Sin City

Citations « Sin City » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Sin City est un film américain réalisé par Frank Miller et Robert Rodriguez en 2005 et adapté de la série de comics du même nom.

Citations[modifier]

John Hartigan : Un vieux meurt, une enfant vit. C'est dans l'ordre des choses.

  • Bruce Willis, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


Marv : Quand j'aurais trouvé celui qui t'as fait ça, je serais pas aussi rapide et discret que lui. Moi, je fais dans le sonore et le dégueulasse. C'est mon style.

  • Mickey Rourke, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


Lucille : La prison a été un enfer pour toi mais cette fois tu vas prendre perpète.
Marv : L'enfer, ma beauté, c'est de se lever tous les matins et de pas savoir pourquoi t'es là.

  • Carla Gugino et Mickey Rourke, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


Dwight McCarthy : Les gens pensent que Marv est dingue. Il a simplement eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champ de bataille de l'Antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive comme d'autres gladiateurs comme lui.

  • Clive Owen, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


Wendy : T'as encaissé sans broncher ? Alors qu'il te suffisait de piquer mon flingue et tu faisais de moi ce que tu voulais.
Marv : Ouais, c'est sûr, mais j'avais dans l'idée que je pourrais te convaincre. Et puis ça impliquait que je t'avoine le museau et moi je frappe pas les filles.

  • Jaime King et Mickey Rourke, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


Cardinal Roark : Et maintenant, tu es là pour m'éliminer. Penses-tu que cela va te donner satisfaction, mon fils ? Tuer de ta main un pauvre vieillard.
Marv : Buter non, ça me fait pas planer. En revanche, tout ce qui va précéder ta mort, je me gondole déjà.

  • Rutger Hauer et Mickey Rourke, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


Dwight McCarthy : La valkyrie qui m'accompagne hurle et fait éclater sa joie, sa haine. Elle a soif de sang, soif de tuer. Moi aussi. Ce feu, mon amour, nous consumera tous les deux. Il n'y a pas de place en ce monde pour le feu qui nous anime. Ma guerrière, ma valkyrie, tu es à moi pour toujours. Pour toujours… et jamais.

  • Clive Owen, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


John Hartigan : J'ai jamais été très à l'aise avec les gens alors imaginez, rassurer une jeune fille de 19 ans en état de choc. Je suis comme un paralytique qui opère une tumeur au cerveau avec une clé de 12.

  • Bruce Willis, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


le tueur : À Sin City, si tu prends la bonne ruelle, tu trouveras ce que tu cherches. Tout ce que tu cherches.

  • Josh Hartnett, Sin City (2005), écrit par Frank Miller


Autres projets: