son envie de vouloir sans cesse s'améliorer, je suis vraiment heureux pour lui.

  • « Ukraine : Shevchenko, le sélectionneur inspiré par Zidane », Andriy Shevchenko, L'Équipe, 18 juillet 2016 (lire en ligne)


Zizou, c’est ma plus belle rencontre dans le football. Il a aussi été présent quand tout allait de travers pour moi. Il m’a appelé. Il était là pour me soutenir.


Zinedine Zidane est mon idole. Et c’est sûr que lorsque mon idole me dit des belles choses comme cela, c’est une motivation. Je veux encore apprendre, progresser, aller chercher ce que peu de personnes n’ont fait. L’Euro, la Champions League, tout prendre. Je ne veux pas m’endormir sur mes lauriers.


C'est un joueur historique pour la France. Il incarne à lui seul le football là-bas et il nous a fait gagner une Coupe du Monde et un EURO. Je crois que le football français lui doit beaucoup.

  • « Griezmann : "Zidane incarne à lui seul le football en France" », Antoine Griezmann, FIFA.com, 26 mai 2016 (lire en ligne)


Zizou, c’est ma plus belle rencontre dans le football. Il a aussi été présent quand tout allait de travers pour moi. Il m’a appelé. Il était là pour me soutenir.


Pour moi, Zidane est le meilleur joueur du monde de la décennie qui s’étale de 1995 à 2005-2006 et il est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de ce sport. Le voir jouer est en soi un vrai spectacle. Il savait tout faire : il joue aussi bien avec le pied droit qu’avec le pied gauche, il sait dribbler, tirer au but, il a un excellent jeu de tête. C’est l’un des joueurs les plus complets que j’aie vu évoluer dans ma vie.


Je souhaite que Zinédine Zidane réussisse. Il est le meilleur joueur de l’histoire, il sait tout ce qu’il y a à savoir sur le football, comment gérer les médias et ce qu’il se passer dans un vestiaire. J’espère que cela ne se passera pas parfaitement pour lui en tant que supporter de Barcelone mais je lui souhaite d’être le deuxième meilleur.


Les joueurs du Real Madrid sont des phénomènes mais ils savent que Zidane est plus grand qu'eux et qu'il a tout gagné.

  • « Paolo Montero: "Les joueurs du Real Madrid sont des phénomènes mais ils savent que Zidane est encore plus grand qu'eux" », Paolo Montero, El Larguero, 02 juin 2017 (lire en ligne)


Zidane est mon idole. Je sais que je ne suis pas un "numéro 10" mais je l'admire. Tous les milieux de terrain l'admirent. Il est, pour moi, le meilleur joueur de tous les temps.


Il était élégant quand il jouait, il n'était pas rapide mais pouvait tout faire avec le ballon, il marquait beaucoup de but, des buts importants en finale de Coupe du monde ou de Ligue des champions. Ouais, c'est le meilleur joueur de tous les temps.

  • « Eden Hazard : Zidane est le meilleur joueur de tous les temps », Eden Hazard, Goal.com, 04 mars 2016 (lire en ligne)


Ce n’est pas compliqué, quand Zidane débarquait sur un terrain, les dix autres joueurs devenaient excellents. C’était magique. C’était un joueur hors pair, il était plus que bon. Il venait d’une autre planète. Je ne sais pas si on en reverra d’autres comme lui.


Zizou nous apporte son expérience en tant que joueur, et plus particulièrement aux plus jeunes, donc c’est fantastique. Je suis heureux de travailler avec lui parce qu’il était un joueur fantastique et il a beaucoup d’expérience. J’apprécie être proche du meilleur.


Il est beaucoup plus qu'un coéquipier, un ancien joueur. C'est un ami et, pour moi, une idole. J'ai profité de sa présence cinq saisons. Et vraiment, ce fut un plaisir.


Il fait partie des plus grands. Le voir jouer, le voir dribbler comme il l'a fait, c'était vraiment somptueux. Vous savez j'ai déjà joué contre lui avec le Barça et en toute sincérité, je préférais le voir jouer contre les autres équipes. On souffrait beaucoup face à Zizou.


Pour moi, Zidane est le troisième plus grand champion de toute l'histoire du sport derrière Muhammad Ali et Michael Jordan. Il est plus grand que Maradona et Pelé.


J’étais un grand fan de Zizou. C’est un honneur d’être cité dans la même phrase que lui. Zizou, c’est une icône, une Coupe du monde et une finale, un Euro. Il a beaucoup fait pour le sport français. Ça me touche.


Selon moi, Zidane est peut-être le plus grand joueur de l'histoire. Il a tout gagné, partout. Il avait une telle maîtrise, c'était incroyable.


Zidane, c'est moi et Michael Jordan réunis.

  • « Magic Johnson dithyrambique envers Zidane, suite à sa performance face au Deportivo La Corogne », Magic Johnson, citation-celebre.com, 21 mars 2002 (lire en ligne)


Voici l'un des sportifs que j'ai le plus admiré dans ma vie ... Je me devais de lui demander une photo.

  • « Citations sur Zidane », Fernando Alonso, exposant une photo prise avec Zidane sur les réseaux sociaux, Marca.com, 5 avril 2012 (lire en ligne)


C’est Zinedine Zidane qui m’a beaucoup marqué. Je le trouvais fabuleux comme joueur.


Mon joueur préféré de tous les temps est Zinedine Zidane.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :